Rouen - Amiens (Ligue Magnus, 14e journée)

Rouen en mode guerrier !

2012-12-22-Rouen-AmiensTous les ingrédients d'un vrai derby était réunis ce samedi sur l'île Lacroix : une grosse foule au-delà des places assises, au moins un car de supporters picards, un match enlevé avec deux équipes très joueuses (10 buts et 14 occasions), un engagement de tous les instants, et un enjeu qui dépasse toujours le cadre strictement comptable entre les deux frères ennemis. Sur sa glace, c'est Rouen, plus persévérant et talentueux, qui a finalement eu le dernier mot devant son voisin amiénois moins constant. Une victoire qui s'est essentiellement construite en vingt minutes, dans le troisième tiers, à la faveur d'un Thinel en feu, d'un Santanen incertain et d'un retour en guerriers pour des Normands qui tiraient pourtant de l'arrière à la mi-match !

Les Dragons étaient les premiers dangereux. Marc-André Thinel, trouvé par David Fredriksson, ne cadrait pas sa chance (0'29) et François-Pierre Guénette, bénéficiant d'un nouveau travail de Fredriksson, faisait briller Juho Santanen (4'21). Les Gothiques réalisaient l'exploit de tenir une minute et deux secondes à deux joueurs de moins. Le trio Bergin-Santala-Gascon annihilait facilement les offensives des patineurs des bords de Seine (9'51).

Le jeu s'équilibrait, les deux équipes parvenaient à se neutraliser mais en fin de tiers, le RHE76 relâchait son repli défensif et le HCAS se créait deux contre-attaques où Lhenry gagnait ces deux duels, l'un face à Bastien (19'17), l'autre face à Bergin (19'30).

2012-12-22-Rouen-Amiens2Les joueurs de Heikki Leime, en supériorité après une faute de Tavzelj sur Corriveau juste avant la sirène, démarraient en trombe la période médiane. Grégory Béron de loin trouvait les jambières de Lhenry (20'49). Puis, Valentin Claireaux se montrait patient pour ouvrir la marque dans un petit périmètre seul devant le gardien local (0-1 à 21'54). Moins d'une minute plus tard, Gascon doublait la mise en contre-attaque (0-2 à 22'46). Mais dix-sept secondes après le second but des visiteurs, Thinel réduisait le score à mi-hauteur (1-2 à 23'03).

Les hommes de Rodolphe Garnier étaient sur de bons rails. Santanen veillait au grain sur un missile d'Åkerman (25'37). Puis de la jambière, le portier sauvait son camp sur un envoi de Thinel (26'17). L'attaque à cinq des Rouennais ne fonctionnera toujours pas lors de la prison de Santala (29'11). Fredriksson se blesse lorsque Bastien lui adresse un tampon en zone neutre (29'40). Opportuniste, le remplaçant du Suédois, Loup Benoit, dévie victorieusement un lancer de Tavzelj, sur un des premiers palets joués par l'ex-Grenoblois (2-2 à 29'51).

Les Noirs-et-Jaunes dominent. Santanen s'emploie brillamment sur une déviation de Salmivirta d'un tir de Gutierrez (32'02). Enfin, les champions de France prennent logiquement les devants grâce à Guénette (3-2 à 32'32).

Cependant, les champions de France se relaxent de nouveau dans les cinq dernières minutes. Première alerte : un deux-contre-un, joué trop mollement par David Bastien (35'29). Plus tard, Lahesalu accroche ce même Bastien et le Finlandais cire le banc de la geôle lorsque Bastien, toujours lui, saute sur un rebond de Gascon et égalise (3-3 à 37'20). Deuxième alerte, Bergin démarqué perd son opposition face à Lhenry (38'37) !

2012-12-22-Rouen-Amiens3Les vainqueurs de la Coupe Continentale 2012 soufflent le chaud et le froid, mais sur la corde raide, ils vont encore s'en sortir. Julien Desrosiers est placé sur la première ligne aux cotés de Guénette et Thinel. En bon capitaine, Thinel montre le chemin et détourne dans les filets un tir de Lahesalu (4-3 à 41'17).

Les Amiénois n'attendent pas et ils se ruent à l'assaut de la cage de Lhenry. Le gardien international stoppe la mitraille de Béron (41'42) et de Bastien (49'48) et déroute le pétard de Bergin (43'05). Rouen n'y arrive pas en supériorité (45'25 et 55'40). Alors c'est dans le jeu que le RHE76 se délivrera. Trouvé par Desrosiers, Thinel en échappée glisse la rondelle derrière Santanen qui ne complètera pas son arrêt (5-3 à 52'45).

Les Dragons sont chauds bouillants mais imprécis. Desrosiers (54'46), Salmivirta (55'57) et Guénette (56'39) manquent le cadre de Santanen. Pourtant Heikki Leime remplacera son gardien par un attaquant supplémentaire, ce qui permettra cette fois à Salmivirta d'enfiler en cage vide (6-3 à 57'56). Dernier verre pour la route, cerise sur le Sunday, ou luxe euphorique, Rech trompera une dernière fois Santanen (7-3 à 59'10). C'est un beau cadeau de Noël offert aux partisans de l'île Lacroix.

 

Rouen - Amiens 7-3 (0-0 3-3, 4-0)
Samedi 22 décembre 2012 à 20h30 au centre sportif Guy Boissière. 2747 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assistés de Thomas Caillot et Matthieu Loos.
Pénalités : Rouen 8' (6', 2', 0') ; Amiens 10' (4', 2', 4').
Tirs : Rouen 45 (15, 11, 19) ; Amiens 34 (8, 13, 13).
Chances : Rouen 7 (2, 2, 3) ; Amiens 7 (2, 2, 3).

Évolution du score :
0-1 à 21'54" : Claireaux assisté de Béron et Basic (sup. num.)
0-2 à 22'46" : Gascon assisté de Bastien et Bergin
1-2 à 23'03" : Thinel assisté de Guénette
2-2 à 29'51" : Benoit assisté de Tavzelj et Åkerman
3-2 à 32'32" : Guénette assisté de Tavzelj et Thinel
3-3 à 37'20" : Bastien assisté de Bergin et Gascon (sup. num.)
4-3 à 41'17" : Thinel assisté de Lahesalu et Durak
5-3 à 52'45" : Thinel assisté de Desrosiers
6-3 à 57'56" : Salmivirta (cage vide)
7-3 à 59'10" : Rech


Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Andrej Tavzelj - Johan Åkerman (A) ; Florent Aubé puis Raphaël Faure à 47'05" - Jonathan Janil ; Miroslav Durak - Lauri Lahesalu.

Attaquants : David Fredriksson puis Loup Benoit à 29'40" [puis Desrosiers à 40'] - François-Pierre Guénette (A) - Marc-André Thinel (C) ; Julien Desrosiers [puis Benoit à 40'] - Éric Castonguay - Anthony Rech [Maxime Joly de 30'51" à 40'00"] ; Ilpo Salmivirta - Juraj Stefanka - Romain Gutierrez.

Remplaçants : Sebastian Ylönen (G), Dimitri Thillet.

Amiens

Gardien : Juho Santanen [sorti de 57'39" à 57'56"].

Défenseurs : Jimi Santala - Romain Bault ; Aziz Baazi - Thomas Roussel ; Vincent Bachet (C) - Alexis Besson.

Attaquants : Kevin Bergin (A) - David Bastien - Martin Gascon (A) ; Julien Corriveau - Valentin Claireaux - Grégory Béron ; Maurin Bouvet - Marius Serer - Luka Basic.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Nicolas Leclerc, Aïna Rambelo, Romain Carpentier.