De retour sur les glaces !

Après une session de 16 heures de négociations dans la nuit du samedi 5 janvier, les joueurs et propriétaires ont enfin un trouvé un accord. Accord de principe puisqu'il doit être ratifié par les 30 propriétaires de franchises, et les joueurs. Retour sur ce miracle qui redonne le sourire à des millions de partisans.

Qu'il est difficile de suivre l'actualité du hockey ces temps-ci en Amérique du Nord ! Non pas parce qu'il y a trop de matchs (bien au contraire). Mais la quantité d'information livrée quotidiennement par la presse au sujet de la grève de LNH à de quoi donner la migraine. Alors que vendredi dernier on parlait encore de régression dans les négociations entre les deux camps, voilà le conflit réglé comme par magie, et ce en une nuit !

Pour rappel, le désaccord portait principalement sur le partage des revenus entre franchises et joueurs. Ceci n'est pas nouveau, puisqu'un conflit semblable a eu lieu il y a 8 ans, entraînant l'annulation de la saison entière. Heureusement, cette fois-ci, le pire a été évité, et une saison de 48 matchs s'en vient. Pourtant tout laissait porter à croire que l'on s'acheminait vers une saison annulée. Selon les joueurs, la Ligue en demandait trop financièrement et ne proposait aucune alternative au plafond salarial.

Mais aujourd'hui, l'heure est au soulagement pour les partisans, qui vont enfin pouvoir souffler jusqu'en 2022. La convention collective étant d'une durée de 10 ans, elle assure la pérennité et le développement de La Ligue pour les prochaines années.

Ceci dit, l'état des relations entre joueurs et patrons est au plus mal. Les joueurs ont beaucoup perdu dans cette nouvelle convention. D'un point de vue financier, le partage des revenus se fera désormais à parts égales. En ce qui concerne l'aspect juridique, les contrats ne pourront pas excéder plus de 7 ans, contre 10 ans auparavant. La masse salariale de 70,2 millions de $ par équipe n'est pas réévaluée. Alors, 4 mois de lockout pour en arriver à ce résultat ? Il y a tout de même du positif avec la création d'un régime de retraite pour les joueurs, qui sera semblable à celui du baseball.

On s'active d'ores et déjà en coulisses pour préparer le retour de la "grande Ligue" qui se fera prochainement. Aux alentours du 16 janvier sans doute, mais pas avant. Car en plus de devoir rapatrier les hockeyeurs partis jouer en Europe, les équipes doivent se (re)mettre en jambes avec les camps d'entraînement. La Ligue Nationale de Hockey enfin de retour : l'année 2013 commence admirablement bien !