Metallurg Zhlobin - Bolzano (Coupe Continentale, Superfinale, jour 3)

2013-01-13-Zhlobin-Bolzano

Le Metallurg Zhlobin reste en position pour remporter la Coupe Continentale en cas d'égalité à trois, si Rouen bat Donetsk d'un ou deux buts. Mais pour cela, il faut d'abord que les Biélorusses viennent à bout de Bolzano, ce dont ils ne paraissent pas douter une seule seconde. Hier, en conférence de presse, leur entraîneur Vassili Spiridonov avait même déclaré : "Avec tout le respect dû aux Italiens, pour différentes raisons, ils en ont pour seulement un tiers-temps."

Une prédiction un peu trop bravache ? Bolzano, qui se sait inférieur en profondeur de banc, s'est effectivement donné comme objectif de tenir le plus longtemps possible. S'ils ne sont jamais dangereux, les Italiens parviennent à tenir le rythme. La première brèche est cependant apparue dès la septième minute. Nikita Remezov trouve une superbe ouverture dans l'axe en zone neutre vers Aleksei Eremin, qui s'infiltre dans la défense en dépassant Ambrosi, mais vient buter, au sens propre, sur Tomas Duba. En fin de tiers, et profitant de la seule pénalité de ces vingt premières minutes, ce même Eremin passe comme dans du beurre entre Egger et Flynn en entrant en zone et s'offre un second duel avec le gardien tchèque... qui repousse encore de la botte droite !

Duba continue son festival en deuxième période en arrêtant toutes les tentatives des bleus, qui se mettent à douter de plus en plus. Il laisse notamment peu de rebonds sur les nombreux tirs lointains, ce qui donne une certaine sérénité à son équipe, même dominée. Bolzano, sur son troisième tir du jour seulement (!), a pourtant la meilleure occasion à la mi-match : le centre de MacGregor Sharp trouve la reprise de Ryan Flynn seul dans l'axe, mais l'arrêt-réflexe de la mitaine de Dmitri Milchakov est magistral. Il a eu un seul arrêt à faire dans ce tiers-temps, mais quel arrêt spectaculaire !

2013-01-13-Zhlobin-Bolzano2Contrairement à ce que pensait Spiridonov, ce ne sont pas les Italiens qui se sont fatigués. En troisième période, après un rebond en cage ouverte manqué par Khlebnikov, on a plutôt l'impression que c'est Zhlobin qui s'est usé moralement à force de ne pas concrétiser. Tout s'accélère dans les cinq dernières minutes où les bleus doivent tenter le tout pour le tout. Eremin intercepte une mauvaise passer de Zisser... mais il perd son troisième face-à-face avec Duba ! Baranov échoue aussi à bout portant sur un rebond. Les Biélorusses ne sortent pas leur gardien et abandonnent donc officiellement la course à la première place, qui nécessitait de gagner dans le temps réglementaire.

La prolongation a moins d'importance sur la suite du tournoi. Duba commet sa seule erreur sur un missile envoyé de la zone neutre par Georgi Yaskevich, ultime lancer désespéré avant la prolongation. C'est le poteau qui repousse cet envoi. La partie s'achève donc aux tirs au but, où Aleksei Yefimenko, pigiste prêté au Metallurg pour quelques semaines en vue de ce tournoi, lui donne la victoire en transformant ses deux tentatives.

Désignés joueurs du match : Andrei Spiridonov pour Zhlobin et Tomas Duba pour Bolzano.

Commentaires d'après-match

Vassili Spiridonov (entraîneur de Zhlobin) : "Excusez-moi pour la phrase d'hier. Ce match a été très compliqué. Nous avons affronté une défense structurée et difficile à percer. Néanmoins, je remercie les joueurs et les supporters. Notre équipe participait pour la première fois à une compétition si importante. Nous sommes juste au commencement, nous avons beaucoup de jeunes joueurs."

Brian McCutcheon (entraîneur de Bolzano) : "Nous avons joué de notre mieux. Notre gardien a très bien joué. Ce fut un long week-end pour certains de nos joueurs qui ont eu beaucoup de temps de jeu."

 

Zhlobin - Bolzano 0-0 (0-0, 0-0, 0-0, 0-0) / 3-2 aux tirs au but
Dimanche 13 janvier 2013 à 14h30 au palais de glace Druzhba de Donetsk. 1157 spectateurs.
Arbitrage de Daniel Piechaczek (ALL) et Marcus Vinnerborg (SUE) assistés de Vladislav Melnychuk et Oleg Serebryakov (UKR).
Pénalités : Zhlobin 4' (0', 2', 2') ; Bolzano 8' (2', 4', 2', 0').
Tirs : Zhlobin 40 (15, 15, 7, 3) ; Bolzano 8 (2, 1, 5, 0).

Tirs au but :
Bolzano : Sharp (réussi), McCutcheon (à côté), Egger (réussi).
Zhlobin : Baranov (réussi), Yefimenko (réussi), Khlebnikov (à côté).
Tireurs supplémentaires : Yefimenko (Z, réussi), Sharp (B, à côté).


Metallurg Zhlobin

Gardien : Dmitri Milchakov.

Défenseurs : Ilya Kaznadey - Anton Pulver ; Ilya Shinkevich - Andrei Spiridonov (A) ; Georgi Yashkevich - Konstantin Durnov (A) ; Aleksei Plotnikov - Vitali Marchenko.

Attaquants : Kirill Brikun - Dmitri Igoshin (C, 2') - Konstantin Baranov ; Aleksei Efimenko - Nikita Osipov - Valeri Khlebnikov ; Vyacheslav Andryushchenko - Nikita Remezov - Aleksei Eremin ; Evgeni Kashtanov - Pavel Dashkov (2') - Sergei Dudko.

Remplaçant : Leonid Grishukevich (G).

Bolzano

Gardien : Tomas Duba.

Défenseurs : Christian Borgatello - Andrea Ambrosi ; Hannes Oberdörfer - Alexander Egger (C) ; Daniel Fabris (2') - Troy Barnes.

Attaquants : Ryan Flynn (2') - MacGregor Sharp - Mark McCutcheon ; Markus Gander - Anton Bernard (2') - Enrico Dorigatti (A) ; Pontus Moren - Stefan Zisser (A) - Peter Wunderer ; Federico Gilmozzi (2').

Remplaçant : Günther Hell (G). Absents : Christian Walcher (doigt), Marco Insam (épaule).