Présentation NHL 2012/2013 : la division Nord-Est

Après des mois de négociations, la NHL reprend enfin ses droits ce week-end avec un calendrier ultra chargé et pas toujours équitable pour les différentes franchises, ainsi des équipes pourront jouer une série de plusieurs matchs à domicile, puis passer une semaine entière sur la route à enchaîner des matchs tous les deux jours. Le rythme sera donc très intense jusqu'au 27 avril et nul doute que la fraîcheur physique et le nombre de blessures seront lourds de conséquence dans la course aux séries.

Pour commencer cette présentation de la NHL, commençons par la division nord-Est, division toujours au combien intéressante, mais qui cette année ne devra pas trop connaître de bouleversements dans l'ordre établi.

 

Boston BruinsLogo Boston petit

Arrivées : Garnet Exelby (D), Aaron Johnson (D), Chris Bourque (AG), Christian Hanson (AD), Michel Ouellet (AD).
Departs : Andrew Bodnarchuk (D), Joe Corvo (D), Nathan McIver (D), Mike Mottay (D), Greg Zanon (D), Jamie Arniel (C), Stefan Chaput (C), Zach Hamill (C-A), Zach McKelvie (D), Benoit Pouliot (AG).

Après une cruelle élimination au premier tour face aux Capitals de Washington au terme d'une ronde des plus indécises, les Bruins ont la sérieuse intention de revenir au premier plan. Toujours avec Claude Julien aux commandes, la troupe du Massachussetts a connu peu de changements au cours de l'été. La principale révolution se fait dans les filets avec l'année sabbatique de Tim Thomas, qui décide de consacrer du temps à ses proches avant peut être d'honorer sa dernière année de contrat à compter de septembre 2013. Ce sera donc le très talentueux Tuukka Rask qui gardera les filets, le Finlandais a enfin la chance de démontrer tout son talent mais il devra garder la tête froide face à la pression qui règne sur le poste de gardien à Boston ; il sera secondé par le portier russe Anthon Khudobin ; poste qui devrait dans les prochaines années être très riche avec le repêchage de Malcom Subban (malgré un Mondial junior moyen) et le recrutement du très bon Niklas Svedberg en provenance de Brynäs.

C'est pratiquement la même équipe qu'on retrouvera sur la glace du TD Garden, on notera surtout les départs des décevants Joe Corvo qui repart en Caroline et Benoit Pouliot qui prend la direction de Tampa-Bay. Sinon, on comptera sur une attaque toujours aussi impressionnants avec Patrice Bergeron et Tyler Seguin qui sortent tous deux d'un bon passage en Suisse malgré les frasques peu honorables de Seguin lorsqu'il a quitté son logement à Bienne. Milan Lucic sera encore le monsieur muscle des Bruins alors que Brad Marchand devra confirmer après une saison moins bonne que lors du sacre en 2011.

En défense c'est toujours le solide Zdeno Chara qui devrait être la tour de contrôle de Boston, si on ajoute Dennis Seidenberg, Andrew Ferrence et Johnny Boychuk très utile sur la supériorité on aura une défense très complète encore une fois chez les Bruins, avec de plus l'arrivée chez les pros de Doug Hamilton (premier choix de Boston de Draft en 2011) qui devrait apporter du sang neuf à cette équipe. Boston a donc encore une fois toutes les chances de finir premier de sa division cette saison au vu de son effectif toujours aussi imposant.

 

Buffalo SabresLogo Buffalo2 petit

Arrivées : Adam Pardy (D), John Scott (D), Mark Mancari (AD), Steve Ott (C), Kevin Porter (C), Nick Tarnasky (AD)
Departs: Derek Roy (C), Brad Boyes (C)

La franchise de l'Etat de New-York a pour objectif de se relancer après une saison où ils n'ont pas atteint les play-offs malgré de gros moyens investis par les nouveaux propriétaires. Les recrues avaient peu voire pas du tout apporté, surtout à l'offensive ; de plus le manque de physique à l'avant s'est fait cruellement sentir. Les dirigeants des Sabres ont recruté en conséquence, en faisant plusieurs choix judicieux pour emmener cette équipe en séries éliminatoires. Cependant cette équipe a connu un rajeunissement pendant l'intersaison et il est fort probable que les récents draftés intègrent l'équipe dès cette saison. Entre autres Mikhaïl Grigorenko, la sensation russe des Remparts de Québec va débuter en tant que titulaire et faire rapidement oublier Derek Roy parti à Dallas. Buffalo a également décidé d'ajouter du poids à son attaque avec Steve Ott en provenance des Stars, ceci est un apport judicieux car Buffalo fut trop souvent malmené dans ce secteur de jeu la saison passée.

Sinon il  y a peu de changement à prévoir chez les Sabres avec une attaque toujours emmené par le duo Thomas Vanek et Jason Pominville, on attendra à l'avant un réveil du Finlandais Ville Leino au gros contrat qui fut presque inexistant la saison dernière, les regards seront portés également sur les jeunes Cody Hodgson et Marcus Foligno. En défense, on surveillera surtout le duo Tyler Myers (qui revient de blessure après avoir loupé une grande partie de la saison) et Christian Erhoff de retour d'un passage dans son club de Krefeld en DEL allemande. Chez les gardiens, Ryan Miller sera toujours épaulé par Jhonas Enroth qui prend de plus en plus de temps de jeu, nul doute que les performances de ces deux gardiens seront la clé de la réussite des Sabres.

 

Montréal CanadiensLogo Montral petit

Arrivées : Cédrick Desjardins (G), Francis Bouillon (D), Mike Commodore (D), Colby Armstrong (AG), Brandon Prust (AD-AG), Jason DeSantis (D)
Departs : Nathan Lawson (G), Joe Callahan (D), Garrett Stafford (D), Olivier Fortier (C), Scott Gomez (C-A), Brad Staubitz (AD-AG), Brendon Nash (D)

« No excuses », c'est le nouveau slogan qui trône dans le vestiaire du Canadien de Montréal, après une saison misérable en tout point, on espère du côté de la belle province que les choses vont changer mais avec peu d'espoir tout de même. S'il est indéniable que le nouveau staff choisi par le jeune propriétaire Geoff Molson apporte un vent frais au sein de l'organisation avec Marc Bergevin au poste de DG, Michel Therrien - ancien joueur de Chamonix en 1985/86 - au poste d'entraîneur-chef, mais aussi des très bons coachs comme Clément Jodoin ou Jean-Jacques Daigneault.

Du côté des joueurs, le ménage a commencé ; on a tout d'abord cette été voulu apporter du poids à l'offensive avec les arrivées de Brandon Prust (New York) et Colby Amstrong (Toronto) qui devraient être avec soit Ryan White soit Petteri Nokelainen pour former un quatrième trio. On retrouvera toujours en première ligne le trio Pacioretty - Desharnais – Cole auteurs de près de la moitié des points des Habs la saison passée, preuve qu'il n'y avait pas grand-chose d'autre derrière.

Vue la tournure du camp d'entraînement, Alex Galyenchuk, premier choix de draft en 2012, devrait certainement débuter la saison dans l'uniforme du tricolore au sein du second trio avec Tomas Plekanec qu'on espère plus percutant et Brian Gionta qui revient d'une saison truffée d'embûches pour le capitaine du CH. On attendra beaucoup de René Bourque qui doit retrouver son efficacité offensive d'autrefois au risque de voir son contrat racheté cet été, il formera un troisième trio avec Lars Eller au centre Travis Moen à l'aile gauche. Une attaque qui se fera sans Scott Gomez devenu indésirable à Montréal, son contrat sera racheté dans les prochains jours et le natif de l'Alaska passera le reste de la saison chez lui avec son salaire en poche en espérant retrouver un club l'an prochain au risque de se tourner vers l'Europe.

La défense va certainement débuter sans le prodige P.K. Subban qui n'a toujours pas réussi à négocier un nouveau contrat avec l'organisation, le joueur va sûrement manquer dans une défense qui semble limitée. Outre le retour tant attendu de Andrei Markov, on comptera sur la solidité de Josh Gorges et l'expérience de Francis Bouillon. Les deux suisses Raphael Diaz et Yannick Weber auront leur chance après un passage en LNA très prometteur.

Bien sûr, la variable déterminante sera encore une fois devant le filet avec Carey Price qui devra encore sortir des matchs dantesques pour faire briller son équipe, le gardien étoile devra surtout s'améliorer en tirs de barrage, phase de jeu déterminante cette saison au vue du faible nombre de match. Malgré des changements notables, il sera très difficile pour Montréal de décrocher une place en séries, le Canadien devra s'inspirer de son voisin Ottawa qui avait après une dernière place en 2011, réussi un an plus tard à accrocher les séries.

 

Ottawa SenatorsLogo Ottawa petit

Arrivées: Nathan Lawson (G), André Benoit (D), Tyler Eckford (D), Mike Lundin (D), Marc Méthot (D), Hugh Jessiman (AD), Guillaume Latendresse (AG)
Departs: Alex Auld (G), Mike McKenna (G), Matt Carkner (D), Matt Gilroy (D), Filip Kuba (D), Bobby Butler (AD), Nick Foligno (AG), Rob Klinkhammer (AG), Zenon Konopka (C)

Les Senators d'Ottawa parviendront-ils à rééditer l'exploit de la saison dernière ? Alors que tout le monde les voyait finir en queue de classement, ils ont réussi à accrocher un ticket pour les séries et ont failli éliminer les Rangers de New-York. Ottawa sera donc maintenant attendu dans toutes les patinoires de la conférence Est avec la volonté pour la franchise de l'Ontario de retrouver les play-offs au printemps prochain. En attaque, le premier trio devrait inclure la nouvelle recrue suédoise Jakob Silfverberg qui pourrait, après avoir enflammé les patinoires de Suède avec Brynäs, devenir un joueur majeur en NHL. Les deux ailiers de ce premier bloc seront Jason Spezza et Milan Michalek qui ont tous deux eu un rendement offensif impressionnant la saison passée.

La grosse attente viendra aussi en attaque de Guillaume Latendresse, après des années de galère avec des blessures à répétition, l'ancien du Canadien est impatient de revenir à son meilleur niveau, il sera sur le même trio que Daniel Alfredsson qui devrait faire sa dernière saison en Ligue Nationale. Les deux autres trios seront composés de joueurs d'impact avec notamment Chris Neil ou encore Erik Condra ; on retrouvera par ailleurs les jeunes comme Peter Regin, Kyle Turris et Jim O'Brien. En tout cas il y aura peu de chances de voir Stéphane Da Costa dans l'uniforme des Sens cette saison. Non invité pour le camp d'entraînement, le français devra continuer de performer en AHL et espérer une blessure ou une baisse de forme de l'un des titulaires pour intégrer l'équipe une.

Si l'attaque tient la route, on ne peut en dire autant de la défense qui, mis à part Erik Karlsson auteur d'une saison remarquable, a peu de profondeur de banc avec des joueurs comme Chris Phillips et Sergei Gonchar vieillissants. Cela risque d'être juste malgré l'arrivée de Marc Methot en provenance des Blues Jackets de Columbus. Du côté des gardiens, c'est normalement Craig Anderson qui devrait être titulaire, mais les bonnes prestations en AHL du Suédois Robin Lehner et de Ben Bishop font que la moindre contre-performance d'Anderson pourrait lui être fatale pour sa place.

 

Toronto Maple LeafsLogo Toronto petit

Arrivées : Mike Kostka (D), Mike Mottau (D), Jay McClement (C), James van Riemsdyk (AG)
Departs: Jonas Gustavsson (G), Matt Lashoff (D), Luke Schenn (D), Colby Armstrong (AD), Joey Crabb (AD), Philippe Dupuis (C), Matthew Lombardi (C),

La grosse nouvelle de ces derniers jours du côté de Toronto fut l'éviction de Brian Burke par les propriétaires du club. En place depuis de nombreuses années, il paye le fait que Toronto n'accède plus aux play-offs depuis trop longtemps maintenant, l'agacement des fans se fait de plus en plus sentir et ils ont en ont un peu marre d'être pris pour des « vaches à lait » en faisant fructifier la franchise la plus lucrative du circuit en retour de défaites et de saisons misérables d'année en année.

Du côté des transactions, notons l'échange effectué avec Philadelphie en envoyant Luke Schenn en retour de James Van Riemsdyk. Ce dernier devrait apporter grandement au duo Lupul - Kessel trop souvent seul dans cette attaque composé de quelques talents mais qui marche trop souvent sur courant alternatif à l'image de Mikhaïl Grabovski ou encore Nikolaï Kulemin. Matthew Lombordi reparti aux Coyotes de Phoenix, le jeune talent Nazem Kadri, grand espoir des Leafs, devrait intégrer l'équipe dès cette saison, on attendra aussi de voir le potentiel de Leo Komarov dans une NHL dont le jeu rugueux devrait pleinement le satisfaire.

En défense, peu de changements, donc beaucoup d'inquiétude avnat même que la saison ne débute. Seul le capitaine Dion Phaneuf semble être à la hauteur et le départ de Luke Schenn ne va rien arranger. Jake Gardiner, après une première saison en NHL plus que correcte, aura toute sa chance de s'imposer au sein des l'escouade défensive des Leafs.

Mais actuellement, le gros problème vient des gardiens. Bien que James Reimer ne soit pas si mauvais, on voit mal Toronto faire quoi que soit cette saison sans un gardien d'une meilleure valeur. Les rumeurs envoyant Roberto Luongo chez les Leafs reviennent très souvent, et si Luongo arrive, Toronto pourra compter sur un excellent tandem. Un bon duo de portiers avec une équipe qui se donne à fond chaque soir permettrait aux Maple Leafs d'accrocher les play-offs, même si ce sera très difficile.