18e journée D1 : Serré, vous avez dit serré ?

L’exploit d’hier soir a été l’œuvre de Bordeaux. Dans leur antre de Meriadeck, devant plus de 3000 spectateurs, ils ont fait tomber le leader du championnat Lyon (4-2). Les deux buts de Miroslav Kristin n’ont pas suffit face à son ancienne équipe et les Lions laissaient donc une nouvelle opportunité à leurs poursuivants de se rapprocher. L’exploit de la soirée a bien failli être du côté d’Amnéville, où les Galaxians ont remonté Brest pour provoquer une prolongation. Les Albatros ont finalement eu le dernier mot en tirs de barrage (4-5). Reims non plus n’a pas laissé passer sa chance une deuxième semaine consécutive. Les Phénix n’ont pas fait de détail face à Annecy, incapable de stopper Florian Sabatier auteur d’un quadruplé (7-2).

Nice a en revanche encore chuté, à Anglet cette fois. Les Aigles obtiennent tout de même le point de la prolongation alors qu’ils voient revenir le peloton (1-2). Anglet peut toujours compter sur les anciens que sont Marechal et Daramy, auteurs d’un but chacun Entre Montpellier et Toulouse-Blagnac, les spectateurs de Végapolis ont eu le droit à un match dans le match entre les buteurs canadiens Etienne Brodeur et Karl Fournier. Brodeur a inscrit quatre réalisations pour les Vipers tandis que Fournier n’en a inscrit « que » trois et les locaux l’ont finalement emporté (6-5). Enfin, Courbevoie a signé le carton de la soirée en humiliant le Mont-Blanc (14-3). Fait rarissime, le Canadien Julien Tremblay a inscrit huit buts dans la victoire ! Désormais huit équipes se tiennent en seulement six points, entre la quatrième et la onzième place.