Ligue Magnus (21e journée) : les Dragons ont-il assez de souffle ?

Il reste six journées avant la fin de la saison régulière, et les enjeux se précisent. La première place est plus proche que jamais pour Angers, qui rencontre trois mal-classés (réceptions d'Épinal et Mulhouse au Haras puis déplacement à Caen) cette semaine. Première étape ce soit avec des Dauphins que les Ducs ont déjà battus trois fois cette saison. Bonne nouvelle, le jeune international Robin Gaborit a repris l'entraînement, même s'il ne jouera pas encore ce soir.

La deuxième place du championnat - et l'avantage de la glace en demi-finale - se joue en grande partie ce soir avec le choc au sommet Briançon-Rouen. Les Dragons ont en effet trois points de retard sur les Diables Rouges, mais aussi un match en moins. Les Normands joueront leur sixième match en neuf jours et ont pour l'instant réussi à digérer le retour en France après le voyage fatigant en Coupe Continentale. Mais c'est un très gros morceau qui attend ce soir les Dragons : auront-ils assez de souffle pour ne pas manquer d'air en altitude ? Le RHE pourra s'appuyer sur ses précédents : il reste sur cinq victoires contre Briançon en championnat, mais il y a eu aussi dans l'intervalle une claque 7-2 en coupe de la ligue.

La lutte pour la quatrième place, qui offre une qualification directe en quart de finale, compte sept prétendants qui se tiennent en trois points. Amiens n'est pas le moins bien placé avec ses deux rencontres en retard, mais les Gothiques vont devoir gérer un calendrier resserré en fin de saison. Deux duels vont permettre d'y voir plus clair dans ce peloton : Chamonix-Dijon mais aussi le derby isérois Villard-de-Lans - Grenoble, qui se déroule dans un contexte inhabituel. Il en effet rarissime que les Grenoblois sont classés derrière leurs rivaux aussi tard dans le championnat. Ils espèrent "corriger" cette vexation en prenant leur revanche ce soir.

En bas de classement, Caen abat sa dernière carte. Il faut absolument que les Drakkars puissent défaire Gap avant d'affronter leurs trois adversaires directs (Épinal, Mulhouse et Strasbourg) pour éviter le barrage de maintien. Contre qui ? Mulhouse est le moins bien classé actuellement, mais recevra Épinal et Caen. D'abord, les Scorpions doivent battre Amiens, qui n'a gagné qu'une fois à l'Illberg en saison régulière et qui y a perdu quatre fois depuis (2001/02, 2002/03, 2003/04 et 2004/05). Une - lointaine - série à poursuivre ?

Elle mettrait en tout cas la pression sur Strasbourg, qui dérape gravement avec six défaites consécutives. Le retour de suspension de Michal Cesnek devrait aider à remettre d'aplomb une défense parfois en déliquescence ces dernières semaines. Il avait notamment manqué lors du 1-10 devant Briançon.

Chamonix (9e, 21 pts) - Dijon (10e, 21 pts). Ce soir à 18h00. Victoire de Chamonix 7-5 à l'aller. La cote : Chamonix 60% / Dijon 40%.

Briançon (2e, 30 pts) - Rouen (3e, 27 pts). Ce soir à 18h00. Victoire de Rouen 6-2 à l'aller. La cote : Briançon 60% / Rouen 40%.

Caen (14e, 8 pts) - Gap (4e, 24 pts). Ce soir à 18h30. Victoire de Gap 5-2 à l'aller. La cote : Caen 40% / Gap 60%.

Villard-de-Lans (5e, 22 pts) - Grenoble (8e, 21 pts). Ce soir à 18h30. Victoire de Villard-de-Lans 5-3 à l'aller. La cote : Villard-de-Lans 50% / Grenoble 50%.

Strasbourg (12e, 15 pts) - Morzine-Avoriaz (6e, 22 pts). Ce soir à 18h30. Victoire de Morzine-Avoriaz 3-2 à l'aller. La cote : Strasbourg 50% / Morzine-Avoriaz 50%.

Mulhouse (13e, 13 pts) - Amiens (7e, 21 pts). Ce soir à 19h00. Victoire de Mulhouse 4-2 à l'aller. La cote : Mulhouse 45% / Amiens 55%.

Angers (1er, 35 pts) - Épinal (11e, 17 pts). Ce soir à 19h00. Victoire d'Angers 7-4 à l'aller. La cote : Angers 80% / Épinal 20%.