Färjestads BK - Skellefteå AIK (Elitserien, 44e journée)

FBKDepuis un mois, deux équipes se sont détachées au sommet du championnat suédois : le Skellefteå AIK et le HV71. Mais un troisième larron commence à pointer le bout de son nez, un prétendant à prendre très au sérieux : le Färjestads BK, en pleine confiance avec 8 victoires à ses 9 derniers matches dont 4 consécutives. L'armada de Leif Carlsson veut donc passer la cinquième à domicile face à un des cadors de l'Elitserien, le SAIK, une véritable bête noire avec trois succès de rang contre les hommes en vert.

Carlsson doit faire sans Sanny Lindström, Rickard Wallin, Patrik Lundh et toujours Oscar Klefbom (écarté pour la saison) alors que, côté Skellefteå, on dénombre sept absents dont trois pour gastro-entérite ! Si l'excellent rendement du FBK est évidemment de nature collective, on ne peut occulter les performances du défenseur Chris Lee qui monopolise l'attention.

Le Canadien connait une excellente séquence de 22 points à ses 17 dernières parties, signe qu'il est définitivement l'un des meilleurs défenseurs exerçant en Europe alors que, la saison passée, il était déjà le meilleur à son poste en DEL allemande. Soit dit en passant, on retrouve ce mardi deux références en matière de gardien : Alexander Salak et Joacim Eriksson, sélectionnés tous les deux pour la prochaine étape de l'Euro Hockey Tour. S'agissant de Pierre-Édouard Bellemare, il est titularisé en première ligne au milieu du guerrier Jimmie Ericsson et de l'artiste Joakim Lindström. Les douleurs oubliées, notre Bleu comptabilise pour le moment 15 points en 16 parties et une excellente fiche de +7.

À la maison, Färjestad s'efforce de faire le jeu. Déjà auteur d'une tentative trop lointaine, Max Görtz se retrouve aux premières loges à la 3e minute. Mikael Johansson fonce sur la gauche et remet dans le paquet, Görtz échoue alors sur la barre transversale de Joacim Eriksson qui repousse ce palet flottant de justesse du bâton, le jaillissement de Johan Olofsson à droite se révélant vain devant la porte enfin verrouillée. La vérification vidéo de l'arbitre ne fera que confirmer l'échec de Görtz, retour à l'action. Dans les premières minutes, le match est à sens unique, le club hôte de Karlstad mettant beaucoup d'application dans la construction.

saikSkellefteå ne se crée sa première occasion franche qu'à la 8e minute. Jimmie Ericsson travaille derrière le but et sert devant le demi-cercle Bellemare qui ne peut malheureusement surprendre Alexander Salak bien concentré. Quelques minutes plus tard, la même ligne fait de nouveau parler d'elle. Jimmie Ericsson intercepte à droite et décale au centre Joakim Lindström qui se met en position de tir après s'être débarrassé, grâce à son revers, de toute opposition. Cependant la dernière phase lui réussit moins car ce n'est finalement pas cadré.

Alors que Joakim Nygård, dangereux plein axe, aurait pu permettre à Färjestad de prendre les devants avant la première pause, cette initiative sera prise, contre toute attente, par les visiteurs. Dans le corner droit, Adam Pettersson cherche une solution et se décide à balancer devant lui. Ce n'est pas perdu pour tout le monde puisque se joint à la fête Fredrik Lindgren qui s'approche du but, prend le temps de fixer Salak et d'ajuster un lancer balayé aux petits oignons (0-1, 17'54").

C'est plutôt bien payé car il ne s'agissait que du quatrième tir cadré pour le SAIK, contre 9 pour le FBK, en 20 minutes. Dès les premières secondes du deuxième tiers-temps, Anders Bastiansen donne du fil à retordre à Skellefteå qui réplique avec son junior Viktor Arvidsson, candidat au titre de recrue de l'année. Niclas Burström écopera de la première pénalité - sans conséquence - suivi de Ole-Kristian Tollefsen pour une faute sur Oscar Möller puis suivi de Oscar Lindberg. À 4 contre 4, Bellemare et Arvidsson effectuent un bon relais en zone offensive avant de dégainer, mais Salak reste vigilent. Si son gardien continue de rassurer, le Färjestads BK manque deux opportunités nettes.

TOLLEFSEN Ole Kristian-110430-285D'abord une contre-attaque à 4 contre 2 suite au retour sur la glace de Tollefsen. Puis une plus franche en supériorité numérique : Christian Berglund est à la ligne bleue sur la droite, délivre en diagonale une passe millimétrée pour le défenseur Ville Lajunen, descendu très bas au poteau gauche, mais le Finlandais loupe sa reprise alors que le portier du SAIK accusait pas mal de retard sur cette action.

Marcus Paulsson, en faisant le tour de la cage, se casse également les dents. Le match est clairement plus équilibré dans cette période médiane, le Skellefteå AIK se créant plus d'occasions. Les nordistes auraient même pu doubler la mise par Erik Andersson, profitant d'une mauvaise relance de Tollefsen mais échouant sur la jambière droite du mur tchèque Salak. Le score reste inchangé malgré la pénalité du molosse Martin Sevc, autrefois membre du club de Karlstad et aujourd'hui dans le camp adverse.

Dès le retour des vestiaires, les coéquipiers de Pierre-Édouard Bellemare veulent tuer le match : combinaison J.Ericsson - Lindström puis Holloway - Möller, tour de la cage de Viktor Arvidsson, nouvelle combinaison Lindberg - Möller, le FBK est surmené mais finit par réagir. À la bleue, Chris Lee trouve à sa gauche Joakim Hillding, démarqué mais qui manque de précision et de puissance pour inquiéter Joacim Eriksson. Les minutes filent et le SAIK continue de conserver sa maigre avance, laissant une fois de plus à Färjestad le plaisir de faire le jeu. Per Åslund loupe l'immanquable devant le but après une mise en jeu gagnée en zone offensive et les tentatives de Joakim Nygård, Marius Holtet, Marcus Paulsson ne seront pas plus efficaces. Jimmie Ericsson loupera la cage vide après que Salak ait déserté ses filets, le SAIK s'impose au final 1-0.

Hormis défensive, ce n'a pas été une grande démonstration de la part du Skellefteå AIK qui en profite tout de même pour s'échapper en tête du classement, renforçant son avance sur le HV71 (4 points) et laissant le Färjestads BK à distance (11 points), toujours troisième. Une excellente opération donc pour le SAIK alors qu'il ne reste que onze journées avant la fin de la saison régulière.

 

Färjestads BK - Skellefteå AIK 0-1 (0-1, 0-0, 0-0)
Mardi 29 janvier 2013 à 19h00 à la Löfbergs Lila Arena de Karlstad. 6536 spectateurs.
Arbitrage de Patrik Sjöberg et Marcus Linde assistés de Andreas Malmqvist et Henrik Pihlblad.
Pénalités : Färjestad 4' (0', 2', 2'), Skellefteå 6' (0', 6', 0').
Tirs : Färjestad 28 (9, 9, 10), Skellefteå 19 (4, 11, 4).

Évolution du score :
0-1 à 17'54" : Lindgren assisté de Pettersson


Färjestads BK

Gardien : Alexander Salak [sorti à 59'00"]

Défenseurs : Chris Lee - Magnus Nygren ; Ole-Kristian Tollefsen (C, -1, 4') - Simon Fredriksson (-1) ; Anton Grundel - Ville Lajunen.

Attaquants : Christian Berglund (A) - Jack Connolly - Per Åslund ; Marcus Paulsson - Joakim Hillding - Joakim Nygård ; Erik Thorell - Anders Bastiansen (A) - Marius Holtet ; Martin Røymark (-1) - Mikael Johansson (-1) - Max Görtz (-1).

Remplaçants : Fredrik Petterson-Wentzel (G), Wilhelm Westlund, Johan Olofsson.

Skellefteå AIK

Gardien : Joacim Eriksson.

Défenseurs : Fredrik Lindgren (+1) - Niclas Burström (+1, 2') ; Martin Sevc (2') - Arvid Lundberg ; Johan Alm - Tomas Skogs.

Attaquants : Jimmie Ericsson (C) - Pierre-Édouard Bellemare (A) - Joakim Lindström (A) ; Oscar Möller - Oscar Lindberg (2') - George Holloway ; Petter Emanuelsson - Erik Andersson - Viktor Arvidsson ; Adam Pettersson (+1) - Martin Lundberg (+1) - Oscar Sundqvist (+1).

Remplaçant : Markus Svensson (G).