L'équipe-type de Ligue Magnus de janvier-février 2013

BernierMarcAndreLa remontée de Chamonix, qui avait commencé la saison par cinq défaites, est inédite dans la Ligue Magnus et prouve le resserrement des valeurs. Cette résurrection est due avant tout à trois hommes qui sont de ce fait passés en tête des classements statistiques.

L'incontournable Francis Charland a un rendement incroyable et régulier et termine meilleur buteur et pointeur malgré deux matches manqués sur suspension. C'est son penalty victorieux contre Gap qui a donné à Chamonix cette quatrième place complètement inespérée en octobre. Charland a pu compter sur un grand complice avec Carl Lauzon, meilleur passeur du championnat (ex-aequo avec Gascon).

Seul Rouen a réussi à garder l'attaque chamoniarde muette. Et si elle a autant compté, c'est aussi grâce à Omar Pacha, qui a parfaitement tenu son rôle de défenseur canonnier de la ligne bleue : le Québécois termine meilleur pointeur des arrières dès sa première saison, avec le meilleur rendement en powerplay.

Marc-André Bernier reste quant à lui la référence du moment dans la Ligue Magnus, le capitaine capable d'emmener son équipe très haut, comme il l'a déjà prouvé également en Coupe de France. L'attaque est donc 100% canadienne, mais sans les "usual suspects". C'est la première fois dans l'histoire des équipes-types qu'aucun ailier rouennais n'a été élu lors de la saison régulière. Il leur reste les play-offs pour se rattraper.

Si les Canadiens pointent, les Français complètent l'équipe-type dans le compartiment défensif. À 21 ans seulement, Kévin Dusseau a énormément progressé aux côtés de Baptiste Amar et a obtenu la meilleure fiche (+14) d'une équipe de Grenoble pas toujours à la fête. C'est sutout en supériorité numérique où il a fait du bien en marquant régulièrement, mais défensivement il a progressé aussi par rapport à l'an dernier avec moins de pénalités bêtes et moins d'erreurs dans sa zone.

Même s'ils sont aidés par des équipes fortes, mais les jeunes gardiens français Florian Hardy et Ronan Quemener n'ont pas seulement les meilleures moyennes de buts encaissés, ils dominent aussi la nouvelle statistique de pourcentage d'arrêts, introduite cette saison. Et la moyenne de buts de Hardy (1,88) n'avait jusqu'ici été approchée en Ligue Magnus que par un certain Ramon Sopko.

L'équipe-type de janvier-février 2013 : Florian Hardy (Angers) ; Omar Pacha (Chamonix) - Kévin Dusseau (Grenoble) ; Francis Charland (Chamonix) - Carl Lauzon (Chamonix) - Marc-André Bernier (Briançon).