Dunkerque - Annecy (Division 1, 23e journée)

Dunkerque enflamme le lac

susi atteLes six défaites concédées par les Chevaliers du Lac lors de leurs sept derniers déplacements ont grandement contribué à les éloigner d’une course aux play-offs dans laquelle le HGD est plus que jamais impliqué. Abattant ses dernières cartes, Annecy est toutefois engagé dans un début de rencontre difficile. La présence de nombreux partisans vêtus du maillot rouge n’est pas de trop pour Cyril Bossier, appelé à écarter la première incursion de Clément Thomas. Le natif d’Armentières ne peut cependant que constater les dégâts sur le débordement de Maurice Rozenthal, qui repique au centre et parvient à la feinter et trouver le fond des filets dans un angle difficile (1-0 à 02'57").

Les deux tentatives de riposte, sous la forme d’autant de lancers tendus de Nathaniel Gourdeau, sont vite effacées par une première faute de la défense alpine, déroutée par un nouveau dribble de Maurice Rozenthal. Ce dernier se ligue à Jussi Laine pour préparer le deuxième filet, signé Atte Susi, arrivé en force pour expédier sans contrôle le palet dans la cage (2-0 à 08'15"). L’engagement physique de Brachet, couplé au jeu de la première ligne nordiste, accule encore les rouges et blancs dans leur zone. Lorsque Benjamin Arnaud parvient enfin à percer la défense, s’engouffrant avec aisance sans que personne ne puisse reprendre son centre dangereux. Les lancers des défenseurs Le Masson et Salo sont quant à eux trop lointains ou excentrés pour désarçonner Martel, dont un rare rebond n’est pas exploité par son compatriote L’Hereault.

Impuissance d’autant plus rageante que, de l’autre côté du glaçon, le réalisme commence à faire mal. Le deuxième jeu de puissance, conséquence d’une charge incorrecte de Cédric Boldron en zone offensive, se traduit par un troisième filet lorsque Susi propose encore une bonne solution entre les deux cercles. Le lancer du Finlandais ne peut cette faire mouche directement, il est repris opportunément par Grégory Dubois, monté à bon escient (3-0 à 16'45"). La fin de tiers est à l’avantage des visiteurs, auteurs par Guillaume Le Masson d’un tir difficilement repoussé par le gardien local. Arnaud profite pour sa part d’un choc entre deux Corsaires pour venir défier Martel, qui repousse encore. Dans la panique, Raattama commet la première faute, obligeant son ultime rempart à détourner du bâton le tir croisé de Miika Salo. À la reprise, une action du Japonais Omi, habile dans la conservation du palet, est à l’origine du deuxième jeu de puissance haut-savoyard.

Situation pas plus exploitée par la bande à Boldron, prise à revers au retour à égalité numérique par un numéro des jumeaux Rozenthal, qui s‘amusent littéralement aux dépens d’une défense dégarnie, s’échangeant les politesses pour un quatrième but signé Maurice (4-0 à 27'07"). Rappelé au banc, Bossier cède sa place à Benjamin Accarier. Pas forcément un cadeau pour le jeune Gapençais entré en plein déluge. En reprenant, après Boldron, le tir initial de Florian Ibagnez, Benjamin Arnaud réduit certes la marque (4-1 à 28'27"), celle-ci ne demande qu’à enfler…

boldron cedricSuite à un faire-trébucher de Vito, le 100% de réussite en jeu de puissance est préservé par Maxime Brachet, le plus vif pour exploiter un coup de canon venu de Gyesbreghs (5-1 à 30'48"), la paire Maurice Rozenthal-Atte Susi trouvant encore la faille grâce au timing de la passe du premier, posté sur la gauche de la cage (6-1 à 32'05"). Un tir soudain de Becuwe, sur une mise au jeu remportée par Destoop, finit de dégoûter Accarier. À sa décharge, le portier des Chevaliers du Lac est bien seul face à Clément Thomas, lui aussi plus rapide que son arrière-garde pour réexpédier le disque derrière la ligne (7-1 à 33'18"). Après avoir essuyé plus d’une dizaine de lancers et encaissé des buts venus des trois blocs alors alignés par Miikka Rousu, Accarier regagne le banc lors d’un temps mort salutaire pour les Anneciens.

En effet, face à des Nordistes moins disciplinés, les visiteurs évoluent avec deux hommes supplémentaires en fin de tiers. Sans succès car Marc-André Martel réalise l’arrêt aux devants de Sergejs Visegorodcevs, qui ne pourra faire coïncider son retour au jeu avec une réussite malgré un tir de volée bien exécuté sur un décalage côté droit. Avare en péripéties, le dernier acte se révèlera anecdotique. Miikka Rousu en profite pour faire tourner ses lignes et intégrer le trio composé des deux percutants Moretti et Dumélié, accompagnés de l’expérimenté N’Guyen. Les portiers s’illustreront surtout en deux occasions, Bossier d’un double arrêt devant Loïc Destoop, Martel face à Salo. L’infatigable Atte Susi en profite encore pour faire admirer sa pointe de vitesse et laisser Visegorodsevs sur place…

Dunkerque atteint facilement son objectif de demeurer dans le peloton de tête, grâce à sa réussite offensive, notamment en jeu de puissance. À ce sujet, le programme distribué avant la rencontre tançait le manque de réussite en supériorité numérique des protégés de Miikka Rousu…


Dunkerque - Annecy 7-1 (3-0, 4-1, 0-0)
Samedi 23 février 2013 à 18h30 à la patinoire Michel Raffoux. 950 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Rousselin assisté d’Aurélien Smeeckaert et Joffrey Yssembourg.
Pénalités : Dunkerque 14' (2’, 6’, 6’), Annecy 8' (4', 2’, 2’).
Tirs : Dunkerque 36 (10, 18, 8), Annecy 38 (15, 12, 11).

Évolution du score :
1-0 à 02'57" : M. Rozenthal assisté d’Yli-Junnila et Susi
2-0 à 08'15" : Susi assisté de M. Rozenthal et Laine (sup. num.)
3-0 à 16'45" : Dubois assisté de Susi et Yli-Junnila (sup. num.)
4-0 à 27'07" : M. Rozenthal assisté de Becuwe et F. Rozenthal
4-1 à 28'27" : Arnaud assisté de Tuominen et Visegorodcevs
5-1 à 30'48" : Brachet assisté de Gyesbreghs et Miettinen (sup. num.)
6-1 à 32'05" : Susi assisté de M. Rozenthal et Yli-Junnila
7-1 à 33'18" : Thomas assisté de Becuwe et Destoop

Dunkerque

Gardien : Marc-André Martel.

Défenseurs : Jussi Laine - Grégory Dubois (A) ; Jari Raattama - Vadim Gyesbreghs ; Ekue Tomety - Ghislain Folcke.

Attaquants : Maurice Rozenthal (A) - Juhamatti Yli-Junnila - Atte Susi ; Maxime Brachet - Jami Miettinen - François Rozenthal (C) ; Mathieu Becuwe - Loïc Destoop - Clément Thomas ; François Moretti - Benjamin N'Guyen - Valentin Dumélié (à 40’00").

Remplaçants : Julien Peyre (G), Tony Allouchery. Absent : Antoine Vanwormhoudt (genou).

Annecy

Gardien : Cyril Bossier (Benjamin Accarier de 27'07" à 33'18").

Défenseurs : Maxime Rognon - Sergejs Visegorodcevs ; Guillaume Le Masson (A) - Christophe Vito ; Miika Salo - Frédéric Puthod.

Attaquants : Pasi Tuominen - Cédric Boldron - Benjamin Arnaud (C) ; Marc-André L’Héreault (A) - Nathaniel Gourdeau - Soichiro Omi [Chabert à 40’00"] ; Sacha Brunet - Loïc Chabert [Omi à 40’00"] - Florian Ibagnez.

Absents : Franck Saxod, Adrien Sforza.