Ligue Magnus (play-offs) : les gros sont de retour

Les quarts de finale de la Ligue Magnus démarrent ce soir. Avec le retour sur la glace des quatre premiers de la saison régulière, exemptés du premier tour et au repos forcé depuis le 19 février. Et cela risque de ne pas être évident pour tout ce petit monde de passer en mode play-offs après quinze jours d'arrêt.

Rouen, l'an dernier, était ainsi passé à deux doigts de l'élimination contre Amiens, ne se qualifiant qu'au terme du cinquième match de la série. Le champion de France attaque quand même son quart face à Morzine/Avoriaz avec le statut de favori. Et en essayant de ne pas trop penser à sa dernière venue dans le Chablais où il s'était lourdement incliné fin janvier (7-3). Les Normands devraient évoluer au complet, avec sans doute les retours d'Ilpo Salmivirta, Johan Akerman et David Fredriksson.

L'histoire du retard à l'allumage, Briançon connaît. L'année passée, les Diables Rouges avaient été sortis d'entrée par Angers. D'où une certaine méfiance des Haut-Alpins, avant d'affronter Strasbourg. Surtout que les Alsaciens rêvent de refaire leur coup de 2011. Quand, après une saison régulière moyenne et achevée à la onzième place, ils avaient créé la surprise en éliminant, tour après tour, Épinal, Gap et Angers. Avant de s'incliner en finale face à Rouen. De nouveau onzième cette année, l'Étoile Noire a déjà sorti le grand jeu en dominant Amiens. Elle devra faire encore plus fort contre Briançon.

Grenoble n'a pas fait dans le détail lors du tour préliminaire. Face à Gap, le finaliste 2012 a bouclé sa série vite fait bien fait, en trois manches. Et en n'encaissant que trois petits buts en 180 minutes. Une performance que les Brûleurs de Loups vont devoir rééditer pour venir à bout des Ducs d'Angers, parés pour une confrontation de haut-niveau. « En play-offs, la saison régulière ne veut rien dire, a ainsi expliqué Jay Varady, l'entraîneur angevin, dans les colonnes du quotidien Ouest France. On ne va pas être trop confiants parce que l'on a terminé premiers. On sait que ça va être difficile.» Côté angevin, on devra faire sans Charlie Doyle, blessé.

La dernière série opposera les deux équipes surprises du championnat : Chamonix, inattendu quatrième en saison régulière après un début d'exercice catastrophique, et Épinal, que pas grand-monde ne donnait vainqueur contre Dijon au tour précédent.

Le programme :

Briançon - Strasbourg, premier match ce soir à 19 h 30. Saison régulière : à Briançon, Briançon bat Strasbourg 5-1 (27 octobre) ; à Strasbourg, Briançon bat Strasbourg 10-1 (15 janvier). La cote : Briançon 70 % / Strasbourg 30 %.

Angers - Grenoble, premier match ce soir à 20 h 30. Saison régulière : à Grenoble, Angers bat Grenoble 3-2 (27 octobre) ; à Angers, Angers bat Grenoble 4-1 (15 janvier). La cote : Angers 60 % / Grenoble 40 %.

Rouen - Morzine/Avoriaz, premier match ce soir à 20 h 30. Saison régulière : à Rouen, Rouen bat Morzine/Avoriaz 4-1 (18 novembre) ; à Morzine, Morzine/Avoriaz bat Rouen 7-3 (22 janvier). La cote : Rouen 60 % / Morzine/Avoriaz 40 %.

Chamonix - Épinal, premier match ce soir à 20 h 30. Saison régulière : à Épinal, Épinal bat Chamonix 5-1 (22 septembre) ; à Chamonix, Chamonix bat Épinal 3-2 (22 décembre). La cote : Chamonix 60 % / Épinal 40 %.

Deuxième match le mercredi 6 février, troisième match le vendredi 8 mars, quatrième match (si nécessaire) le samedi 9 mars, cinquième match (si nécessaire) le mardi 12 mars.