Rouen - Morzine (Ligue Magnus, quart de finale, match 1)

Une première (presque) sans trembler

À froid dans ses play-offs 2013, le RHE76, toujours sans Åkerman et Salmivirta, n’est pas tombé dans le piège des joueurs de la vallée d’Aulps, au complet, rodés, eux, par leur série précédente victorieuse contre Villard.

Morzine peut avoir des regrets après avoir été un peu secoué au premier tiers par des Normands plutôt dans le coup mais pas en réussite voire maladroits.

En effet, un poteau est trouvé par Janil sur un tir frappé de loin (à 9’35). Castonguay a été frustré à deux reprises par Buysse qui a fait là le boulot (10’01 & 16’26). Le joueur de centre québécois (19’31), puis Thinel (19’54) manquant même deux cages ouvertes béantes lors du second power-play, infructueux, des Dragons, de ce premier tiers (19’31).

Les Pingouins ont tenu le coup et joué avec parcimonie quelques contre-attaques dont les plus fameuses ont été celles de Lust qui dévie, sur Lhenry bien placé, un lancer de Weihager (8’08). Ou encore celle de Cheverie qui ne cadrera pas son tir (9’49). Lhenry brillera de nouveau en effectuant une double parade toujours devant Lust (16’22). Le gardien international sauvera son camp sur un tir de Doucet lors de l’infériorité normande de la période initiale.

Après avoir fait le dos rond et repoussé une occasion de Stefanka à la faveur d’une double opposition de Buysse (22’38), le HCMA connaît sa meilleure phase en ce début de vingt médian. Evans voit son lancer de loin bloqué par Lhenry (23’24). Tavzelj et Faure doivent se coucher pour annihiler in extremis un revirement adverse (24’04). Finalement, après un intermède où Lhenry aidé des arbitres, jouent les maçons, colmate trou et fissure dans la glace de son enclave, logiquement les hommes de Tommie Hartogs ouvrent le score. Szabo dévie un tir de loin de Takala sitôt une remise en jeu gagnée dans le camp rouennais (0-1 à 28’09). Moins d’une minute plus tard, Cyril Papa ne sera pas précis dans son envoi (29’10) et on s’inquiète dans les travées de l’Île Lacroix.

La crainte sera de courte durée car après un gros travail de Guénette, Faure hérite d’une occasion que le jeune arrière plein de sang-froid ne manque pas. En duel, il se joue de Buysse d’une belle feinte et égalise du revers (1-1 à 29’25). Pendant que Cheverie use sa culotte pour la troisième (et avant-dernière fois de la soirée) sur le banc de la geôle, Thinel peut fixer Buysse pour offrir un but à Desrosiers (2-1 à 33’11). Quarante-trois secondes après, Stefanka se saisit d’un rebond d’un tir de Benoit et trouve les filets (3-1 à 33’54). Morzine est KO, les Pingouins n’y sont plus.

Les Dragons à réaction se sont facilité la tâche et connaissent un troisième tiers paisible. Ils ajoutent deux buts par Thinel, un des hommes du match. Rodolphe Garnier peut faire entrer sa quatrième ligne. Pour l’honneur et la petite histoire, Josselin Besson réduira la marque (5-2 à 58’55).

 

Rouen - Morzine-Avoriaz 5-2 (0-0, 3-1, 2-1)
Mardi 5 mars 2013 à 20h30 au centre sportif Guy Boissière. 2524 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté de Thomas Caillot et Anne-Sophie Boniface.
Pénalités : Rouen 6' (4', 2', 0') ; Morzine 10' (4', 4', 2').
Tirs : Rouen 48 (25, 10, 13) ; Morzine 32 (11, 11, 10).

Évolution du score :
0-1 à 28'09" : Takala assisté de Szabo
1-1 à 29'25" : Faure assisté de Guénette et Rech
2-1 à 33'11" : Desrosiers assisté de Thinel et Fredriksson (sup. num.)
3-1 à 33'54" : Stefanka assisté de Benoit et Gutierrez (sup. num.)
4-1 à 43'11" : Thinel assisté de Castonguay et Fredriksson
5-1 à 47'17" : Thinel assisté de Desrosiers et Castonguay (sup. num.)
5-2 à 58'55" : Cheverie assisté de J. Besson


Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Andrej Tavzelj - Raphaël Faure ; Lauri Lahesalu - Jonathan Janil ; Léo Guillemain-Paillie - Miroslav Durak.

Attaquants : David Fredriksson - Éric Castonguay - Marc-André Thinel (C) ; Julien Desrosiers - François-Pierre Guénette (A) - Anthony Rech ; Romain Gutierrez - Loup Benoit - Juraj Stefanka ; puis Maxime Pilote-Griet - Dimitri Thillet - Yohann Saint-André à 47'17".

Remplaçants :  Sebastian Ylönen (G), Mathieu Chevalier, Florent Aubé. Absents : Johan Åkerman (genou), Ilpo Salmivirta (entorses genou et cheville).

Morzine-Avoriaz

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Numa Besson - Mathieu Jestin ; Johan Ohlsson - Thomas Evans ; Riku Takala - Robin Weihager.

Attaquants : Guillaume Doucet - Evan Cheverie - Loïc Gaydon ; Konrad Reeder (A) - Peter Szabó - Shane Lust ; Mickaël Brodin (C) - Cyril Papa (A) - Josselin Besson ; Toni Kluuskeri.

Remplaçants : Frédéric Dorthe (G), Nicolas Lehericey, Sacha Schmitt, Raphaël Papa. Absent : Théophile Mourin.