Division 2 (play-offs) : des favoris impitoyables

Il n’y a pas eu beaucoup de suspense pour cette ronde aller des quarts de finale. Seule la rencontre entre Cergy et Chambéry a préservé une dose d’indécision en vue du match retour qui se jouera dans… deux semaines. Cergy peut regretter d’avoir mené de trois buts pour finalement terminer la rencontre sur un score de parité, la faute à une égalisation de Davor Rakanovic à vingt-quatre secondes de la sirène finale (4-4).

Évry se présentait face aux Français Volants avec une défense inviolée au tour précédent. Les joueurs de la capitale ont trouvé la faille et ont fait exploser les Peaux Rouges au cours du deuxième vingt, inscrivant cinq buts sans réponse. L’addition finale est très salée (1-8). Les chances d’accéder au dernier carré sont désormais fortement réduites pour les Essonniens.

Cholet a infligé le même sort au rival de La Roche/Yon. Les Yonnais n’ont pas trouvé la solution pour contrer l’offensive adverse et ils tenteront de remonter cinq buts à l’extérieur pour inverser la tendance (3-8).

Asnières ne partait pas favori face à Nantes mais les Castors sont parvenus à résister pendant une demi-heure. La discipline a ensuite manqué aux Franciliens, qui ont encaissé quatre buts dont trois en désavantage numérique avant la deuxième pause. Guillaume Pfeiffer a sauvé l’honneur pour les locaux en fin de match (1-6).