Briançon - Rouen (Ligue Magnus, demi-finale, match 4)

Vainqueurs de la troisième manche à René Froger, les Dragons de Rouen ont l'occasion de conclure la série à Briançon. Teddy Trabichet n'est pas titulaire chez les Diables rouges, pour le seul changement notable chez les effectifs alignés lors du match de la veille.

Il ne faut pas longtemps aux visiteurs pour débloquer la situation. Anthony Rech lance du poignet et surprend Ronan Quemener (0-1, 04'33"). Le gardien briançonnais capte un tir de Romain Gutierrez alors que la première pénalité du match est appelée contre Viktor Szélig (05'12"). Éric Castonguay enfonce le clou d'un lancer du poignet face à la cage (0-2, 06'13"). L'ancien Briançonnais profite d'un 2 contre 1 pour repiquer au centre et placer un lancer du revers sous la barre transversale (0-3, 08'12"). Briançon prend l'eau et Luciano Basile demande un temps mort.

Ses hommes reviennent sur la glace avec un impact physique plus marqué et stoppent l'hémorragie. Olli Jokinen essaye de s'imposer devant la cage en supériorité numérique (10'). Cédric Di Di Balsamo déborde son défenseur et Fabrice Lhenry repousse (14'). Castonguay vole le palet à Marc-André Bernier à la ligne bleue, part en échappée mais Quemener remporte le duel (16'). Les Dragons, solides et réalistes, rentrent aux vestiaires avec une avance de trois buts.

Julien Desrosiers dévie un lancer de Johan Åkerman (23'). Mitja Šivic dévie dans son dos pour Bernier dont le lancer lointain et excentré finit au fond (1-3, 23'37"). Un but qui redonne espoir à Briançon pour la suite de la rencontre. Quemener sort de la jambière les tirs de Marc-André Thinel (24', 29'). Dave Labrecque dribble Lhenry et tente de servir Jakob Milovanovič dans le dos du gardien (26'). Bernier manque le cadre sur une cage ouverte (27'). Brett Wysopal lance du revers au ras de la glace (33'). Une accélération de Lafrance dans la défense ramène les rouges à une longueur (2-3, 34'49"). Åkerman d'un slap du cercle gauche redonne de l'air aux siens (2-4, 36'40"). Les Diables prennent le jeu à leur compte et Rouen supporte la pression même si Rech parvient à mener une contre attaque (37').

Rouen croit au but sur un tir de Desrosiers relâché et perdu de vue par Quemener devant sa ligne (44'). Szélig lance au ras de la glace depuis la ligne bleue et trompe Lhenry (3-4, 47'02"). Les Briançonnais poursuivent leurs efforts mais le bloc rouennais laisse peu d'espaces. Seul un lancer lointain de Milovanovič (52') inquiète Lhenry. Les locaux jettent leurs dernières forces dans la bataille. Mais les Dragons tiennent bon et remportent le match 4-3.

L'écart de trois buts concédé en huit minutes a eu raison des efforts fournis par les Diables rouges. Fidèle son image d'équipe combative et jouant avec beaucoup de coeur, Biançon a su mettre la manière pour revenir dans la partie et maintenir le suspense jusqu'au bout. Malgré cette défaite trois victoires à une face aux champions en titre, la formation de Luciano Basile a su faire plaisir à son public jusqu'au bout et conclut sa belle campagne 2012-2013 la tête haute.

Les Dragons de Rouen défendront leur titre de champions de France face aux Ducs d'Angers.

 

Briançon – Rouen 3-4 (0-3, 2-1, 1-0)
Mercredi 20 mars 2013 à 19h30 à la patinoire René Froger.
Arbitrage de Bruno Colleoni et Alexandre Hauchart assistés de Matthieu Barbez et Gwilherm Margry.
Pénalités : Briançon : 18' (8', 8', 2') ; Rouen : 14' (10', 2', 2').
Tirs : Briançon : 21 (4, 11, 6) ; Rouen : 19 (10, 5, 4).

Évolution du score :
0-1 à 04'33" : Rech assisté de Guénette et Tavželj
0-2 à 06'13" : Castonguay assisté de Desrosiers et Åkerman (sup. num.)
0-3 à 08'12" : Castonguay assisté de Salmivirta
1-3 à 23'37" : Bernier assisté de Šivic et Lafrance
2-3 à 34'49" : Lafrance assisté de >Bernier et Chakiachvili
2-4 à 36'40" : Åkerman assisté Thinel et Castonguay (sup. num.)
3-4 à 47'02" : Szélig assisté de Šivic et Goličič
 

Briançon

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Viktor Szélig (A) – Brett Wysopal ; Jakob Milovanovič – Michal Korenko ; Teemu Linkomaa - Florian Chakiachvili ; Pierre Crinon.

Attaquants : Mitja Šivic – Toby Lafrance – Marc-André Bernier (C) ; Loïc Lampérier – David Labrecque – Boštjan Goličič ; Cédric Di Dio Balsamo – Sébastien Rohat – Olli Jokinen ; Peter Bourgaut ; Matthieu Frecon.

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G), Thybaud Rouillard, Teddy Trabichet (A, blessé).

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Andrej Tavželj (A) - Johan Åkerman ; Lauri Lahesalu - Jonathan Janil ; Raphaël Faure - Miroslav Ďurák.

Attaquants : Julien Desrosiers - François-Pierre Guénette (A) - Anthony Rech ; Ilpo Salmivirta - Éric Castonguay - Marc-André Thinel (C) ; Romain Gutierrez - Loup Benoit - Juraj Štefanka ; David Fredriksson.

Remplaçants : Sebastian Ylönen (G), Mathieu Chevalier, Florent Aubé, Dimitri Thillet.