26e journée D1 : Brest sourit, Toulouse-Blagnac pleure

Il était difficile de rêver meilleur final pour la saison régulière de Division 1. Des matches à enjeu à pratiquement tous les étages, du suspense et de la tension jusqu'au bout des rencontres et surtout des résultats décisifs en vue des playoffs !

L'affiche incontestable opposait Lyon et Brest à la patinoire Charlemagne. L'équation était simple à résoudre pour les locaux, pour terminer la saison régulière en tête ils avaient absolument besoin d'une victoire dans le temps réglementaire. La messe semblait prononcée lorsqu'à cinq minutes de la fin du temps réglementaire Brest menait de deux longueurs... Mais deux buts de Martin Millerioux et Vikhael To-Landry ont redonné espoir aux 3500 spectateurs pour les deux dernières minutes. Lyon l'a finalement emporté en prolongation, avec un but en cage vide (!), insuffisant pour coiffer Brest au poteau pour la première place (5-4). Bordeaux s'est assuré la troisième place sur le podium grâce à un blanchissage de Pavol Smik à Dunkerque (0-4). Les Dunkerquois font la mauvaise opération de la soirée.

Ils sont en effet dépassés par Nice et par Reims. Les Aigles se sont imposé à Blagnac face à Toulouse-Blagnac (5-2) ce qui envoie au passage les Bélougas en Division 2, après avoir passé trois saisons au deuxième échelon national. Les Phénix sont quant à eux venus à bout de Montpellier. Dans une partie serrée, le sort de la rencontre s'est joué aux tirs au but. Denis Kadic a donné la victoire aux hommes de François Dusseau (4-3). Neuilly-sur-Marne jouera aussi les séries, les Bisons ont terminé la saison face à Amnéville avec une large victoire face à une équipe condamnée à la Division 2 (9-2).

La défaite de Toulouse-Blagnac a minimisé l'enjeu du match entre Annecy et le Mont-Blanc. Les Chevaliers du Lac s'en tirent bien, avec le maintien malgré la défaite, dans un match où les attaques ont surpassé les défenses (7-8). Enfin, Courbevoie conclut sa saison par une victoire à Anglet, dont la saison se termine également ce soir (4-6). La fin de match a d'ailleurs été particulièrement agitée avec bon nombre de pénalités appelées.

Programme des quarts de finale :
Brest – Neuilly/Marne
Lyon – Dunkerque
Bordeaux – Nice
Montpellier – Reims