Publicité

Suède : les demi-finalistes et les promus

sodertaljeskL'objectif de Södertälje et de Damien Fleury ne sera pas atteint. Après 52 matches de saison régulière et une deuxième place au classement, le rêve de retrouver l'élite suédoise, après deux ans d'absence, s'est brisé.

Lors de la Kvalserien, l'ultime phase de qualification, le SSK  a pris un départ catastrophique avec trois revers à ses trois premiers matches. L'équipe n'a jamais réellement démarré d'ailleurs avec une seule victoire en sept matches et Fleury, meilleur buteur de la saison, a connu plus de difficulté cette fois-ci dans la finition.

Logo LIFCette Kvalserien a donné son verdict alors qu'il reste trois parties à disputer : Leksand et Örebro ont obtenu leur billet pour l'Elitserien 2013-2014.

Le LIF, 1er de la saison régulière, et l'OHK, 6e, ont survolé cette dernière ligne droite, comptabilisant respectivement 9 et 10 points d'avance sur le troisième, Timrå, du coup rétrogradé tout comme Rögle. Leksand, dont les problèmes financiers, finalement arrangés, ont menacé durant toute la saison de mettre la clef sous la porte (cf article de janvier), est de retour parmi l'élite après sept ans d'attente.

Quant à Örebro, il y a tout juste quatre ans, on exultait pour une promotion en... Allsvenskan ! Avec cette promotion, son parcours est d'autant plus étonnant et la dernière participation à l'Elitserien remonte à 1979. L'Allsvenskan, le Karlskrona de Kevin Hecquefeuille souhaite y rester. Le KHK est actuellement 3e alors que les deux premières places sont qualificatives. Là-aussi, il reste 3 rencontres à disputer. Hecquefeuille comptabilise 5 points en 7 matches.

Linkopings HC

Les quarts de finale de l'Elitserien ont connu une bonne surprise. La série s'annonçait délicate pour Linköping : le HV71 l'avait devancé d'une place au classement et le club de Jönköping avait laminé le LHC 6-0 en ouverture, match qui a vu la blessure de Carl Söderberg, le leader incontesté de Linköping.

Pourtant les Lions, totalement enragés, ont inversé la tendance, s'imposant 6-1 lors de la joute suivante. Un succès qui a lancé une série de quatre victoires consécutives et qui a laissé le HV71 au stade des quarts de finale pour la troisième fois en trois ans. Six joueurs dont l'international Daniel Fernholm ont d'ores et déjà été priés de quitter Jönköping. Il y a eu beaucoup beaucoup beaucoup moins de suspense entre le Skellefteå AIK et le Brynäs IF. Le vainqueur de la saison régulière et le champion en titre, moribond, ont connu le même rendement en play-off : impressionnant pour l'un, catastrophique pour l'autre. Sans Pierre-Édouard Bellemare, lourdement blessé, le SAIK s'est baladé durant quatre matches : 5-0, 7-3, 4-1, 4-0. Moins dans la démonstration, le Färjestads BK et le Luleå HF ont respectivement éliminé le MODO Hockey (4-1) et Frölunda (4-2).

Les demi-finales ont déjà débuté. Malgré le désavantage de la glace, le Linköpings HC et Luleå HF se sont imposés respectivement à Skellefteå (2-0) et à Karlstad (4-1). À noter que cela faisait trois ans que le LHF n'avait pas gagné chez Färjestad.