Division 1 (playoffs) : Brest et Bordeaux solides hors de leurs bases

Alors que François Rozenthal a annoncé qu'ils disputaient leurs derniers playoffs avec Maurice, Dunkerque semblait vouloir leur offrir un beau parcours afin de finir en beauté. Cela commençait par profiter de la glace de Michel Raffoux pour piéger Lyon. Maurice et François ont marqué un but chacun et Atte Susi a scellé la marque en cage vide pour donner un premier point aux Corsaires (4-2). Lyon n'aura donc pas le droit à l'erreur le week-end prochain à Charlemagne !

L'opposition entre Nice et Bordeaux a connu tout un scénario en raison de mésaventures des gardiens bordelais. Après une ouverture précoce de la marque par Bordeaux, Nice est parvenue à égaliser avant la première pause. Moment choisi par Pavol Smik pour quitter ses coéquipiers, malade... Mickaël Gasnier, son remplaçant, n'a tenu que douze minutes sur la glace et a dû céder sa place sur blessure alors que les Boxers avaient repris les devants. Malgré une nouvelle remontée des Aigles, Bordeaux a finalement eu le dernier mot (4-5).

La rencontre entre Reims et Montpellier a donné une partie très accrochée, dans laquelle les arbitres ont eu beaucoup de travail. Il a fallu attendre le troisième vingt pour voir le score se décanter vraiment. Montpellier a mené un peu moins de deux minutes mais lorsque Reims a repris de l'avance, la messe était dite grâce à quatre buteurs différents (4-2). Comme Lyon, Montpellier n'aura pas le droit à l'erreur à domicile.

La dernière affiche des quarts de finale entre Neuilly-sur-Marne et Brest a bien mal commencé. Jozef Wagenhoffer a écopé d'une pénalité de match avant même la première minute. Brest n'en a pas profité mais a fait la différence plus tard par Tristan Lemoine et David Poulin. La réduction du score par Michal Pinc n'a pas suffi (1-2).