Date limite des transactions 2013 : de grands noms changent d'adresse

La date limite des transactions est donc passée : ce mercredi 3 avril, les équipes NHL ont clôturé leurs effectifs pour la fin de saison. L'occasion pour toutes ces franchises de se positionner en "acheteur" ou "vendeur"... plusieurs franchises se sont séparées de leurs meilleurs joueurs contre des jeunes ou des choix de draft, alors que certains favoris ont décidé de se renforcer pour le sprint final.

Parmi les "vendeurs", Calgary, Dallas et Buffalo ont cédé des joueurs majeurs, enterrant leurs espoirs de phases finales et entamant une reconstruction avec des jeunes. A l'opposée, Pittsburgh se renforçait fortement, contraignant plusieurs équipes à riposter.

 

Premier à dégainer : Pittsburgh. Les Penguins, favoris à l'Est, ont frappé fort d'entrée avec quatre acquisitions majeures. C'est tout d'abord le capitaine de Dallas, Brenden Morrow, qui rejoignait la Pennsylvanie contre le jeune espoir défensif Joe MorrowJoe Morrow rejoint les Dallas Stars, son homonyme. Brenden est certes en fin de carrière, mais son expérience d'ancien vainqueur (1999) et son impact physique renforceront des ailes un peu faiblardes. Pour éviter d'être bousculés en playoffs, les Pen's ont choisi du muscle, avec le Suédois Douglas Murray, en provenance de San Jose où il évoluait depuis 2005. Enfin, la star de Calgary, Jarome Iginla, choisissait lui aussi la franchise de Mario Lemieux, surprenant tous les observateurs. De nombreux médias, dont la prestigieuse chaîne canadienne TSN, avaient annoncé son départ pour Boston. Mais Iginla avait la main sur sa clause de non-échange et préférait Pittsburgh, qui rafle donc la mise. Le propriétaire de Boston, Jérémy Jacobs, se voyait contraint à une conférence de presse pour expliquer cet échange raté... Enfin, les Penguins bouclaient leur recrutement avec l'ancien sniper de Dallas et Carolina, Jussi Jokinen. Le Finlandais, proposé au ballotage récemment, sera encore en partie payé par les Hurricanes pour la fin de son contrat.

Dans la conférence Est, ce renforcement spectaculaire du leader du classement a changé la donne. La plupart des autres équipes ont du s'adapter et se renforcer. 

A commencer par Boston, victime de l'affaire Iginla. Les Bruins se rabattaient sur le vétéran Jaromir Jagr, 41 ans mais toujours aussi efficace et décisif. Signé par Dallas à l'intersaison pour un an, le Tchèque apportera toute son expérience à l'autre favori à l'Est. Un autre "ancien", le défenseur Wade Redden, débarque enfin de St.-Louis, pour apporter de la profondeur aux lignes arrières.

Montréal en revanche n'aura guère bougé. Le CH n'ajoutait que le défenseur David Drewiske, vainqueur de la coupe Stanley avec Los Angeles en juin, en jouant très peu.

Cory Conacher rejoint OttawaOttawa, auteur d'une saison étonnante compte tenu du nombre de blessés, renforçait son attaque avec l'acquisition du meilleur marqueur parmi les rookies, le petit Cory Conacher. L'ancien de l'université Canisius, une trouvaille de Tampa Bay et rookie de l'année en AHL l'an passé, est échangé contre le gardien Ben Bishop. Tampa Bay espère enfin régler son problème dans les cages, Anders Lindback ne suffisant pas. Bishop, pour sa part, se trouvait surnuméraire compte tenu de la progression de Robin Lehner.

Les autres équipes en lutte pour les playoffs ont également bougé, plus ou moins.

New Jersey, qui peine à gagner des matchs récemment, a ajouté Matt D'Agostini et le vétéran Steve Sullivan. Ce dernier avait débuté sa carrière aux Devils avant d'être échangé en 1997. C'est près de 1000 matchs plus tard qu'il retrouve son équipe d'origine, à 38 ans.

Philadelphie, en déconfiture totale depuis le début de saison, recrutait le défenseur Kent Huskins et le gardien Steve Mason. L'ancien vainqueur du trophée Calder n'a pas vraiment confirmé pour Columbus.

Toronto, toujours en négociation avec les Canucks, n'a pas réussi à faire venir Roberto Luongo. Les fans devront se contenter du défenseur Ryan O'Byrne, ancien du CH, dernièrement à Colorado.

Les Islanders, désormais dans le coup pour la qualification, ont simplement renouvellé le contrat de Lubomir Visnovsky. Le vétéran slovaque rechignait à venir de KHL, mais semble finalement avoir trouvé son compte.

Washington, en chasse désespérée après un début de saison médiocre, faisait mariner les journalistes longtemps après l'heure fatidique. Finalement, c'est l'arrivée de Martin Erat qui se faisait attendre. Le Tchèque débarque contre le premier choix 2012 Filip Forsberg, grand espoir suédois.

Le mouvement le plus spectaculaire à l'Est reste cependant le mouvement des Rangers de New York. Aux abois, les Rangers cherchaient avant tout à trouver de l'offensive. Ryane Clowe, en fin de contrat aux Sharks, arrive contre trois choix de draft, bien qu'il n'ait marqué aucun but cette saison ! Des Rangers aux décisions changeantes : après avoir donné plusieurs joueurs à Colombus contre Rick Nash, le staff se rendait compte que la profondeur d'effectif n'était plus au rendez-vous. C'est donc Marian Gaborik qui est sacrifié et envoyé à... Columbus bien sûr, contre Derek Dorsett, Derrick Brassard et John Moore.

***

A l'Ouest, Chicago fait la course en tête. Les Hawks ont peu changé ou alors pour des transactions mineures. Seul le vétéran Michal Handzus, ancien de la maison, apporte son expérience et son habileté aux mises au jeu.

Vancouver, autre favori, a trouvé en Derek Roy son centre n°2 afin d'apporter de la profondeur offensive. Le retour, le défenseur Kevin Connauton, contribuera à l'opération "reconstruction de la défense" de Dallas, avec Joe Morrow des Pen's.

St.-Louis travaillait aussi sa défense avec deux acquisitions majeures : l'ancien Sabres Jordan Leopold et l'ancien Flames Jay Bouwmeester. Ce dernier n'a jamais disputé les playoffs en dix ans de carrière et espère ne pas être encore le chat noir cette saison...

Une défense des Sabres de Buffalo vidée de son talent, avec un autre départ, celui de Robyn Regehr, vers Los Angeles.

Matt Hackett fait partie de l'échange Jason PominvilleBuffalo destockait aussi en attaque, vers Minnesota. Le Wild réussissait l'un des plus jolis coups en obtenant le sniper Jason Pominville. Mais le capitaine des Sabres coûtait très cher : deux choix de draft, le grand espoir Johan Larsson et le jeune gardien Matt Hackett.

Columbus, revenu dans la course aux playoffs, obtenait, outre Marian Gaborik, l'ancien Flame Blake Comeau.

San Jose, installé dans le top-8, retrouvait Scott Hannan, un ancien cadre en fin de carrière, qui apportera un peu de profondeur à une défense rajeunie. Les Sharks gagnaient par ailleurs en muscle avec Raffi Torres, l'un des "bad boys" de la ligue.

Pour terminer, Anaheim bougeait peu, obtenant simplement le rapide Matthew Lombardi pour gagner en profondeur.

Au final, une date limite 2013 spectaculaire : après un début en fanfare (B. Morrow, Iginla) quelques jours avant la fin, ce sont d'autres grands noms qui ont changé d'adresse. Gaborik, Jagr, Bouwmeester, Roy, Pominville, Erat... les fans devront s'habituer à de nouveaux uniformes. 

Le sprint final est bien lancé !

 

Le détail de toutes les transactions est disponible sur le site de la NHL.