Lettonie - Suède (Euro Hockey Challenge 2013, match 4)

Il s'agit du quatrième match préparatoire en ce mois d'avril pour la Suède et elle reste sur trois victoires consécutives après 7 défaites en 9 matches d'Euro Hockey Tour. Vainqueurs la veille 2-1, les hommes de Pär Mårts remettent ça contre la Lettonie. L'Arena Riga sonne de nouveau creux puisque la foule s'avère encore plus discrète avec moins de 3000 âmes présentes dans l'enceinte.

Il faut dire que cela fait longtemps que le Dinamo Riga ne fait plus parler de lui, ses rêves se sont vite envolés, dernier de la conférence ouest à l'issue de la saison régulière. Mortifiés par une saison cauchemardesque de leurs protégés, les supporters ne se sont donc pas rués en masse pour cette deuxième confrontation pourtant face au cador suédois.

Mais cette faible mobilisation, ce n'est pas le cadet des soucis de Mårts et de son homologue Ted Nolan dont l'attention est uniquement portée sur la construction de leur escouade en vue du prochain championnat du monde. Finalement, la partie a tourné largement à l'avantage de la Suède.

Si Mattias Janmark-Nylén a ouvert le score en première période, la Lettonie a perdu le fil durant la deuxième avec trois nouveaux buts encaissés. Le molosse Andreas Jämtin et les jeunes Tom Nilsson et Filip Forsberg ont permis à la Tre Kronor de mener 4-0 avant le dernier tiers-temps.

En encaissant deux nouveaux buts à seulement 1 minute et 19 secondes d'intervalle, par Jonathan Granström et Martin Thörnberg, la Lettonie se fait finalement corrigée chez elle. Si son gardien Jucers a dû faire face à 45 tentatives, la formation balte a néanmoins eu du répondant avec 42 lancers mais tous arrêtés par Johan Backlund.

La Suède signe une quatrième victoire de rang, large et précieuse pour la confiance. Suite à cette performance, neuf joueurs ont été coupés de l'effectif, dont la jeune étoile Filip Forsberg qui s'est vu offrir le palet de son premier but en équipe senior par Jämtin. Cependant, ce dernier n'a pas tout perdu puisqu'il pourrait faire ses débuts en NHL dès ce week-end sous l'uniforme des Predators de Nashville, le coach Barry Trotz étant très intéressé par le dernier vice-champion du monde junior et l'invitant à faire le voyage rapidement.

Pour aborder la prochaine étape qui aura lieu le 20 et 21 avril avec une double opposition contre l'Allemagne, Mårts a d'ores et déjà dévoilé ses renforts : Pär Arlbrandt, Linus Omark, Calle Järnkrok, Daniel Rahimi, Jesper Fasth et une bonne surprise, Calle Ridderwall. Tout comme Rahimi, cet ailier de 24 ans fera ses débuts en équipe nationale après avoir effectué une saison plus que satisfaisante à Dusseldorf en engrangeant 58 points dont 22 buts en 51 parties, c'est tout simplement le meilleur total de la DEL allemande.

Alors que Gabriel Landeskog trépigne d'impatience à l'idée de jouer le Mondial, Colorado étant en très mauvaise posture, le défenseur de Philadelphie Nicklas Grossman a d'ores et déjà déclaré forfait. Il vous faut également ajouter le refus de Magnus Johansson, ce monument national a récemment annoncé sa retraite internationale après 8 championnats du monde dont un terminé en or. Malgré tout, comme d'habitude, les places seront chères !


Lettonie - Suède 0-6 (0-1, 0-3, 0-2)
Lundi 8 avril 2013 à 17h00 à l'Arena de Riga. 2928 spectateurs.
Arbitrage de Andris Ansons et Alexander Borisov assistés de Maksims Bogdanovs et Raivis Jucers.
Pénalités : Lettonie 16' (2', 6', 8'), Suède 22' (2', 12', 8').
Tirs : Lettonie 42 (10, 16, 16), Suède 45 (18, 14, 13).

Évolution du score :
0-1 à 13'50" : Janmark-Nylén assisté de Johansson et Thörnberg
0-2 à 30'10" : Jämtin assisté de Gynge et Rosén
0-3 à 32'57" : Nilsson assisté de Jämtin et Rosén
0-4 à 33'15" : Forsberg assisté de Rasmussen et Tömmernes
0-5 à 51'34" : Granström assisté de Forsberg et Carlsson
0-6 à 52'53" : Thörnberg assisté de Janmark-Nylén et Axelsson


Lettonie

Gardien : Maris Jucers.

Défenseurs : Sotnieks Kristaps (-2) - Krisjanis Redlihs (C) ; Martins Jakovlevs (-2) - Maris Jass (-1, 4') ; Agris Saviels (-1) - Oskars Cibulskis (-2) ; Maris Bicevskis (-2, 2')

Attaquants : Aleksejs Sirokovs (-1) - Gints Meija - Ronalds Kenins ; Andris Dzerins (-1, 2') - Elvijs Biezais (-3) - Koba Jass (A, -2) ; Lauris Bajaruns (-2) - Martins Porejs (-4) - Miks Indrasis ; Roberts Jekimovs (-1, 2') - Juris Upitis (-1, 2') - Vitalijs Pavlovs (-3, 4').

Remplaçant : Kristers Gudlevskis (G).

Suède

Gardien : Johan Backlund.

Défenseurs : Tobias Viklund (+3) - Tom Nilsson (+1, 2') ; Niclas Andersén (A, +2, 2') - Elias Fälth (+2) ; Niclas Lundgren (+2, 2') - Henrik Tömmernes (+1, 2') ; Stefan Johansson (+1, 2').

Attaquants : Dick Axelsson (+2) - Jonathan Granström (+1, 4') - Martin Thörnberg (+2) ; Andreas Jämtin (+2)- Robert Rosén (+2) - Richard Gynge (+1, 2') ; Patrick Carlsson (+1) - Dennis Rasmussen (+1, 2') - Filip Forsberg (+2, 2') ; Mario Kempe - Nicklas Danielsson (A, 2') - Mattias Janmark-Nylén (+2).

Remplaçant : Gustaf Wesslau (G).