Belarus – Slovaquie (Euro Hockey Challenge 2013, match 4)

DEMKOV Artyom-110505-043Le premier succès slovaque en Euro Hockey Challenge, la veille (3-0), a marqué en même temps le premier revers du Belarus dans cette compétition. Dès l'entame de match, les locaux font sentir qu'ils ont à cœur de laver l'affront. La première chaude alerte intervient à la 7e minute sur une échappée d'Aleksandr Kulakov qui reste sans conséquence au score. À la 10e, la Slovaquie évolue en supériorité et agresse Vitali Belinski mais le gardien biélorusse contient tous les assauts, même la tentative individuelle de Marko Daňo et la frappe de Branko Radivojevič qui suit le rebond.

Bien qu'elle accentue sa pression offensive, la Double-Croix baisse sa garde à l'arrière. Ainsi, elle multiplie les fautes dans les cinq dernières minutes du premier tiers-temps et doit faire avec trois infériorités successives, dont les 33 ultimes secondes à trois contre cinq. Les Bleus le payent cash. Vyacheslav Andruyshchenko, libre de tout marquage dans le slot, ouvre d'abord le score (1-0, 17'00) avant qu'Artyom Demkov n'offre le break à la Biélorussie en déviant le tir d'Artyom Kisly (2-0, 18'44).

À défaut de réaction slovaque, les blancs enfoncent le clou en ouverture de la deuxième période. Andryushchenko, le joueur le plus en verve sur ces deux jours, profite d'un mauvais jugement de la défense adverse et envoie au fond de la cage un puck arrivé dans sa crosse après rebond sur la bande latérale (3-0, 23'34). Les vice-champions du monde mettent du temps à s'en remettre ; ils ne sont pas aussi compacts que la veille sur les palets perdus et se font souvent débordés sur les accélérations biélorusses. Ils retrouvent toutefois leurs esprits dans la seconde partie du tiers, bien aidés par trois pénalités locales. Si les deux premières sont mal exploitées, la troisième est la bonne : Peter Ölvecký reprend immédiatement le rebond de Martin Bartek juste avant la pause (3-1, 39'51).

La rencontre est complètement relancée lorsque Jozef Stümpel gagne une mise en jeu et file se placer devant la cage pour dévier la frappe de Branislav Mezei sur la « bleue » (3-2, 43'51). C'était cependant sans compter l'incroyable efficacité biélorusse en power-play. Le but de Kulakov sanctionne de nouveau l'indiscipline des slovaques (4-2, 48'11), qui jouent encore sur ce coup à trois contre cinq suite à la prison de Mezei et Janus (effectuée par Michel Miklík).

La fin de partie est intense. La Slovaquie revient au score sur un tir en puissance à mi-hauteur de Vladimír Mihálik, qui parachève un joli numéro en solitaire de Roman Kukumberg (4-3, 55'45). Le Belarus est poussé dans les cordes mais résiste bien au va-tout slovaque ; si Janus déserte ses filets à deux minutes de la sirène, les nombreuses occasions des visiteurs restent vaines.

Désignés joueurs du match : Aleksandr Kulakov (Belarus) et Branislav Mezei (Slovaquie).

 

Belarus – Slovaquie 4-3 (2-0, 1-1, 1-2)
Samedi 13 avril 2013 à 17h00 à l'Ice Sports Palace de Bobruisk. 5860 spectateurs.
Arbitrage de Vladimir Proskurov et Vladimir Nalivaiko assistés de Vasili Koleda et Dmitri Goliak (tous BLR)
Pénalités : Belarus 10' (2', 6', 2') ; Slovaquie 12' (8', 0', 4')
Tirs : Belarus 24 (9, 7, 8) ; Slovaquie 23 (6, 7, 10)

Evolution du score :
1-0 à 17'00'' : Andryushchenko assisté de Shinkevich et Kovyrshin (sup. num.)
2-0 à 18'44'' : Demkov assisté de Kisly et Filichkin (sup. num.)
3-0 à 23'34'' : Andruyshchenko assisté de Kisly
3-1 à 39'51'' : Ölvecký assisté de Bartek (sup. num.)
3-2 à 43'51'' : Stümpel assisté de Mezei
4-2 à 48'11'' : Kulakov assisté de Chernook et Yefimenko (double sup. num.)
4-3 à 55'45'' : Mihálik assisté de Kukumberg (sup. num.)

Belarus [2' pour surnombre]

Gardien : Vitali Belinski.

Défenseurs : Pavel Chernook (2') – Ilya Kaznadey (2') ; Oleg Goroshko (2') – Andrei Filichkin ; Ilya Shinkevich – Aleksandr Yeronov ; Yevgeni Lisovets.

Attaquants : Aleksandr Kulakov – Aleksandr Kitarov – Dmitri Meleshko ; Alexei Uagrov (-1) – Yevgeni Kovyrshin (-1) – Konstantin Koltsov (-1) ; Yevgeni Dadonov – Andrei Stas – Alexei Yefimenko ; Artyom Kisly (2', +1) – Yevgeni Solomonov – Vyacheslav Andryushchenko (+1) ; Artyom Demkov (+1).

Remplaçant : Stepan Goryachevskikh (G).

Slovaquie

Gardien : Jaroslav Janus (2') [sorti à 58'02''].

Défenseurs : Peter Čerešňák (-1) – Branislav Mezei (2') ; Michal Sersen (+1) – René Vydarený (2') ; Vladimír Mihálik (2') – Ivan Švarný ; Karol Sloboda – Ján Brejčák (2').

Attaquants : Branko Radivojevič – Jozef Stümpel – Tomáš Surový ; Martin Bartek – Roman Kukumberg – Peter Ölvecký ; Michel Miklík – Mário Bližňák – Ján Sýkora ; Michael Vandas (2') – Andrej Šťastný – Marko Daňo ; Juraj Majdan.

Remplaçant : Rastislav Staňa (G).