Bellemare et le SAIK enfin champions !

Skellefteå remporte le titre de champion en Suède. Mais est-ce bien surprenant ?

Avec 114 points au compteur, 12 de plus que son dauphin, le Skellefteå AIK avait survolé la saison régulière. Le seul élément qui aurait pu jouer en sa défaveur, c'est le congédiement de l'entraîneur en chef Anders Forsberg, début février. Celui-ci avait eu le malheur d'annoncer qu'il rejoindrait un autre club la saison prochaine quelques instants avant de jouer contre Växjö.

Finalement, l'équipe a maintenu son rendement supersonique durant les play-offs en ne concédant qu'un seul revers, ce fut en demi-finale contre Linköping.

Menant donc 3 manches à 0, Skellefteå n'a pas fait de détails lors de l'ultime rencontre face à Luleå, Oscar Möller ouvrant le score après seulement 03'33". Johan Forsberg et un doublé d'Erik Forssell permettront au SAIK de s'imposer au final 4-0. Le gardien Joacim Eriksson a bloqué les 32 tentatives des Ours polaires, il n'aura encaissé que 3 buts durant la série finale, 11 en 12 matches de play-offs.

Après deux échecs consécutifs en finale, la troisième est la bonne. Il s'agit du deuxième trophée Le Mat qui récompense la meilleure équipe, le premier datant de 1978. Après deux titres de champion de France avec Rouen, Pierre-Édouard Bellemare devient à 28 ans pour la première fois champion de Suède. Une consécration pour sa septième saison dans ce pays qui lui est cher malgré les déboires physiques qu'il aura dû surmonter toute l'année.