Finlande - Suisse (Euro Hockey Challenge, match 5)

Hécatombe de centres en Finlande ?

PESONEN Janne-120504-454Les Finlandais commencent à craindre de devoir aligner aux championnats du monde un effectif moins fort que ceux qu'ils présentent au tournoi Karjala, leur manche de l'Euro Hockey Tour. La situation s'est dégradée ces derniers jours avec la confirmation des forfaits de Niko Kapanen et Jarkko Immonen, les deux centes de Kazan. Le premier avait déjà laissé entendre sa retraite internationale, le second se plaint d'une blessure. Or, ils étaient tous deux titulaires ces deux dernières années.

Quant au centre numéro 1, Mikko Koivu, il est en position pour se qualifier pour les play-offs NHL (qui commencent plus tard à cause du lock-out) avec Minnesota. La Finlande se retrouve donc fort démunie, d'autant que Jori Lehterä, auteur d'une bonne saison en KHL, a subi une commotion cérébrale. Tous les espoirs finlandais reposent donc sur un seul centre majeur, Petri Kontiola. Or, on vient d'apprendre que Kontiola a reçu un palet dans la main pendant les play-offs de KHL avec le Traktor Chelyabinsk. Il doit faire ausculter par un médecin finlandais pour savoir s'il pourra participer au championnat du monde.

Ces forfaits signifient que Ville Viitaluoma jouera très certainement son premier championnat du monde... à 32 ans ! Le capitaine du HPK Hämeenlinna réalise une très bonne préparation, et se signale encore ce soir par un tir du poignet sur la barre transversale en première période. Mais la Finlande court déjà après le score car la Suisse a très tôt pris l'avantage par Simon Bodenmann, un mauvais but pris entre les jambières par le gardien Joni Ortio (0-1).

Moins mobile, la Finlande a plutôt subi la première période. Elle sera bien meilleure en deuxième période. Le vétéran Martin Gerber se fait surprendre deux fois par un lancer lointain de Teemu Laakso et par un tir dans un trou de souris de Sakari Salminen, arrivé de derrière la cage dans le dos de Helbling après un très bon pressing en fond de zone de Juha-Pekka Haataja sur Julien Vauclair (2-1). Gerber s'interpose en revanche face à Oskar Osala qui pensait avoir la cage ouverte.

La Suisse essaie d'égaliser en fin de deuxième période, mais Julian Walker à 4 contre 3 ou encore Thibaut Monnet échouent sur Joni Ortio. Le gardien finlandais s'est bien repris de son mauvais but initial et signe quelques arrêts décisifs, surtout sur une très belle action de Matthias Bieber. De l'autre côté, Juhamatti Aaltonen n'a rien perdu de sa technique dans ses dribbles et dans ses passes, et il offre une excellente position à Janne Pesonen, qui n'arrive cependant pas à conclure.

La Finlande s'impose donc par la plus petite des marges, mais sans se rassurer totalement. Hormis sur le but décisif, elle a plutôt souffert dans les duels physiques. Et elle cherche encore ses bonnes paires défensives : le duo Mäenpää-Kousa a ainsi connu pas mal de déchet dans ses sorties de zone.

Désignés joueurs du match : Sakari Salminen pour la Finlande et Luca Cunti pour la Suisse.

 

Finlande - Suisse 2-1 (0-1, 2-0, 0-0)
Jeudi 18 avril 2013 à 18h30 à l'Isomäki de Pori. 4145 spectateurs.
Arbitrage d'Aleksi Rantala (FIN) et Simon Aicher (ALL) assistés de Markus Hägerström et Sakari Suominen (FIN).
Pénalités : Finlande 8' (0', 6', 2'), Suisse 6' (0', 2', 4').
Tirs : Finlande 23 (9, 9, 5), Suisse 32 (9, 12, 11).

Évolution du score :
0-1 à 01'58" : Bodenmann assisté de Von Gunten et Cunti
1-1 à 26'50" : Laakso assisté de Wirtanen et Hagman
2-1 à 30'43" : Salminen assisté de Haataja


Finlande

Gardien : Joni Ortio.

Défenseurs : Mikko Mäenpää (+1) - Mikko Kousa (+1) ; Sami Lepistö (4') - Ville Lajunen ; Ossi Väänänen (A) - Teemu Laakso (2') ; Lasse Kukkonen (C) - Rasmus Ristolainen.

Attaquants : Sakari Salminen (+1) - Ville Viitaluoma (+1) - Juha-Pekka Haataja (+1) ; Janne Pesonen - Teemu Ramstedt - Juhamatti Aaltonen ; Niklas Hagman (A) - Petteri Wirtanen (2') - Oskar Osala ; Antti Pihlström - Miika Lahti - Marko Anttila.

Remplaçants : Atte Engren (G), Pekka Jormakka. En réserve : Mika Järvinen (G), Ilari Melart, Juuso Hietanen, Juha-Pekka Hytönen, Jere Sallinen.

Suisse

Gardien : Martin Gerber [sorti de 58'35" à 59'01" et de 59'25" à 60'00"].

Défenseurs : Julien Vauclair (A, -1) - Timo Helbling (-1, 2') ; Robin Grossmann - Severin Blindenbacher ; Eric Blum - Patrick von Gunten (A) ; Mathias Seger (C) - Alessandro Chiesa.

Attaquants : Reto Suri - Andres Ambühl (2') - Dario Bürgler ; Juraj Simek (-1) - Julian Walker (-1, 2') - Victor Stancescu (-1) ; Thibaut Monnet (-1) - Morris Trachsler (-1) - Matthias Bieber (-1) ; Denis Hollenstein (+1) - Luca Cunti (+1) - Simon Bodenmann (+1) ; Thomas Rüfenacht.

Remplaçant : Tobias Stephan (G). En réserve : Reto Berra (G), Kévin Romy (dos), Tim Ramholt, Dominik Schlumpf, Grégory Sciaroni.