Lettonie - Bélarus (Euro Hockey Challenge, match 5)

Riga, c'est un lieu de cauchemar pour le Bélarus. Depuis une qualification olympique "dans la poche" perdue dans les cinq dernières minutes, le souvenir hante tous les esprits. Cette année, les équipes étaient dans des poules différentes, mais le résultat est le même : les Baltes iront aux JO, pas les Biélorusses.

MELESHKO Dmitri-120504-675Battue sans surprise par les Suédois et les Tchèques, la Lettonie se réjouit donc ce soir de retrouver un adversaire à sa portée, face à qui elle reste sur trois victoires consécutives. Si les Lettons sont privés cette année de leurs deux joueurs-clés offensifs, Martins Karsums et Mikelis Redlihs, le Bélarus a ses propres problèmes. Après la blessure de Denisov - en suspens - et en attendant Graborenko (AHL) qui arrivera la semaine prochaine, il a même dû rappeler un réserviste, Yaroslav Maslennikov, afin d'aligner une défense complète à huit joueurs. Mais c'est encore raté, car Kaznadei est tombé malade.

Ce Bélarus sans vraie première ligne s'en sort pour l'instant très bien dans ce mois d'avril, grâce à des joueurs moins cotés. La quatrième ligne avait marqué trois buts au dernier match en Slovaquie, elle reste cette fois muette car Demkov manque un tir de pénalité en première période. Mais la troisième ligne prend le relais, avec en double buteur Aleksei Efimenko, l'inattendu meilleur marqueur de cet Euro Challenge, qui n'est donc pas décisif qu'en supériorité numérique. C'est toujours sur des actions installés qu'il met ces buts, avec la complicité d'un Mikhaïl Stefanovich très tenace dans l'enclave qui y récolte deux mentions d'assistance.

Stefanovich n'arrête pas d'alterner avec Solomonov sur cette troisième ligne depuis le début de la préparation, et il marque des points dans cette concurrence pour prendre place aux côtés du duo éprouvé Stas-Efimenko. En deuxième période, il récolte même une troisième passe décisive en envoyant Meleshko en contre-attaque. Le gardien letton Maris Jucers ne peut que freiner le tir, mais pas l'arrêter.

Le gardien biélorusse Stepan Goryachevskikh, ex-espoir que tout le monde avait un peu oublié, se dit sans doute que c'est l'année ou jamais de percer et réussit un blanchissage méritoire. Les Lettons, dans une Arena Riga pas trop remplie, ont semblé un peu à côté de leurs patins, au point de prendre deux surnombres de suite au troisième tiers-temps.

Désignés joueurs du match : Vitalijs Pavlovs pour la Lettonie et Stepan Goryachevskikh pour le Bélarus.

 

Lettonie - Bélarus 0-3 (0-2, 0-1, 0-0)
Vendredi 19 avril 2013 à 19h30 à l'Arena Riga. 3636 spectateurs.
Arbitrage d'Eduards Odins et Gints Zviedritis (LET) assistés de Maris Locans et Jevgenijs Griskevics (LET).
Pénalités : Lettonie 12' (2', 4', 6'), Bélarus 10' (4', 4', 2').
Tirs : Lettonie 26 (7, 10, 9), Bélarus 34 (14, 9, 11).

Évolution du score :
0-1 à 07'45" : Efimenko assisté de Stefanovich et Stas
0-2 à 12'14" : Efimenko assisté de Stefanovich
0-3 à 23'03" : Meleshko assisté de Stefanovich


Lettonie (4' pour surnombre)

Gardien : Maris Jucers.

Défenseurs : Kristaps Sotnieks (-2) - Agris Saviels (-1) ; Grigorijs Pujacs (-1) - Oskars Cibulskis (-1) ; Maris Jass (-1) - Janis Andersons ; Ralfs Freibergs (2').

Attaquants : Lauris Darzins (C) - Janis Sprukts (2') - Miks Indrasis ; Martins Cipulis (-1, 2') - Juris Stals (-2) - Gints Meija (-1) ; Ronalds Kenins (-1, 2') - Armands Berzins - Toms Hartmanis (-1) ; Andris Dzerins - Vitalijs Pavlovs - Aleksejs Sirokovs (-1).

Remplaçant : Kristers Gudlevskis (G). En réserve : Martins Porejs, Koba Jass, Roberts Jekimovs.

Bélarus

Gardien : Stepan Goryachevskikh.

Défenseurs : Yaroslav Maslennikov (+1) - Pavel Chernaok (+1) ; Andrei Filichkin (2') - Oleg Goroshko (+1, 2') ; Aleksandr Yeronov (+1) - Ilya Shinkevich (+1) ; Evgeni Lisovets (+1, 2').

Attaquants : Dmitri Meleshko (+1) - Aleksandr Kitarov (+1, 2') - Aleksandr Kulakov ; Konstantin Koltsov (C, +1) - Evgeni Kovyrshin (2') - Aleksei Ugarov ; Aleksei Efimenko (+2) - Andrei Stas (+1) - Mikhaïl Stefanovich (+3) ; Vyacheslav Andryushchenko - Artyom Demkov - Artyom Kisly ; Sergei Drozd.

Remplaçants : Dmitri Milchakov (G). En réserve : Vitali Belnsky (G), Ilya Kaznadei (malade), Evgeni Solomonov, Evgeni Dadonov.