Le hockey au Canada : focus sur l’ECHL

content echl25thanniversarywebsizeL'ECHL, pour East Coast Hockey League, est une ligue professionnelle nord-américaine née en 1988 de l'union de deux ligues. Initialement, elle n'était composée que d'équipes de la côte Est des États-Unis mais s'est progressivement ouverte vers l'Ouest du pays. Bien que cette rubrique se nomme Le hockey au Canada, c'est une ligue basée aux États-Unis et elle n'a compté dans son histoire qu'une équipe canadienne (les Salmon Kings de Victoria). Elle est souvent considérée comme la troisième meilleure ligue en Amérique du Nord après la NHL et l'AHL. Les équipes de la ligue sont généralement, mais ce n'est pas systématique, affiliées à une, voire plusieurs, organisation de la NHL.

Pour son vingt-cinquième anniversaire cette saison, l'ECHL comptait vingt-trois franchises réparties en deux conférences. Ainsi, de cinq équipes dans quatre états lors de la saison 1988/1989, la ligue en compte désormais dix-huit de plus dans de seize états au total. Quatorze équipes forment la conférence Est tandis que neuf constituent la conférence Ouest. Ce déséquilibre s'explique facilement à la vue de la cartographie de la ligue (voir ci-dessous). La conférence Est comporte trois divisions (Atlantique, Nord et Sud) tandis que la conférence Ouest n'en a que deux (Pacifique et Montagnes).

echlCrédits : Elite Prospects


Chaque équipe dispute un total de soixante-douze rencontres de saison régulière. Une équipe joue généralement deux rencontres par weekend et au moins un match durant la semaine. Les huit premières équipes de chaque conférence sont qualifiées pour les séries éliminatoires. Ces dernières se jouent au meilleur des sept matches. Le vainqueur des playoffs soulève la Coupe Kelly.

Lors de la saison 2002/2003, l'ECHL est officiellement devenue une ligue de développement pour les organisations de la NHL. Au début de la saison 2012/2013, 490 joueurs avaient atteint la Ligue Nationale après avoir évolué dans la ligue de la Côte Est. 298 d'entre eux l'ont atteinte depuis cette fameuse saison 2002/2003. On peut citer en exemple Tim Thomas, Dan Girardi ou encore Alex Burrows. Antoine Roussel également a disputé quelques matches avec les Royals de Reading. Il était alors dans le système des Bruins de Boston lors de la saison 2010/2011. De même, cette saison en NHL, trente-et-un entraîneurs de la Ligue Nationale avaient eu une expérience préalable dans la ligue de la Côte Est. Bruce Boudreau, Dan Bylsma et Peter Laviolette en font partie.

Pour la majeure partie de son histoire, les affluences dans l'ECHL ont été supérieures à quatre mille spectateurs par rencontre en moyenne sur une saison. Elmira dispose de la plus petite salle avec une capacité avoisinant les quatre milles sièges tandis que la plus grosse arène est celle de Greenville avec presque quatorze mille places. On dénombre six enceintes de la ligue qui ont une capacité supérieure à dix mille spectateurs en configuration hockey.

Les équipes de Ligue Magnus n'hésitent pas à puiser dans ce réservoir de joueurs. L'été dernier Angers y avait notamment cherché Michael Busto. Éric Castonguay y a évolué la saison précédant son arrivée à Briançon de même que Mike Zacharias avant de signer à Gap. Il arrive plus rarement que des joueurs de Ligue Magnus s'y établissent après leur séjour en Europe, et cela nécessite qu'ils se taillent un poste lors des - très - concurrentiels camps de présaison. L'un des meilleurs exemples est Bobby Raymond. Ce dernier a passé une saison à Strasbourg avant de rejoindre les Everblades de Floride puis même d'obtenir sa chance en AHL.

Actuellement il n'y a qu'un Français évoluant dans ce circuit professionnel. Il s'agit du Bordelais Benjamin Dieudé-Fauvel qui évolue avec les Jackals d'Elmira. La saison dernière, Luc Tardif jr. s'alignait avec les Everblades de Floride avant qu'il ne se blesse gravement au genou. Antonin Manavian avait tenté sa chance avec les Condors de Bakersfield, sans succès, en début de saison 2010/2011. Eddy Ferhi a disputé trente-trois parties avec San Diego entre 2003 et 2005. Enfin, Laurent Meunier avait, lui aussi, disputé une saison en Floride avec les Everblades lors de la saison 2002/2003.

Les séries éliminatoires sont en cours depuis quelques semaines. Les demi-finales de conférences touchent à leur fin. Malheureusement, Benjamin Dieudé-Fauvel et Elmira ont été éliminés par Florida dès le premier tour en six rencontres.