France - Lettonie (match de préparation, à Rouen)

ROUSSEL Thomas-110429-172Les Bleus ont le blues pour ce dernier match de préparation, car ils ont perdu leur pilier défensif Baptiste Amar, dont une blessure à la main s'est infectée au point de nécessiter une opération.

Par conséquent, il a fallu rappeler Thomas Roussel, le défenseur d'Amiens (et bientôt de Dijon) qui avait été écarté dans la semaine en compagnie des attaquants Julien Albert et de Loïc Lampérier. L'éviction du jeune Normand de Briançon est une petite surprise puisqu'il était présent depuis trois ans, même si c'était dans un rôle de réserviste, et a sans doute réussi sa meilleure saison en club. Il a finalement été devancé par l'invité de dernière minute Eliot Berthon.

La Lettonie, qui sera dans le groupe de la France aux Mondiaux, a décidé de ne pas abattre toutes ses cartes dans ce dernier match de préparation : elle a laissé au repos sa première ligne Darzins-Sprukts-Cipulis ce soir.

La France tue d'emblée une pénalité de Nicolas Besch, et profite en revanche de sa première supériorité numérique, qui a l'avantage d'être double. Freibergs, pour retenir, et Kenins, pour crosse haute, ont été pénalisés sur la même action. Kevin Hecquefeuille, décalé par Auvitu à la ligne bleue, envoie un lancer puissant qui trompe le gardien en déplacement (1-0). Après un surnombre letton, Pierre-Édouard Bellemare est même près de doubler la mise à 5 contre 4, mais son tir heurte la transversale.

DA COSTA Teddy-120515-332L'intensité est élevée pour un dernier match de préparation, et la France a su se mettre au diapason pour dominer le début de deuxième période. Teddy Da Costa se fait oublier devant la cage et vient dévier un lancer en coin de Besch. Mais à une minute de la seconde pause, Oskars Cibulskis réduit la marque sur un palet traînant dans le slot.

La troisième période devient nettement plus rugueuse : Maris Jass donne un coup de coude par derrière sur Berthon, Charles Bertrand et Ronalds Kenins en viennent aux mains, et Cibulskis prend une méconduite pour avouir contesté une pénalité. Damien Fleury inscrit un ultime but en échappée en fin de match pour le 3-1.

La France offre ainsi une belle victoire, sa seule à domicile dans cette préparation d'avril, au public de Rouen, qui l'a bien mérité par ses encouragements appuyés tout au long de la soirée. Un peu d'optimisme avant de faire ses valises pour Helsinki, où commenceront les choses sérieuses.

Désignés joueurs du match : Teddy Da Costa pour la France et Agris Saviels pour la Lettonie.

Commentaires d'après-match (au micro de la FFHG)

Laurent Meunier (capitaine de la France) : "On fait un assez bon match. On est tombé contre une équipe de Lettonie très agressive et on est resté bien dedans. On n'a pas pris beaucoup de pénalités et on a marqué en powerplay. Certains matches, on n'a pas très bien joué, c'était plus des problèmes d'ajustement. C'était bénéfique. On était dans le dur tant physiquement que tactiquement, mais au moins a pu corriger et on est prêts pour les championnats du monde."

 

France - Lettonie 3-1 (1-0, 1-1, 1-0)
Dimanche 28 avril 2013 à 17h15 à l'île Lacroix, Rouen. 2519 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez et Alexandre Hauchart (FRA) assistés de Thomas Caillot et Pierre Dehaen (FRA).
Pénalités : France 10' (2', 2', 6') ; Lettonie 28' (6', 4', 8'+10').
Tirs : France 21 ; Lettonie 17.

Évolution du score :
1-0 à 07'32" : Hecquefeuille assisté d'Auvitu et Bellemare (double sup. num.)
2-0 à 26'40" : T. Da Costa assisté de Besch et Raux
2-1 à 39'08" : Cibulskis assisté de Kenins
3-1 à 57'29" : Fleury assisté de Hecquefeuille et Bellemare


France

Gardien : Cristobal Huet.

Défenseurs : Vincent Bachet (+1) - Kévin Hecquefeuille (+1) ; Yohann Auvitu (+1) - Nicolas Besch (+1, 2') ; Jonathan Janil (-1) - Maxime Moisand ; Thomas Roussel.

Attaquants : Julien Desrosiers - Laurent Meunier (C) - Yorick Treille (2') ; Damien Fleury - Pierre-Édouard Bellemare - Anthony Guttig (-1) ; Nicolas Ritz - Brian Henderson (+1, 2') - Charles Bertrand (-1, 4') ; Eliot Berthon (+1) - Damien Raux (+1) - Teddy Da Costa (+1) ; Anthony Rech.

Remplaçant : Fabrice Lhenry (G). En réserve : Florian Hardy (G), Sacha Treille (haut du corps), Antonin Manavian (acromio-claviculaire).

Lettonie (2' pour surnombre)

Gardien : Kristers Gudlevskis.

Défenseurs : Oskars Cibulskis (+1, 2'+10') - Martins Porejs (+1) ; Ralfs Freibergs (-2, 2') - Agris Saviels (-1, 2') ; Maris Jass (2') - Janis Andersons (-1).

Attaquants : Aleksejs Sirokovs (+1) - Ronalds Kenins (+1, 6') - Miks Indrasis (+1) ; Vitalijs Pavlovs (-1) - Juris Stals (-1) - Gints Meija (-1) ; Koba Jass - Armands Berzins - Andris Dzerins ; Kaspars Saulietis (-1) - Toms Hartmanis (-1) - Maris Bicevskis (-1, 2').

Remplaçant : Maris Jucers (G). En réserve : Lauris Darzins, Janis Sprukts, Martins Cipulis, Roberts Jekimovs.