Slovaquie – Norvège (Slovakia Cup, match 3)

ASK Morten-110430-397Le dernier duel de cette Slovakia Cup 2013 compte donc pour du beurre, la victoire finale étant déjà acquise au Bélarus. Au-delà d'une deuxième place plus qu'anecdotique, l'enjeu de la rencontre réside essentiellement en un ultime rodage avant les championnats du Monde qui débutent dans moins d'une semaine.

La première période est clairement dominée par les Slovaques. A la 3e minute, Jonas Holøs ne parvient pas à contrôler le palet devant sa cage et Tomáš Surový saute sur la rondelle entre les deux cercles mais Lars Volden est prompt à repousser le danger. Michel Miklík tâte la dextérité du portier scandinave à la 6e puis à la 9e sans tromper sa vigilance. C'est ensuite au tour de Tomáš Slovák de menacer la Norvège par un slap sur la « bleue ». Enfin, le caviar de Libor Hudáček adressé au poteau gauche n'est pas bien exploité par Jozef Stümpel, qui ne cadre pas du tout sa reprise (16e).

Les locaux poursuivent leur pression offensive dans la première moitié du deuxième tiers-temps. Les Norvégiens sont d'ailleurs pénalisés à quatre reprises entre la 27e et la 30e minute et la Double-Croix profite justement d'un jeu de puissance pour ouvrir le score. Marcel Haščák cherche une solution à gauche sur la ligne de but avant de servir Roman Kukumberg qui, au coude à coude avec Mats Trygg devant le gardien, tend son bâton au bon moment pour dévier au fond le centre du Cassovien (1-0, 27'37). Par la suite, la Slovaquie dispose de deux doubles supériorités de plus d'une minute chacune mais n'utilise pas l'aubaine pour faire le break.

La situation s'inverse soudainement à partir de la demi-heure. La Norvège développe quatre power-play successifs jusqu'à la deuxième pause, dont un double de 77 secondes exploité au mieux : Morten Ask trouve la lucarne droite de Rastislav Staňa dans le cercle après un jeu de passes-passes initié à gauche (1-1, 35'36). Avant la pause, Mário Bližňák et Tomáš Záborský partent en échappée mais l'attaquant de l'Avangard Omsk se troue à la finition.

Les Scandivanes sont plus entrepenants en troisième période et font reculer la défense adverse, poussant René Vydarený à une dernière faute (49'45). La Slovaquie tue l'infériorité et rééquilibre la partie. Hudáček et Miklík, à tour de rôle, sont une nouvelle fois en position favorable mais Volden s'interpose efficacement. Les Norvégiens l'emportent en prolongation à la suite d'une belle action. Trygg file dans un couloir libéré entre les deux cercles mais ne peut armer, Milan Jurčina se jetant sur lui pour le contrer. Le défenseur esquive toutefois et, tout en se retournant, passe du revers de sa palette à Patrick Thoresen, lequel reprend avec succès au poteau gauche (61'24).

Désignés joueurs du match : Branislav Mezei (Slovaquie) et Lars Volden (Norvège).

Commentaires d'après-match

Vladimír Vůjtek (entraîneur de la Slovaquie) : « Les deux premières périodes ressemblent comme deux gouttes d'eau à celles du match contre le Bélarus. On était plus dans le jeu, on a développé un bon hockey. On a eu des problèmes dans le dernier geste, la finition nous a décidément fuie à Bratislava. Les Norvégiens ont montré beaucoup de force dans le troisième tiers-temps, ils ont prouvé que c'était une bonne équipe. Ils nous ont fait perdre notre jeu, nous ont pressés et l'ont emporté avec mérité. »

Milan Jurčina (défenseur de la Slovaquie) : « On a tenté beaucoup de choses en plus d'un nouveau système de jeu. Je pense qu'on a plutôt bien joué, en défense c'était OK. Tout s'est joué en fait sur notre incapacité à marquer sur des occasions franches. Nous devons jouer de la même manière aux Mondiaux mais en transformant nos chances de but. »

 

Slovaquie – Norvège 1-2 après prolongation (0-0, 1-1, 0-0, 0-1)
Samedi 27 avril 2013 à 17h00 à la patinoire Ondrej Nepela de Bratislava. 10 055 spectateurs.
Arbitrage de Juraj Konc et Peter Jonák assistés de Peter Šefčík et Miroslav Valach (tous SVK).
Pénalités : Slovaquie 10' (0', 8', 2', 0') ; Norvège 12' (4', 8', 0', 0')
Tirs : Slovaquie 40 (17, 13, 10, 0) ; Norvège 30 (9, 9, 11, 1)

Evolution du score :
1-0 à 27'37'' : Kukumberg assisté de Haščák et Radivojevič (sup. num.)
1-1 à 35'36'' : Ask assisté de Holøs et Trygg (double sup. num.)
1-2 à 61'24'' : Thoresen assisté de Trygg et Skrøder 

Slovaquie

Gardien : Rastislav Staňa.

Défenseurs : Karol Sloboda – Branislav Mezei ; Michal Sersen – Vladimír Mihálik ; Milan Jurčina – René Vydarený (2') ; Tomáš Slovák (2'+2') – Marek Ďaloga (2').

Attaquants : Branko Radivojevič – Roman Kukumberg – Marcel Haščák ; Miroslav Šatan – Jozef Stümpel – Libor Hudáček ; Michel Miklík – Mário Bližňák – Tomáš Záborský ; Martin Bartek – Peter Ölvecký (2') – Tomáš Surový.

Remplaçant : Július Hudáček (G). Non-utilisés : Jaroslav Janus (G), Ján Brejčák (D), Ivan Švarný (D), Marko Daňo (A), Ján Sýkora (A), Andrej Šťastný (A).

Norvège

Gardien : Lars Volden.

Défenseurs : Jonas Holøs – Alexander Bonsaksen ; Mats Trygg (2') – Ole-Kristian Tollefsen ; Henrik Solberg (2'+2'+2') – Daniel Sørvik ; Henrik Ødegaard.

Attaquants : Per-Åge Skrøder – Mads Hansen (2') – Patrick Thoresen ; Mathis Olimb – Anders Bastiansen – Ken Andre Olimb ; Andreas Martinsen – Kristian Forsberg – Martin Roymark ; Robin Dahlstrøm (2') – Morten Ask – Lars Erik Spets ; Niklas Roest.

Remplaçant : Steffen Søberg (G). Non-utilisés : Lars Haugen (G), Marius Holtet (A), Mats Rosseli Olsen (A).