Slovaquie - Lettonie (Mondial 2013, à Helsinki)

Slovaquie-Lettonie-IMG 4835La Lettonie a désespérément besoin de points. Non seulement elle est pour l’instant la seule nation à n’en avoir encore marqué aucun, tout groupe confondu, mais en plus, la victoire aussi exceptionnelle qu’inattendue de la France contre la Russie juste avant relègue la Lettonie à 6 points d’un candidat direct pour le maintien. Car même si elle a parfois montré des phases de jeu intéressantes et qu’elle croit encore aux quarts de finale, la Lettonie commence à voir planer au loin le spectre de la relégation qu’elle avait entrevue déjà il y a deux ans en poule de relégation en Slovaquie.

Ted Nolan a donc à nouveau changé ses lignes pour trouver la formule qui lui permettra de gagner enfin, à commencer par ce soir contre les Slovaques, confiants avec 6 points et une solide performance contre les hôtes finlandais puis une courte victoire contre des Allemands toujours rigoureux défensivement.

Slovaquie-Lettonie-IMG 4812Une rigueur qui n’est pas de mise ce soir ! On joue depuis quinze secondes, et sur un engagement gagné en zone offensive par Janis Sprukts, Martins Cipulis lance entre les jambières du gardien du CSKA Moscou, Rastislav Stana, et ouvre le score. 0-1 à 0’15

Certes, c’est davantage le gardien qui est à blâmer plutôt que la défense slovaque. Le jeune gardien letton Kristers Gudlevskis, pour son grand bain à ce niveau, ne fait pas mieux que Stana et s’incline également sur son premier tir, entre les jambières aussi, de Tomas Zaborsky. 1-1 à 1’23

Le jeu est résolument vers l’attaque des deux côtés, très ouvert, les défenses ne sont pas à la fête. Sur une action très chaude et très confuse sur la cage slovaque, l’arbitre sanctionne Branislav Mezei et lui reproche d’avoir gelé le palet sur sa ligne alors que les attaquants lettons avaient la cage ouverte. Tir de pénalité !

Rastislav Stana ne s’inspire pas de Florian Hardy face à Aleksandr Radulov : il se livre et essaye d’intercepter le palet de la crosse. Lauris Darzins continue son dribble et glisse le palet en contournant le portier. 1-2 à 13’00

Slovaquie-Lettonie-IMG 4772Tomas Zaborsky commet ensuite une obstruction sur Janis Sprukts. Déjà en infériorité, le récidiviste des gestes d’anti-jeu Branislav Mezei commet cette fois une charge très dangereuse sur le jeune joueur d’AHL Zemgus Girgensons. Il ne se prend que deux minutes de pénalités mais oblige les siens à jouer à trois contre cinq. La double supériorité ne fonctionne pas mais à cinq contre quatre, Zemgus Girgensons se fait justice lui-même d’un très beau tir en lucarne. 1-3 à 17’24

La Slovaquie se doit de réagir et Vladimir Vujtek lance Jaroslav Janus dans les buts pour pallier la méforme du titulaire en deuxième période, qu’elle commence en supériorité numérique car Zaborsky s’est pris une double charge juste avant la pause.

La Lettonie joue plus défensif mais il y a encore des brèches des deux côtés, à l’image de l’échappée de Peter Olvecky bien stoppée par le gardien de Riga, ou bien de celle de Girgensons, encore lui, arrêté irrégulièrement par Bliznak, ce qui provoque à nouveau une situation de double infériorité contre les joueurs à la double croix déjà sanctionnés en la personne de Marko Dano, le plus jeune joueur du tournoi (il aura 19 ans en décembre, soit quelques mois de moins que Tim Bozon).

Slovaquie-Lettonie-IMG 4725Roberts Jekimovs rate la cage ouverte et la Slovaquie se sort de cette mauvaise passe. En contre, elle parvient même à se créer une très belle occasion : Tomas Kopecky et Branko Radivojevic partent en 2 contre 1, leur échange de passe trompe le défenseur et décale idéalement le gardien mais ils ratent la cage ouverte alors que le plus dur était fait.

L’espoir renaît en fin de période quand Tomas Surovy tire en entrant dans la zone offensive, son tir frôle le poteau et bat le gardien letton pas très inspiré alors qu’il avait fait quelques bons arrêts face à la révolte slovaque. 2-3 à 36’09

Espoir de courte durée puisque Lauris Darzins marque son deuxième but de la soirée. L’attaquant de Kazan profite du fait que le défenseur slovaque Marek Daloga se fait mal sur une charge et patine sur une jambe. Trop lent dans son déplacement, il ne peut se replacer correctement et Andrej Sekera est tout seul pour couper la passe de Darzins pour Martins Cipulis en 2 contre 1. Le défenseur des sabres de Buffalo touche le palet mais le dévie dans son but. 2-4 à 38’50

Slovaquie-Lettonie-IMG 4800La Lettonie avait marqué sur son premier shift en première période face à ses supporters.

Elle les comble de bonheur en réitérant cette prouesse en troisième période.  Vingt-cinq secondes suffisent à Lauris Darzins pour prendre un puissant tir plein axe sur une passe de Janis Sprukts, aller au but et prendre le très mauvais rebond laissé par Janus et sa défense. 2-5 à 40’25

Hat-trick pour Darzins. La Slovaquie est K-O. Elle joue sans conviction et même sur les supériorités qu’elle obtient, elle se montre rarement dangereuse, sauf une fois par un bon tir de Milan Jurcina, le joueur de SM-Liiga et coéquipier de Charles Bertrand à Rauma.

Ce n’est finalement qu’en toute fin de partie, quand l’issue du match ne fait déjà plus de doute, que Tomas Surovy marque en power-play un but anecdotique qui ne réjouit même pas les supporters slovaques, dont une partie a déjà quitté la patinoire. 3-5 à 59’38

La Lettonie se relance dans le tournoi et marque ses 3 premiers points grâce une attaque retrouvée tandis que la Slovaquie méconnaissable doit très vite oublier cette rencontre et rebondir dès le lendemain contre l’Autriche.

Désignés joueurs du match: Michel Miklik (en action ci-dessous) pour la Slovaquie et Lauris Darzins pour la Lettonie.

Slovaquie-Lettonie-IMG 4626-700

Commentaires d’après-match :

Ted Nolan (entraîneur de la Lettonie) : "C’est bon pour l’esprit de l’équipe. On ne va pas déboucher le champagne mais ça fait vraiment plaisir cette première victoire. Les gars ont vraiment travaillé ce soir. Ce n’était pas une décision facile de lancer notre troisième gardien mais c’était la meilleure décision possible."

Vladimir Vujtek (entraîneur de la Slovaquie) : "À partir du tir de pénalité, la Lettonie était clairement la meilleure équipe sur la glace et j'aimerais féliciter l’entraîneur de la Lettonie pour sa victoire."

But de Martin CIPULIS-IMG 4655-700

Slovaquie – Lettonie 3-5 (1-3, 1-1, 1-1)
Jeudi 9 mai 2013 à 20h15 à la Hartwall Arena de Helsinki. 3124 spectateurs.
Arbitrage Derek Zalaski (CAN) et Marcus Vinnerborg (SUE) assistés de Petr Blümel (TCH) et Johannes Käck (USA).
Pénalités : Slovaquie 14' (4’, 4', 6') ; Lettonie 8’ (2’, 0’, 6’).
Tirs : Slovaquie 27 (9, 9, 9) ; Lettonie 24 (7, 8, 9).

Évolution du score :
0-1 à 00'15" : Cipulis assisté de Sprukts
1-1 à 01'23" : Zaborsky assisté de Kukumberg et Miklik
1-2 à 13'00" : Darzins (tir de pénalité)
1-3 à 17'24" : Girgensons assisté de Kulda (sup. num.)
2-3 à 36'09" : Surovy assisté de Mezei et Dano
2-4 à 38'50" : Darzins
2-5 à 40'25" : Darzins assisté de Sprukts
3-5 à 59'38" : Surovy assisté de Vydareny et Jurcina (sup. num.)

Slovaquie

Gardien : Rastislav Staňa puis Jaroslav Janus à 20’00.

Défenseurs : Andrej Sekera (-3) - Branislav Mezei (2’, -1) ; Marek Ďaloga (-1) - Michal Sersen (2’) ; René Vydarený (+1) - Milan Jurčina (+2) ; Vladimír Mihálik.

Attaquants : Tomáš Kopecký (A, -2) - Mário Bližňák (2’, -2) - Branko Radivojevič (A, -2) ; Libor Hudáček (2') - Jozef Stümpel [puis Surovy à 40’] - Miroslav Šatan (C) ; Tomáš Záborský (2') - Roman Kukumberg - Michel Miklík ; Tomáš Surový (+1) - Peter Ölvecký (2’, +1) - Martin Bartek ; Marko Dano (2’, +1).

En réserve : Július Hudáček (G).

Lettonie

Gardien : Kristers Gudlevskis.

Défenseurs : Kristaps Sotnieks (+2) - Krisjanis Redlihs (+2) ; Arturs Kulda (2’) - Ralfs Freibergs (2’) ; Maris Jass (-1) - Janis Andersons (-1).

Attaquants : Lauris Darzins (C, +3) - Janis Sprukts (A, +2) - Martins Cipulis (+3) ; Miks Indrasis - Zemgus Girgensons - Andris Dzerins (2’) ; Ronalds Kenins (-1) - Armands Berzins (-1) - Roberts Jekimovs (-1) ; Aleksejs Sirokovs (-1) - Vitalijs Pavlovs (2’) - Juris Stals (-1) ; Koba Jass.

Remplaçants : Edgars Masalskis (G), Gints Meija, Agris Saviels, Georgijs Pujacs.

Slovaquie-Lettonie-IMG 4785-700