Finlande - Autriche (Mondial 2013, à Helsinki)

2013-05-11-Finlande-AutricheLes deux équipes doivent se remettre au jeu dès cet après-midi après avoir joué hier. Ce doit être particulièrement dire pour les Finlandais après un match très éprouvant physiquement face à la Russie. Janne Pesonen en a payé les pots cassés, puisqu'il est blessé après le coup de poing de Kovalchuk. Le jeune gardien Antti Raanta est aussi laissé au repos, et Joni Ortio fait son retour.

Un gardien solide est d'ailleurs requis dès la deuxième minute quand une longue passe de l'aile gauche de David Schuller sert Andreas Kristler à l'opposé : Joni Ortio pare du gant. Après cette frayeur, la Finlande pose son jeu et s'installe en zone offensive. Antti Pihlström dévie un lancer de la ligne bleue d'Ossi Väänänen (1-0, 04'13", photo de droite).

2013-05-11-Finlande-Autriche2La star autrichienne Thomas Vanek ne laisse pas seulement échapper le palet sur un breakaway, il laisse sans doute aussi échapper les espoirs de son pays d'assurer le maintien sans compter sur les résultats des autres. La Finlande prend le large peu après. Veli-Matti Savinainen, qui a pris la place de Pesonen sur la première ligne, découvre la chance que c'est de recevoir les passes décisives de Petri Kontiola, de véritables caviars. Il marque entre les cercles (2-0, 08'18", photo de gauche).

Les Finlandais se montrent motivés et ne prennent pas la rencontre à la légère. Ils pressent à deux et provoquent ainsi une obstruction de Robert Lukas sur Hytönen. Puis Lakos retient Aaltonen derrière la cage, et le passeur Petri Kontiola se mue en artilleur à 5 contre 3. Il se positionne à distance dans l'axe et son second missile atteint la cible (3-0, 27'48").

2013-05-11-Finlande-Autriche9L'attaquant autrichien Raphael Herburger ne se réfrène pas malgré pour son gabarit, un des plus légers du tournoi (moins de 75 kg). On l'a vu charger contre la bande le massif Ilari Melart, qui a regardé d'un drôle d'air ce freluquet au tempérament suicidaire. Un peu plus tard, Herburger passe devant la cage et touche du bras le gardien Ortio qui en rajoute dans sa chute. Niklas Hagman va aussitôt coller l'impudent Autrichien contre la bande, et Melart arrive lui dire deux mots... mais Pöck vient s'interposer et finit dans une empoignade au sol avec le colosse. Pendant l'avantage numérique, les Finlandais partent à 3 contre 1 et Salminen sert en retrait Koskiranta qui choisit le tir, bloqué par Starkbaum.

Le match semble tranquillement maîtrisé par les Finlandais, qui s'installent à 5 contre 5 ou à 4 contre 4. En plus, Daniel Welser est expulsé pour un mauvais coup de crosse dans les parties intimes de Kukkonen en fin de deuxième tiers-temps (39'14"). Cette méconduite pour le match devrait plier le résultat... et ce sera tout le contraire.

Au retour sur la glace, en infériorité numérique, Thomas Vanek part gagner du temps dans le coin, et deux Finlandais vont pour le charger. Il délivre alors une passe au défenseur Robert Lukas qui vient d'entrer en zone offensive et marque dans la lucarne opposée. Puis, la Finlande perd un palet en zone neutre, et Thomas Hundertpfund centre pour Raphael Herburger qui s'échappe et tire lui aussi du côté de la plaque d'Ortio (3-2, 42'46"). Incroyable effondrement de la Finlande qui a encaissé deux buts à 5 contre 4 dans un match qu'elle tenait bien en main.

2013-05-11-Finlande-Autriche4C'est une autre supériorité numérique qui va soulager une Finlande soudain nerveuse et fébrile. Il faut attendre les dernières secondes de la pénalité de Hundertpfund pour que toute la patinoire pousse un grand ouf, quand Jarmo Koskiranta décale Lauri Korpikoski au rebond d'un lancer de la bleue de Teemu Laakso (4-2, 49'26", photo de gauche).

Tout redevient dès lors plus facile. Niklas Hagman marque son premier point de la saison en sélection, à son douzième match international, en reprenant une passe de derrière la cage de Haataja. Hagman ne lève même pas les bras, comme s'il ne s'agissait que de son devoir. Après un débordement côté gauche, Korpikoski rend la pareille à Koskiranta. Et enfin, une crosse haute de Schuller permet à Savinainen d'inscrire un doublé en lucarne, sur passe du revers de Kontiola (7-2, 57'21").

2013-05-11-Finlande-Autriche3La Finlande a dominé tout le match, moins cinq minutes qui lui ont donné une très grosse frayeur. L'Autriche en a profité, mais le pays-hôte le lui a fait payer très cher. Comme les quatre lignes ont marqué, ce match peut aussi donner confiance à une attaque finlandaise à la profondeur souvent décriée. Elle recevra bientôt un renfort en la personne de Mikael Granlund, la jeune idole locale qui vient de vivre une première saison difficile en Amérique du nord.

L'Autriche, quant à elle, se muera en supportice de l'équipe de France pour que son adversaire pour la relégation (le perdant du match Allemagne-Lettonie) ne lui passe pas devant.

Désignés joueurs du match : Veli-Matti Savinainen pour la Finlande et André Lakos pour l'Autriche.

Commentaires d'après-match

Manny Viveiros (entraîneur de l'Autriche) : "C'était un match très difficile pour nous. Nous avons quelques joueurs touchés, qui sont tous à la limite après six matchs en huit jours. Nous avons simplement pris trop de pénalité et nous étions par conséquent fatigués à la fin. Malheureusement, nous n'avons pas encore réussi à nous maintenir, nous devons attendre les autres résultats."

2013-05-11-Finlande-Autriche7

 

Finlande - Autriche 7-2 (2-0, 1-0, 4-2)
Samedi 11 mai 2013 à 16h15 à la Hartwall Arena de Helsinki. 12121 spectateurs.
Arbitrage de Vyacheslav Bulanov (RUS) et Derek Zalaski (CAN) assistés de Petr Blümel (TCH) et Sirko Hunnius (ALL).
Pénalités : Finlande 4' (0', 4', 0'), Autriche 41' (2', 10'+5'+20', 4').
Tirs : Finlande 43 (15, 15, 13), Autriche 18 (3, 8, 7).

Évolution du score :
1-0 à 04'13" : Pihlström assisté de de Väänänen et Jalasvaara
2-0 à 08'18" : Savinainen assisté de Kontiola et Aaltonen
3-0 à 27'48" : Kontiola assisté de Lepistö (double sup. num.)
3-1 à 40'38" : Lukas assisté de Vanek (inf. num.)
3-2 à 42'46" : Herburger assisté de Hundertpfund (inf. num.)
4-2 à 49'26" : Korpikoski assisté de Koskiranta et Laakso (sup. num.)
5-2 à 50'22" : Hagman assisté de Hytönen et Anttila
6-2 à 55'23" : Koskiranta assisté de Korpikoski
7-2 à 57'21" : Savinainen assisté Kontiola et Aaltonen (sup. num.)


Finlande

Gardien : Joni Ortio.

Défenseurs : Sami Lepistö - Juuso Hietanen (-1, 2') ; Tuukka Mäntylä (+1) - Teemu Laakso (+1) ; Janne Jalasvaara - Ossi Väänänen ; Lasse Kukkonen (C, +1) - Ilari Melart (+1, 2').

Attaquants : Veli-Matti Savinainen - Petri Kontiola (A) - Juhamatti Aaltonen ; Sakari Salminen - Jarno Koskiranta (+1) - Lauri Korpikoski ; Juha-Pekka Haataja (+1) - Ville Viitaluoma (+1) - Antti Pihlström (+1) ; Niklas Hagman (A, +1) - Juha-Pekka Hytönen (+1) - Marko Anttila (+1).

Remplaçant : Antti Raanta (G). En réserve : Janne Pesonen (blessé).

Autriche

Gardien : Bernhard Starkbaum.

Défenseurs : Thomas Pöck (-3, 2') - André Lakos (-4, 2') ; Robert Lukas (+2, 2') - Martin Schumnig (+2) ; Florian Iberer (-1) - Mario Altmann ; Johannes Reichel (2').

Attaquants : Daniel Welser (A, 5'+20') - Thomas Koch (C) - Thomas Vanek (A, +1) ; Michael Raffl (-1) - Thomas Hundertpfund (2') - Raphael Herburger (2') ; Matthias Iberer (-2) - David Schuller (-2, 2') - Andreas Kristler (-2) ; Markus Peintner (-1) - Daniel Oberkofler (2') - Gregor Baumgartner (-1) ; Manuel Latusa.

Remplaçant : René Swette (G). En réserve : Mathias Lange (G), Gerhard Unterluggauer (D), Sven Klimbacher (D).

2013-05-11-Finlande-Autriche8