New York Islanders - Pittsburgh Penguins (Quart de finale de conférence Est, match 6)

Les Islanders de New-York retrouvent enfin les play-offs après des années à végéter dans les fins fonds de la conférence Est. La saison des joueurs de Long Island fut assez régulière, permettant d'accrocher son ticket assez tôt au mois d'avril grâce à l'excellent travail de leur star John Tavares mais aussi du capitaine Marc Streit et du très solide Evgeni Nabokov qui revient à son meilleur niveau dans les buts, mais les derniers matchs ratés ont finalement conduit à une huitième place avec un affrontement contre la redoutable équipe de Pittsburgh qui s'est considérablement renforcée dans l'objectif de remporter la coupe Stanley en juin prochain.

Le premier match de cette série fut quasiment à sens unique, bien que les Islanders aient eu le même nombre de tirs que leurs adversaires. Les Pens ont dominé de la tête et des épaules ce match qui s'est achevé par un 5-0 net et sans bavure. Lors de la deuxième confrontation, Sidney Crosby est enfin revenu au jeu après sa longue indisponibilité due à une fracture de la mâchoire, d'ailleurs "Sid the kid" joue avec une protection spécifique pour l'occasion. Mais le retour du capitaine n'empêche pas les Penguins de se faire surprendre avec une remontée vertigineuse des Islanders, qui étaient menés 3-0 lors du premier tiers. Au final, ils remportent ce match 4-3 avec un dernier but de Kyle Okposo.

Direction le vieillissant Nassau Coliseum pour la suite des hostilités. Lors du match 3 ce sont les Penguins qui arrachent la victoire en prolongation grâce à Chris Kunitz (auteur de 2 buts lors de ce match), Pittsburgh a pourtant eu une nette avance avant le dernier tiers, mais au courage les locaux ont réussi à accrocher la prolongation avec un but égalisateur de Tavares (score final : 4-5 après prl.). Jusque là plutôt correct, Marc-André Fleury va connaître un véritable calvaire lors de ce match 4, en effet de nombreux buts de New York sont de la faute du gardien québécois. Le sixième inscrit par la révélation de ces play-offs Casey Cizikas est le plus flagrant et permet aux Isles d'égaliser à 2-2 dans cette série (score final : 6-4).

Après cette prestation décevante de la part de Fleury, Dan Bylsma choisit Tomas Vokoun pour le match 5. Ce choix sera judicieux puisque le vétéran bloquera les 31 tirs new-yorkais et réalisera un blanchissage, de plus les 4 buts inscrits par la solide attaque de Pittsburgh permettront d'aller à Uniondale avec l'occasion de conclure la série (score final : 4-0).

Les Islanders sont donc dos au mur pour ce match 6, c'est en effet un match sans lendemain pour les locaux : soit ils gagnent et ils arrachent un match ultime à Pittsburgh, soit ce sont les vacances. Face eux, les Penguins comptent une nouvelle fois sur Tomas Vokoun dans les buts.

Le début de match est assez équilibré avec des occasions dangereuses de part et d'autre, cependant on sent les Islanders plus à leur aise. Leur envie de gagner se concrétise à la sixième minute avec le premier but inscrit par John Tavares, le centre canadien bien servi par Josh Bailey du coin droit (1-0, 05'36''). La réplique des Pens ne tarde pas, puisque deux minutes plus tard, sur une sortie de zone « d'école » de Paul Martin qui lance Crosby en zone neutre, le capitaine de Pittsburgh file droit à la cage, mais Nabokov se couche pour stopper le tir, sauf que Jarome Iginla a parfaitement suivi l'action, il saute sur le rebond et égalise (1-1, 07'39'').

Les locaux n'en démordent pas et se ruent sur la cage de Vokoun, la plus grosse occasion de cette fin de tiers sera l'œuvre de Brad Boyes qui tente de dévier un tir puissant de Hamonic à la bleue, mais il est sorti de la botte par le portier tchèque. Le bon travail de New York est récompensé en toute fin de tiers : sur un contre, Michael Grabner travaille dans les coins pour récupérer un palet mis dans le fond, l'Autrichien libère le puck pour Aucoin qui passe de suite au centre à McDonald qui trompe une seconde fois Vokoun. Le premier tiers s'achève par un net avantage des locaux, ce sont bien les Islanders qui dominent ce début de match, bien en place et portés sur l'offensive. L'addition aurait pu être beaucoup plus salée si Vokoun n'avait pas sorti le grand jeu.

Le second tiers débute de la même façon, New York est encore porté sur l'attaque et Vokoun doit sortir tout son talent pour faire face aux tirs de Bailey, de Visnovsky et de Tavares coup sur coup. Tavares a d'ailleurs eu une énorme chance de but sur cette action en revenant vers la cage et en visant la lucarne opposée, mais le Tchèque dévie légèrement le puck qui part dans les filets. Une pénalité de Brendan Morrow à la 24e minute permet à New York de continuer sa domination offensive, et Tomas Vokoun doit stopper un tir puissant de Mark Streit à la bleue. Le jeu se rééquilibre peu à peu et, à la mi-match, sur une relance parfaite de Matt Niskanen qui trouve Vitale, l'ailier déborde à pleine vitesse sur le côté droit pour servir toute une passe à Pascal Dupuis qui a juste à placer le puck dans les cages de Nabokov totalement pris de vitesse sur cette action. Une supériorité locale en fin de tiers ne donne rien et Nabokov sort un bel arrêt sur un tir de Kunitz à la dernière minute.

Jusque là irréprochable, Vokoun commet une grossière erreur qui conduit au troisième but des Islanders : le portier tchèque rate son gel de palet, les New-Yorkais en profitent pour récupérer, Aucoin sert parfaitement Grabner placé au côté droit et tire en reprise pleine lucarne (3-2, 42'21''). Le Tchèque est clairement fautif sur cette action, mais se rattrape par la suite avec des arrêts sur des tirs de Martinek (48'), Okposo et Bailey (53').

On voit peu à peu les Pens revenir dans le match et être moins dominés dans le jeu, il reste quelques minutes à faire et ils redeviennent dangereux. Les Penguins égalisent grâce à Paul Martin qui reprend un palet à la bleue, le tout parfaitement aidé par Evgeni Malkin qui a conduit le palet de sa zone à l'opposé, contourné la cage et redonné le palet à Martin (3-3, 54'44'').

Nous avons donc droit à des prolongations, comme d'habitude dans ce type de situation le jeu reste globalement fermé. Malkin arrive encore à gratter un puck en fond de zone, redonne à Kunitz pour Orpik à la ligne bleue, le défenseur décoche un puissant tir qui trompe Nabokov et envoie les Pens en demi-finale de conférence (3-4, 67'49'').

Quelle fin cruelle pour les New York Islanders qui ont pourtant dominé largement ce match, mais Pittsburgh a su être réaliste et a pu compter sur un excellent Tomas Vokoun. Pour New York, la saison reste tout de même positive avec cette qualification en série et cette belle bataille face à un redoutable adversaire.

L'avenir est prometteur pour cette franchise, surtout en attaque avec Cizikas, Bailey, Moulson et surtout Tavares, si on ajoute le futur déménagement à Brooklyn au Barclay's Center, Long Island connaîtra à nouveau la joie des play-offs. Pour les Pittsburgh Penguins, l'aventure continue, avec une attaque fournie et une défense solide, la demi-finale face aux Sénateurs d'Ottawa semble être largement à leur portée, mais attention aux Sens qui semblent être sur une bonne dynamique après leur victoire face à Montréal. Bylsma devra cependant résoudre le problème des gardiens : doit-il rester avec Tomas Vokoun qui reste sur deux grosses prestations ou relancer Marc-André Fleury ?

Étoiles du match (NHL) : Brooks Orpik ***, Tomas Vokoun **, John Tavares *.

 
New York Islanders - Pittsburgh Penguins 3-4 (2-1, 0-1, 1-1, 0-1)
Samedi 11 mai à 19h ; Uniondale (New-York) au Nassau Coliseum. 16170 spectateurs.
Arbitrage de Wes McCauley et Chris Rooney assistés de Lonnie Cameron et Jay Sharrers.
Pénalités : NY Islanders 2' (2', 0', 0', 0') – Pittsburgh 4' (0', 4', 0', 0').
Tirs cadrés : NY Islanders 38 (12, 16, 7, 3) – Pittsburgh 21 (7, 6, 6, 2).
 
Évolution du score :
1-0 à 05'36" : J. Tavares assisté de J. Bailey et M. Crakner
1-1 à 07'39" : J. Iginla assisté de S. Crosby et P. Martin
2-1 à 19'23" : C. McDonald assisté de K. Aucoin et M. Grabner
2-2 à 30'59'' : P. Dupuis assisté de J. Vitale et M. Niskanen
3-2 à 42'21'' : M. Grabner assisté de K. Aucoin
3-3 à 54'44'' : P. Martin assisté d'E. Malkin
4-3 à 67'49'' : B. Orpik assité d'E. Malkin et de T. Kennedy
 
New York Islanders
 
Gardien : Evgeni Nabokov.
 
Défenseurs : Lubomir Visnovsky - Mark Streit (C) ; Travis Hamonic - Brian Strait ; Radek Martinek - Matt Carkner.
 
Attaquants : Josh Bailey - John Tavares (A) - Brad Boyes ; Matt Moulson - Frans Nielsen - Kyle Okposo (A) ; Michael Grabner - Keith Aucoin - Colin McDonald ; Brock Nelson - Casey Cizikas - Matt Martin.
 
Remplaçant : Kevin Poulin (G). Blessé : Andrew MacDonald.
 
 
Pittsburgh Penguins
 
Gardien : Tomas Vokoun.
 
Défenseurs : Brooks Orpik - Kris Letang ; Paul Martin - Douglas Murray ; Simon Després - Matt Niskanen.
 
Attaquants : Chris Kunitz (A) - Sidney Crosby (C) - Pascal Dupuis ; James Neal - Evgeni Malkin (A) - Jarome Iginla ; Brenden Morrow - Brandon Sutter - Matt Cooke ; Tyler Kennedy - Joe Vitale - Craig Adams.

Remplaçant : Marc-André Fleury (G).