Grandes manœuvres au centre à Dallas

À son arrivée à Dallas (en remplacement de Joe Nieuwendyk) alors que la franchise n’avait pas atteint les playoffs pour la cinquième saison consécutive, le nouveau manager général Jim Nill savait qu’un des principaux chantiers de l’équipe était le poste de centre. En effet, si Jamie Benn a occupé cette position cette saison sur la première ligne avec un certain succès (33 points en 41 matchs), ce n’est pas sa position d’origine. Quant à Derek Roy, arrivé en échange de Steve Ott à l’intersaison 2012, il ne laissera pas un souvenir inoubliable au Texas malgré 22 points en 30 matchs car il a été transféré à Vancouver à la deadline cette année. Un départ sur un poste où l’équipe a également perdu ces dernières saisons Brad Richards et Mike Ribeiro. Après le rachat de son contrat, Vincent Lecavalier était une des cibles du manager qui était sans doute celui qui lui offrait le meilleur salaire mais le centre québécois a finalement signé à Philadelphie pour 5 ans (4,5 millions par an). Néanmoins, Nill a réagi en conséquence avec deux transferts ces deux derniers jours.

Avant-hier, il a fait venir Tyler Seguin, Rich Peverley et Ryan Button de Boston en échange de Loui Eriksson, Joseph Morrow, Reilly Smith et Matt Fraser. Les joueurs-clés de cet échange sont Tyler Seguin (deuxième choix de draft en 2010) et Loui Eriksson. Après des playoffs où il n’a pas brillé car écarté du top-6 (8 points en 22 matchs), Seguin était dans l’œil du cyclone car Peter Chiarelli avait déclaré qu’il attendait plus de professionnalisme du jeune et prometteur joueur. Certains avaient vu dans ces déclarations une manière de piquer au vif le Canadien de 21 ans, mais ce ne fut pas le cas. Auteur d’une saison 2011-12 probante avec 67 points, il s’est plutôt fait remarquer par son comportement en 2012-13, notamment lors de son passage en Suisse lors du lockout. Ce nouveau départ au Texas lui servira peut-être d’électrochoc.

Un autre centre tirant de la droite, Rich Perverley, l’accompagne. Le Canadien de 31 ans est plutôt un joueur de bottom-6, mais il a été appelé à suppléer Patrice Bergeron sur la première ligne quand celui-ci s’est blessé lors des playoffs. Il avait également été très actif lors du titre des Bruins en 2011 avec 12 points en 25 matchs. En échange, Boston reçoit Loui Eriksson, sans doute un des joueurs les plus sous-cotés de la NHL, efficace défensivement comme offensivement. Normalement aligné à l’aile gauche, le Suédois de 28 ans pourrait être aligné à droite pour compenser le départ de Nathan Horton à Columbus. L'autre joueur-clé du tranfert pour Boston est le défenseur Joseph Morrow, dont le passage au Texas aura été bref. L'arrière de 20 ans avait ainsi commencé la saison à Pittsburgh avant d'être échangé à Dallas contre Brendan Morrow.

Puis Nill a envoyé hier Philip Larsen à Edmonton en échange de Shawn Horcoff. Également débutant au poste de manager général avec les Oilers, Craig MacTavish cherchait depuis son arrivée à transférer son coûteux capitaine de 34 ans. 5,5 millions par an, c'est sans doute trop pour un centre de troisième ligne pouvant également jouer en infériorité numérique. En échange d'Horcoff, Nill a envoyé le jeune défenseur Philip Larsen, auteur d’une saison oubliable avec les Stars. En effet, le Danois de 23 ans a été souvent en difficulté sur la troisième paire défensive et son potentiel offensif ne s’est pas confirmé. Avec les arrivées de Seguin, Peverley et Horcoff, les Stars ont maintenant probablement réglé leur problème au centre.