République Tchèque - Finlande (Euro Hockey Tour 1)

KRAJICEK Lukas-110511-045Autrefois, l'Euro Hockey Tour s'ouvrait systématiquement en septembre en Répmublique Tchèque, mais cette pause internationale à quelques jours du début des championnats déplaisait fortement aux clubs. Le tournoi a donc été déplacé en avril et sa version automnale ne ressuscite que pendant les saisons olympiques, où l'enjeu est différent car il y a un effectif à constituer à échéance proche. C'est ainsi que l'Euro Tour fait son grand retour à Pardubice, dix ans après. La dernière fois avait marqué les grands débuts d'un gamin de 17 ans nommé Alexander Ovechkin.

Les Tchèques ont appelé tous leurs cadres, avec le grand retour du capitaine Tomas Rolinek, et hormis quelques joueurs, tous gardent espoir d'aller aux Jeux olympiques. C'est un peu moins vrai pour la Finlande. Le sélectionneur "transitoire" Erkka Westerlund (qui n'a été engagé que pour l'année olympique puisqu'on sait déjà que Kari Jalonen lui succèdera en 2014/15) doit composer avec les habituelles compromis internes : pas plus d'un joueur sélectionné dans chaque club finlandais. On compense avec les hockeyeurs de KHL, dont deux du Sibir Novosibirsk, Jori Lehterä et Jarno Koskiranta.

Le retour de Lehterä, absent du dernier Mondial sur blessure, est en effet la principale nouvelle pour les Finlandais. Le centre ne déçoit pas en inscrivant lui-même deux buts : le premier en avantage numérique au rebond d'un lancer de Lepistö, le second en entrée de zone en utilisant Krajicek comme écran. Entre-temps, Pekka Jormakka a aussi glissé le palet derrière Salák. 0-3, le score est sévère pour les Tchèques, qui subissent aussi une bagarre pas vraiment désirée : Lukas Krajicek résiste comme il peut au géant Oskar Osala qui n'en est pas à sa première altercation de la soirée, et les deux joueurs sont renvoyés aux vestiaires.

Alois Hadamczik avait rappelé avant le match que sa défense donnait satisfaction mais que l'objectif était de retrouver l'efficacité offensive défaillante aux championnats du monde. Il comptait sur ses quelques buteurs pour le dernier geste. Petruzalek n'y est pas arrivé, et c'est finalement Zbynek Irgl qui a enfin débloqué le compteur. Mais avec 41 tirs sur Atte Engren pour 1 petit but, on ne peut vraiment pas dire que les Tchèques ont réglé leur problème de réalisme.

Commentaires d'après-match

Alois Hadamczik (entraîneur de la République Tchèque) : "Je suis désolé de la défaite, mais nous avons montré de la volonté, de l'énergie, de l'engagement, et de la pression sur la cage. Tout y était. Beaucoup de joueurs ont délivré de très bonnes performances. Les Finlandais étaient plus forts au premier tiers, ensuite nous les avons dominés. Je pense qu'ils n'ont pas eu autant d'occasions, mais ils en ont transformé 50% en buts. À cet égard, nous avons du retard."

 

République Tchèque - Finlande 1-3 (0-1, 0-2, 1-0)
Jeudi 29 août 2013 à 17h00 à la CEZ Arena de Pardubice. 4360 spectateurs.
Arbitrage de Vyacheslav Bulanov et Konstantin Olenin (RUS) assistés de Petr Blümel et Miroslav Lhotsky (TCH).
Pénalités : République Tchèque 31' (2', 2'+5'+20', 2'), Finlande 41' (4', 8'+5'+20', 4').
Tirs : République Tchèque 41 (13, 15, 13), Finlande 24 (13, 8, 3).

Évolution du score :
0-1 à 17'09" : Lehterä assisté de Lepistö et Salminen (sup. num.)
0-2 à 25'51" : Jormakka assisté de Kousa et Ramstedt
0-3 à 29'18" : Lehterä
1-3 à 52'29" : Irgl assisté de Cervenka et Zámorský


République Tchèque

Gardien : Alexander Salák [sorti à 57'08"].

Défenseurs : Ondrej Nemec - Petr Cáslava (2') ; Lukáš Krajícek (-1, 5'+20') puis à 33'05" Petr Zámorský (+1) - Michal Barinka (2') ; Jakub Nakládal (-1) - Filip Novák (-1).

Attaquants : Zbynek Irgl (+1) - Jan Kovár - Roman Cervenka (+1) ; Jakub Petružálek - Petr Vrána - Tomáš Rolinek (C) ; Lukáš Kašpar (-1) - Jirí Novotný (-1) - Petr Hubácek (-1) ; Ivan Rachunek (2') - Petr Koukal (-1) - Michal Vondrka (-1) ; puis à 44' Petr Holík.

Remplaçants : Jakub Kovár (G), Marek Troncinský.

Finlande (2' pour surnombre)

Gardien : Atte Engren.

Défenseurs : Sami Lepistö (-1) - Juuso Hietanen (-1) ; Tuukka Mäntylä (+2) - Mikko Kousa (+1, 2') ; Oskari Korpikari - Ville Lajunen ; Jyri Marttinen - Atte Ohtamaa (+1).

Attaquants : Oskar Osala (4'+5'+20') - Jori Lehterä - Sakari Salminen ; Leo Komarov - Jarmo Koskiranta (4') - Veli-Matti Savinainen ; Toni Koivisto (+1) - Teemu Ramstedt (+1, 2') - Pekka Jormakka (+1, 2') ; Jere Sallinen - Petteri Wirtanen - Iiro Pakarinen ; puis à 39' Jesse Mankinen.

Remplaçant : Mikko Koskinen (G).