République Tchèque - Suède (Euro Hockey Tour 1)

Un mystérieux vol de maillots

CERVENKA Roman-110515-161Dans l'organisation de l'Euro Hockey Tour, l'équipe nationale qui se déplace successivement dans deux pays (comme c'est le cas de la Suède qui jouait le premier match décalé en Russie) se déplace avec un seul jeu de maillots. Ils sont normalement transportés dans des sacs spéciaux ou des caisses de fer, soigneusement verrouillés. Pourtant, trois maillots bleus frappés des trois couronnes ont mystérieusement disparu entre Saint-Pétersbourg et Pardubice : ceux de Mattias Janmark-Nylén, Daniel Brodin et Mario Kempe. Trois authentiques maillots internationaux, restés a priori en Russie, et qui intéresseront certainement des collectionneurs...

Pour l'équipe de Suède, ce vol a déclenché un vrai capharnaüm. De nouveaux maillots ont été commandés à Stockholm, mais ils ne peuvent pas arriver à temps pour le deuxième match. Il n'y a qu'un seul maillot de rechange, porté par Janmark-Nylén. Les pauvres Brodin et Kempe, eux, sont sur le banc mais sont contraints de porter le maillot d'entraînement ; ils ne rentreront pas en jeu.

Il reste quand même 7 défenseurs et 12 attaquants à la Suède, soit autant que les Tchèques dont deux avants ont déclaré forfait pour des soucis de santé (Hubacelk et Irgl). Également atteint par un virus, Roman Cervenka est finalement présent, et il sera même un des plus actifs de son équipe. Malheureusement, il ne résout pas l'éternel problème d'inefficacité.

Au premier tiers-temps, les Tchèques dominent 17 tirs à 9... mais encaissent deux buts en deux infériorités numériques ! Deux buts très travaillés car construits de manière identique : un lancer de Simon Hjalmarsson, une déviation de Per Åslund, et un écran de Mattias Sjögren qui touche ou pas le palet juste devant le gardien.

La deuxième période est toujours à domination tchèque, face à des Suédois qui trouvent d'intéressantes options de contre-attaque. Henrik Karlsson arrête tout, aidé par son poteau sur un tir de Cervenka. C'est la quatrième ligne tchèque qui fatigue le plus la défense grâce à l'agilité de Petr Holik et à son patinage infatigable avec son collègue Ivan Rachunek. À la mi-match, Holik finit par gagner sa place en première ligne : Hadamczik l'y aligne à la place de Kovar.

La République Tchèque s'essouffle en dernière période. Elle continue d'envoyer de nombreux tirs, mais ils sont rarement dangereux. Et quand ils sortent leur gardien, Niklas Persson conclut le 0-3 en cage vide. Décidément, que les Tchèques alignent des joueurs de NHL, de KHL ou d'Extraliga, le résultat est toujours aussi désespérément : ils n'arrivent pas à remuer les filets adverses.

Commentaires d'après-match

Frantisek Musil (entraîneur-adjoint de la République Tchèque) : "C'est la même vieille rengaine. Il est difficile de blâmer les joueurs après ce match. Ce blocage disparaîtra. [...] Nous avons regardé la vidéo, les Suédois ont une harmonie qui fonctionne depuis longtemps. Cette déviation avec écran, les Sedin l'avaient également jouée."

 

République Tchèque - Suède 1-3 (0-1, 0-2, 1-0)
Samedi 31 août 2013 à 17h00 à la CEZ Arena de Pardubice. 4360 spectateurs.
Arbitrage de Vyacheslav Bulanov et Konstantin Olenin (RUS) assistés de Jiří Gebauer et Vit Lederer (TCH).
Pénalités : République Tchèque 6' (4', 2', 0'), Suède 6' (2', 2', 2').
Tirs : République Tchèque 40 (17, 13, 10), Suède 26 (9, 12, 5).

Évolution du score :
0-1 à 10'37" : Åslund assisté de Hjalmarsson (sup. num.)
0-2 à 16'27" : Åslund assisté de Hjalmarsson (sup. num.)
0-3 à 58'17" : Persson


République Tchèque

Gardien : Jakub Kovář [sorti de 58'00" à 58'17"].

Défenseurs : Michal Barinka - Lukáš Krajíček (2') ; Petr Čáslava - Petr Zámorský (2') ; Filip Novák - Jakub Nakládal puis Ondrej Nemec à 20'00".

Attaquants : Michal Vondrka - Jan Kovář - Roman Červenka ; Tomáš Rolinek (C) - Petr Vrána - Jakub Petružálek ; Michal Birner - Jirí Novotný - Lukáš Kašpar ; Ivan Rachunek - Petr Koukal (2') - Petr Holík.

Remplaçant : Alexander Salák (G). Non alignés : Marek Troncinský, Zbynek Irgl, Petr Hubáček.

Suède

Gardien : Henrik Karlsson.

Défenseurs : Staffan Kronwall - Tom Nilsson (4') ; Niclas Andersén - Elias Fälth ; Jonas Ahnelöv - Johan Fransson ; Tobias Viklund.

Attaquants : Simon Hjalmarsson - Mattias Sjögren (2') - Pär Arlbrandt ; Dick Axelsson - David Ullström - Linus Klasen ; Niklas Persson - Robert Rosén - Per Åslund ; Mattias Janmark-Nylén - Dennis Rasmussen - Viktor Arvidsson.

Remplaçant : Linus Ullmark (G). Non alignés : Daniel Brodin, Mario Kempe.