Morzine - Grenoble (match amical)

Coup de froid sur la Skoda Aréna

2013-09-05-Morzine-Grenoble3C'est sur la petite glace de Morzine que Grenoble continue sa courte série de matchs préparatoires tous joués à l'extérieur. Après une victoire significative face à Gap, mais présentant sur les trois tiers une irrégularité importante, il s'agissait pour Jean-François Dufour d'effectuer les derniers réglages avant le derby amical à Villard-de-Lans puis le premier match officiel en Coupe de la Ligue le 10 septembre prochain à Pôle Sud.

Les Morzinois, quant à eux, entamaient leur onzième match amical – pas moins - avec une fiche très prometteuse de 8 victoires pour 2 défaites. Il convenait donc de confirmer cette excellente campagne de préparation face à un gros morceau, en l’occurrence une équipe de Grenoble profondément renouvelée.

Ce sont les Morzinois qui les premiers prenaient d’assaut les cages de Sébastien Raibon, mais ils étaient suivis d'une réplique instantanée de Christophe Tartari qui échouait de peu face à Andrew Hare. Ce n'était que partie remise, car la pression grenobloise n'allait plus se relâcher de tout le premier tiers. Le portier haut-savoyard était mis à rude épreuve. Francis Charland, d'un superbe slap côté gauche à la 6e minute, débloquait le compteur grenoblois. Il était suivi à la 8e minute par le capitaine Julien Baylacq en supériorité numérique et à la 12e par Joris Bedin. L'offensive grenobloise donnait le tournis à une équipe haut-savoyarde qui peinait à se trouver et à ressortir le palet de sa zone. Le premier tiers se terminait sur une interception de Bedin, toujours lui, qui ratait de peu la cage de Hare.

2013-09-05-Morzine-Grenoble2La partie semblait bien mal engagée pour les Morzinois à l'entrée du second tiers, mais c'était sans compter sur les ressources des hommes de Tommie Hartogs qui se ruaient à l'attaque dès le coup de sifflet, et enchaînaient de nombreux tirs cadrés. Cela faillit payer à la 26e minute où, suite à une interception, les Pingouins échouaient d'un rien sur Raibon. Petit à petit, les Grenoblois parvenaient à desserrer l’étau morzinois et même à aggraver le score à la 34e minute par Baptiste Amar. Ce but contre le cours du jeu assommait quelque peu les locaux qui voyaient leurs efforts bien mal récompensés. Mais malgré quelques attaques dauphinoises de belle facture, ce sont eux qui parvenaient enfin à déjouer le portier grenoblois à 1 minute 30 du terme de ce second tiers grâce à Chris Jones.

Le 3e tiers fut le plus équilibré de la partie, mais aussi le moins intéressant et émaillé par de nombreuses pénalités, y compris une méconduite de dix minutes côté morzinois. Successivement les deux équipes jouaient à 5 contre 3 mais sans jamais trouver le chemin des filets.

Victoire méritée de Brûleurs de Loups qui, comme à Vaujany contre Gap, ont montré par intermittence et surtout en début de match leur potentiel offensif. Et ceci malgré l'absence de quatre joueurs majeurs (Antonoff, Gervais, Lafrance, Tardif). Les Morzinois, de leur côté privés de Kim Nabb (douleurs au cou), Loïc Mora (inflammation) et Janis Ozolins (arrivé dans la soirée), ont semblé bien à la peine et la défaite aurait pu être bien plus sévère sans une évidente baisse de régime de leur adversaire à partir du second tiers.

Les choses sérieuses en ligue Magnus commenceront le 14 septembre pour Morzine-Avoriaz-Les Gets à la Skoda Aréna face au promu brestois, tandis que Grenoble se déplacera à Villard-de-Lans pour le derby isérois.

2013-09-05-Morzine-Grenoble