D1 : le favori battu d'entrée chez un promu

Quelle meilleure preuve que ce championnat de D1 sera passionnant : le favori Lyon a été battu d'entrée chez le promu Nantes (5-4). Pour accentuer le mauvais souvenir, le but décisif a été inscrit par Alan Dana, ce même défenseur qui avait inscrit le but égalisateur pour Brest face à ces mêmes Lyonnais lors de la deuxième manche de la finale perdue au printemps.

Le relégué Mulhouse a dû lui aussi se remettre au charbon face à l'autre promu Cholet. Les Alsaciens se savaient diminués : ayant eu la bonne idée d'organiser un derby contre Strasbourg en "amical" de pré-saison, ils y ont récolté deux longues suspensions de deux renforts étrangers (8 matchs dont 4 avec sursis pour une charge à la tête d'Aleksandrs Galkins, et 4 matchs dont 2 avec sursis pour des incorrections envers les arbitres d'Ondrej Pozivil). Mais heureusement, Kevin Fiset et Marc-André Levasseur étaient bien présents sur tous les buts. Ils dominent les compteurs avec le vétéran Loïc Sadoun, qui a marqué le but de la victoire en prolongation de Neuilly-sur-Marne à Annecy (4-3).

Dans une division si serrée, les équipes qui n'ont marqué aucun point à domicile se préparent des semaines difficiles : c'est le cas de Dunkerque devant Anglet (1-3 avec cinq joueurs expulsés au total) et de Courbevoie devant Montpellier (2-3). Sur les six rencontres de la soirée, une seule aura donc été à sens unique : Reims a battu le Mont-Blanc avec six buteurs différents (6-2). Les résultats de D1.