Grenoble - Gap (Coupe de la Ligue, poule C, 1re journée)

Grenoble réussit son entrée

2013-09-10-Grenoble-Gap2Cette fois les choses sérieuses commencent pour de bon. Premier match officiel de la saison entre Grenoble et Gap qui font de nouveau partie d'une poule 100% Dauphiné avec Briançon et Villard-de-Lans. Cette poule promet d'être serrée et même si Briançon et Grenoble semblent avoir la faveur des pronostics, le bon recrutement de Gap et de Villard indique que ces deux équipes sont tout sauf à prendre à la légère. D'ailleurs les deux équipes ont déjà eu l'occasion de se tester lors d'une rencontre de préparation fin août du côté de Vaujany. Grenoble s'était alors imposé 5-2 après un début de match tonitruant et une avance de trois buts au début du premier tiers avant que les Rapaces ne reviennent petit à petit dans la partie. Difficile pour autant de tirer des enseignements de ce match car les deux équipes étaient loin d'être au complet (absences notamment de Gervais, Antonoff, Perret, Tardif, Joffre côté grenoblois, d'Hirvonen, Valchar et Mansouri côté gapençais).

Les Brûleurs de Loups ont terminé leur campagne de préparation samedi par une victoire aux tirs au but à Villard (4-3) dans un match interrompu à dix minutes de la fin à cause d'un problème dans le système de refroidissement de la patinoire villardienne. Ils enregistrent le retour de Maks Selan, et seuls Luc Tardif Jr et Kévin Martenon manquent à l'appel ce soir. Côté gapençais, la pré-saison a laissé des traces : le nouveau défenseur finlandais Pasi Hirvonen est en effet supsendu 5 matchs (dont 3 fermes) pour une charge dans le dos sur Kevyn Richard lors d'un match de préparation contre Villard. Autre perte, encore plus lourde, celle de Mathieu André, blessé au genou par un choc contre la bande lors d'un match contre Lyon et dont l'absence est estimée à 6 mois. À noter la présence dans les rangs gapençais de Nicolas Arrossamena qui fait son retour à Pôle Sud, mais avec le maillot visiteur sur le dos.

2013-09-10-Grenoble-Gap3Le début de match est catastrophique pour les Rapaces : Kai Syväsalmi et Milan Tekel rejoignent la prison dans la première minute de jeu, Gap évolue donc déjà en double infériorité numérique ! Les Brûleurs de Loups ne mettent pas longtemps à trouver le décalage par Lessard qui envoie sur Sivic, lequel ne se fait pas prier pour conclure face à une cage grande ouverte (1-0, 01'22"). L'attaquant slovène qui a passé quatre saisons à Grenoble signe donc un retour fracassant à Pôle Sud en marquant le premier but grenoblois de la saison ! Les malheurs des hommes d'Ari Salo ne sont pas terminés puisqu'à peine revenu sur la glace, Milan Tekel repart en prison après une faute grossière sur Toby Lafrance. Une nouvelle pénalité sanctionnée par un tir en lucarne d'une autre recrue, le défenseur Stéphane Gervais (2-0, 03'40").

Après ce début de match catastrophique, les Gapençais ont l'occasion de se reprendre lorsque Jason Crossman part en prison à son tour, mais le power-play gapençais est moins efficace que son vis-à-vis. Ultra-dominateurs au premier tiers comme lors de l'opposition à Vaujany, les Grenoblois se contentent de gérer leur avance, en imposant une grosse pression en zone offensive sous l'impulsion du premier trio québécois Charland-Petit-Lafrance. Sur le reculoir, les Rapaces laissent passer l'orage....

Changement de décor au début de la deuxième période. Menés de deux buts « seulement », les Gapençais croient toujours en leurs chances. Et ils surprennent d'entrée une équipe grenobloise peut-être un peu trop sûre d'elle après un premier tiers-temps de haute volée. Arrossamena se rappelle au bon souvenir de ses ex-coéquipiers, et s'échappant sur l'aile, il centre en retrait pour Mickaël Perez dont la reprise du revers trompe Sébastien Raibon (2-1, 21'50").

2013-09-10-Grenoble-Gap1Et cette fois, c'est sur les Grenoblois que les pénalités s'abattent... Toby Lafrance et Nicolas Antonoff se succèdent en prison, forçant les Brûleurs de Loups à évoluer pendant près de quatre minutes consécutives en infériorité numérique. Les locaux sont obligés de subir les assauts adverses et font le dos rond, à l'image de Sébastien Raibon très sollicité et obligé de défense sa cage avec aplomb. Lorsque Jordann Perret part en prison, c'est une troisième infériorité numérique que subit Grenoble en moins de dix minutes. Jouni Virpiö manque une belle occasion face à une cage grande ouverte et cette égalisation qui leur tend les bras semble se refuser obstinément aux Rapaces.

Leur chance d'ailleurs semble être passée car c'est bien en supériorité numérique que la différence se fait ce soir : deux nouvelles supériorités numériques en deuxième moitié de tiers remettent les Grenoblois dans le sens de la marche. Et Grenoble a ce réalisme qui manquait tant à Gap quelques minutes auparavant lorsque Baptiste Amar, de nouveau capitaine cette saison, voit son tir finir en lucarne après avoir été dévié au passage par un défenseur gapençais (3-1, 36'59"). Les Isérois semblent avoir fait le plus dur...

2013-09-10-Grenoble-Gap4Ils ne restait aux Brûleurs qu'à gérer leur avance au score au cours d'une troisième période guère enlevée mais très accrochée. Grenoble tente de marquer un quatrième but synonyme de victoire, mais Tim Boron permet aux siens de rester dans le match jusqu'au bout. Une pénalité de Tekel, décidément pas vraiment à la fête ce soir, leur donne l'opportunité de tuer le suspense mais ils laissent passer l'occasion.

Avec deux buts de retard à cinq minutes de la fin, Ari Salo tente le tout pour le tout : il demande un temps mort et sort son gardien pour jouer le surnombre. Et cette tactique est bien près de payer. Sous pression à six Gapençais contre cinq, les Brûleurs de Loups se mettent à la faute. Tartari se fait pénaliser à un peu plus de deux minutes du terme de la période, ce qui rend la fin de match compliquée pour Grenoble. À six contre quatre, les Rapaces monopolisent la rondelle. Raibon est fortement mis à contribution et sort à un arrêt décisif face à Valchar. Les Brûleurs de Loups n'arrivent pas à remettre la crosse sur le palet pour tenter de marquer en cage vide. Ils terminent même le match à trois joueurs sur la glace lorsque Sivic est pénalisé à son tour. Mais ils n'encaissent pas de but et préservent leur succès jusqu'au bout.

2013-09-10-Grenoble-Gap5Comme lors de la rencontre de préparation à Vaujany, Gap a connu un démarrage bien difficile avant de petit à petit se remettre au niveau de ses adversaires, rivalisant pendant les quarante dernières minutes. Les Rapaces peuvent nourrir des regrets avec ce début de match raté qui a conditionné la suite. Mais ils ont ensuite montré qu'ils étaient une équipe accrocheuse et difficile à jouer avec une défense solide et un gardien, Tim Boron, très présent. Il a en partie rassuré ce soir sur sa capacité à remplacer Mike Zacharias. Finalement la différence s'est faite sur les supériorités numériques, bien mieux gérées ce soir par Grenoble (trois buts) que par Gap pour un nombre de supériorités numériques équivalentes.

C'est d'ailleurs la bonne nouvelle du soir pour Grenoble qui a beaucoup peiné dans ce secteur par le passé. La première ligne canadienne, sous l'impulsion d'un excellent Felix Petit, y contribue tout comme les artilleurs à la ligne bleue, Stéphane Gervais et Baptiste Amar, défenseurs et tous deux buteurs ce soir. Raibon a été la hauteur dans les périodes difficiles de son équipe, tout comme le box play en infériorité numérique, ce qui est aussi rassurant sur les capacités défensives de cette équipe. Il ne reste finalement qu'à améliorer l'efficacité offensive, car malgré de beaux mouvements offensifs, seul un attaquant (Sivic) a marqué ce soir. La saison des Brûleurs de Loups est tout de même bien lancée ce soir, les voilà prêts pour le derby samedi pour la première journée de la Ligue Magnus.

Désignés meilleurs joueurs du match : Sébastien Raibon (Grenoble) et Nicolas Arrossamena (Gap)

(Photos Philippe Crouzet - www.ipernity.com/doc/182273/album)

Commentaires d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré) :

Jean-François Dufour (entraîneur de Grenoble) : « Tout ne fut pas parfait. C'est vrai qu'au deuxième tiers, le momentum avait changé de camp mais on a été capable de marquer ce troisième but. »

Mitja Sivic (attaquant de Grenoble) : « Je suis vraiment content que l'on se soit imposé contre Gap. Pour moi, c'est l'équipe la plus compliquée à jouer. Elle est compacte et c'est très difficile de la dominer. C'était un joli moment de retourner à Pôle Sud. J'y ai vécu tant de belles choses. C'est comme une maison pour moi. »

Nicolas Arrossamena (attaquant de Gap) : « Il y avait une excitation supplémentaire, c'était vraiment sympa de jouer contre mes potes. »

 

Grenoble - Gap 3-1 (2-0, 1-1, 0-0)

Mardi 10 septembre 2013 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2500 spectateurs.

Arbitrage de Geoffrey Barcelo assisté de Gwilherm Margry et Florentin
Pénalités : Grenoble 12' (2', 6', 4'), Gap 12' (6', 4', 2')
Tirs cadrés : Grenoble 35 (10, 11, 14), Gap 26 (3, 11, 12)

Évolution du score :

1-0 à 01'22" : Sivic assisté de Lessard et Lafrance (double sup. num.)
2-0 à 03'40" : Gervais assisté de Tartari et Le Blond (sup. num.)
2-1 à 21'50" : Perez assisté de Arrossamena et Tekel
3-1 à 36'59" : Amar assisté de Le Blond et Tartari (sup. num.)

Grenoble

Gardien : Sébastien Raibon

Défenseurs : Pierre-Luc Lessard – Stéphane Gervais ; Baptiste Amar (C) – Jason Crossman (2') ; Nicolas Antonoff (2') – Maks Selan.

Attaquants : Francis Charland – Felix Petit – Toby Lafrance (A) (2') ; Joris Bedin – Christophe Tartari (2') – Mathieu Le Blond ; Sébastien Delemps – Mitja Sivic (2') – Julien Baylacq (A) ; Jordann Perret (2')  – César Joffre.

Remplaçants : Antoine Bonvalot (G), Quentin Scolari, Mathieu Pons. Absents : Kévin Martenon (entorse cheville), Luc Tardif Jr (inflammation).

Gap

Gardien : Tim Boron (sorti de 55'54' à 60'00'')

Défenseurs : Kai Syväsalmi (4') – Niko Mäntylä ; Milan Tekel (A) (6') – Étienne Chiappino ; Alexandre Cornaire (C) (2') – Jeremy Baridon ; Jacques Evrard.

Attaquants : Jouni Virpiö – Collin Circelli – Daniel Despotovic ; Radim Valchar – Mickaël Perez (A) – Nicolas Arrossamena ; Niklas Nilsson – Colin Moore – Yoanne Lacheny.

Remplaçants : Lucas Savoye (G), Hugo Casini, Paul Schmitt, Maxime Pilote-Griet. Absents : Pasi Hirvonen (suspendu), Mathieu André (rupture du ligament croisé antéro-externe), Brice Mansouri (blessure au pied), Charly Brugière (trauma crânien).