Angers - Brest (Coupe de la Ligue, Poule A, 2e journée)

Les Ducs poursuivent leur invincibilité

Campbell 309 381 Angers reçoit Brest pour ce deuxième match de poule du groupe A de la coupe de la Ligue. Les Albatros, qui retrouvent l'Élite cette saison, ne se présentent pas au complet. En effet, manquent à l'appel Daniel Carlsson, David Croteau et Aurélien Gréverend. Les Ducs ne sont pas mieux lotis puisque Braden Walls (touché au genou), Tomas Baluch et Damien Sanchez sont blessés.

Le public angevin (environ 700 spectateurs) découvre officiellement sa nouvelle équipe et le maillot 2013-2014. À cette occasion, la dernière recrue des Ducs est également présentée. Il s'agit de... l'attaquant britano-canadien Cody Campbell, meilleur buteur des Ducs en 2012-2013, qui avait initialement rejoint à l’inter-saison le club d'Arlan Kokshetau au Kazakhstan (cf. photo ci-contre en compagnie de David Deshaies, Manager Général du club). 

Le match peut démarrer et les Ducs mettent du cœur à l'ouvrage. Arnaud Goetz, titularisé dans les cages brestoises, est mis à contribution et stoppe deux tirs plein axe d'Éric Fortier (2'). Quelques instants plus tard, Antonin Manavian – bien servi devant le slot par Brian Henderson – se heurte une nouvelle fois au portier visiteur. Angers veut imposer son rythme et Brest peine à dégager la rondelle. Il faudra attendre la 9e minute pour voir un premier tir des Albatros, par l'intermédiaire de Michal Dian. Dans l'action qui suit, le défenseur des Ducs Michael Busto, s'improvise attaquant mais n'arrive pas à conclure devant Arnaud Goetz, impeccable sur cette action (10').

Les débats s'équilibrent peu à peu et Brest commence à sortir de sa zone. Grâce à un bon pressing, Michal Dian récupère la rondelle en zone offensive, longe la ligne bleue angevine et repique sur l'aile droite de la patinoire. Il sert un caviar à Graham Avenel qui mystifie à bout portant Florian Hardy en pleine lucarne, côté mitaine (0-1, 13'09). Un peu contre le cours du jeu, Brest prend l'avantage mais les joueurs de Sébastien Oprandi ne déméritent pas et restent appliqués.

On se dirige donc vers la fin du tiers quand Tim Crowder est poussé violemment par Erwan Pain dans la cage brestoise. Les Albatros sont pénalisés et le pauvre Arnaud Goetz – qui n'avait rien demandé – se retrouve écrasé dans sa cage, visiblement atteint physiquement. Il restera de longues minutes sur la glace, faisant craindre le pire. Dans le même temps, le banc brestois conteste assez inexplicablement la décision arbitrale et prend une nouvelle pénalité pour attitude antisportive. Goetz reprend le jeu mais on sent qu'il n'est pas en totale possession de ses moyens. En situation de double supériorité numérique, Angers égalise quand Bellemare sert Éric Fortier positionné devant le slot. Le numéro 9 des Ducs ne se fait pas prier et tire entre les bottes du gardien (1-1, 19'15'').

Au coup de sirène, Arnaud Goetz fait comprendre à son coach qu'il ne pourra pas continuer cette rencontre. Michael Dupont va donc prendre sa place dans les cages pour le reste de la rencontre.

Les Albatros semblent déterminés à jouer crânement leur chance en ce début de deuxième tiers. Toujours appliqués, ils posent de plus en plus de problèmes à l'arrière garde angevine. Nicolas Motreff – par deux fois – lance sur Florian Hardy mais le gardien angevin répond bien présent (24'). Le portier international des Ducs est impérial dans cette première partie de deuxième tiers, notamment sur une reprise à bout portant de ce diable de Michal Dian, décidément dans tous les bons coups brestois (26').

Il faut attendre la mi-match pour que le score évolue. En deux minutes, Angers va faire le break. Tout d'abord sur une sortie de zone modèle, Éric Fortier passe la ligne bleue avant d'envoyer une mine – légèrement déviée – qui nettoie la lucarne de Michael Dupont (2-1, 32'36''). Ensuite, sur une action un peu confuse, le palet traîne le long du poteau gauche du cerbère visiteur. Johan Skinnars – étrangement peu attaqué – feinte Dupont qui se retrouve sur les fesses. Le numéro 95 des Ducs n'a aucun mal ensuite à placer la rondelle dans la lucarne opposée (3-1, 34'36''). Superbe but de l'actuel meilleur buteur du club, toutes compétitions confondues.  

La fin de tiers se finit sur une supériorité numérique angevine, mais ni le tir de Frederik Borjesson (39') ni le tir de Mark Isherwood (40') ne tromperont la vigilance de Michael Dupont.

Angers revient sereinement sur le glaçon pour le troisième acte. Mais Brest n'a pas dit son dernier mot, et il faut toute la vigilance de Florian Hardy sur des tirs de la bleue de Jaroslav Prosvic (42') ou encore Thomas Evans (46'). Quelques instants plus tard, David Hennebert relance plein axe sur... Tim Crowder. L'attaquant des Ducs n'en demande pas tant et file droit au but quand ce même Hennebert l'accroche au moment du tir. Sanction immédiate : tir de pénalité, qui sera manqué par le numéro 40 des Ducs (48'17'').

À mi-tiers, Angers se retrouve deux fois de suite en infériorité numérique. Mais les Albatros ne trouvent pas la faille dans cette défense angevine bien regroupée autour de son gardien, très inspiré ce soir. On se dirige donc tranquillement vers une victoire des Ducs sur ce score. Mais à moins de deux minutes de la fin, Sébastien Oprandi tente le tout pour le tout en sortant son gardien. Le coup de poker échoue, et sur une action solitaire, Julien Albert clôture la marque en cage vide (4-1, 19'03'').

Un bon match de début de saison dans l'ensemble même si le collectif des Ducs est encore perfectible. Du côté breton, la prestation d'hier est très encourageante malgré un effectif limité.

Étoiles du match : *** Johan Skinnars (Angers), ** Florian Hardy (Angers), *  Michal Dian (Brest)

Commentaires d'après match (source : Courrier de l'Ouest)

Alex Stein (entraîneur d'Angers) : ''Globalement, ça pouvait aller, mais notre jeu de passes a été horrible. Nous étions mentalement un peu fatigués, suite à nos deux gros succès en déplacement à Rouen et Chamonix. Même si ce n'était pas beau, c'est toujours bon à prendre.''

 

Angers - Brest 4-1 (1-1, 2-0, 1-0)
Mardi 17 septembre 2013 à 20h30 à la patinoire du Haras. 700 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Pierre Dehaen et Charlotte Girard
Pénalités : Angers 8' (0', 2', 6') ;  Brest 8' (4', 4', 0').
Tirs cadrés : Angers 37 (15, 14, 8) ; Brest 36 (6, 15, 15)

Évolution du score :
0-1 à 13'09" : Avenel assisté de Dian
1-1 à 19'15" : Fortier assisté de Bellemare et Isherwood (double sup. num.)
2-1 à 32'36'' : Fortier assisté de Crowder et Bellemare
3-1 à 34'36'' : Skinnars assisté de Borjesson et Henderson
4-1 à 59'03'' : Albert assisté de Busto (inf. num., cage vide)