Brest - Villard-de-Lans (Ligue Magnus, 4e journée)

Les Ours trébuchent loin de leur tanière

2013-10-05-Brest-VillardPour espérer décrocher la 12e place en fin de saison régulière, la rencontre de ce soir fait partie de celle que les Albatros doivent emporter. À domicile, face à un adversaire très loin de ses bases et plus faible à priori que les équipes de Rouen et Angers affrontées à de multiples reprises depuis le début de saison, Brest doit faire la différence.

Villard-de-Lans plus à la portée des Albatros ? Sébastien Oprandi s’insurge lorsqu’on évoque le sujet. Et on le comprend car le pire serait de sous-estimer cet adversaire au risque de coûter deux points bienvenus au classement. Les résultats de l’équipe iséroise lui donnent plutôt raison après un succès mardi dernier en Coupe de la Ligue face à Grenoble.

Les forces adverses sont connues : un gardien spectaculaire et efficace ainsi qu’un premier bloc redoutable. Luka Tosic effectue son premier match sous ses nouvelles couleurs. Il remplace en défense Udo Marie qui vient de quitter le club pour raisons personnelles. L’équipe du Vercors aligne dorénavant plus de joueurs étrangers que Brest. Une telle phrase aurait été inimaginable lors de la dernière venue des Ours à Brest il y a neuf ans.

Certes il ne faut pas sous-estimer les visiteurs mais les premières minutes indiquent que les Albatros auront davantage le palet qu’habituellement. Brest domine son adversaire au niveau du patinage. Villard est sanctionné trois fois (2’56’’, 7’14’’, 10’18’’) mais Jeff Lerg ne laisse rien passer.

Dans la deuxième moitié du tiers-temps, c’est au tour de Brest d’être sanctionné. James Jorgensen multiplie sans succès les tirs sur  Michael Dupont (15’20’’, 16’44’’). Ce n’est pas mieux à 5 contre 3 (18’52’’) puisqu’il faut l’intervention en catastrophe de Chris Zarb sur Jaroslav Prosvic en échappée pour éviter un but. Pas de tir de pénalité accordé sur l’action, mais le défenseur américain prend tout de même une pénalité (19’56’’).

C’est au cours de la deuxième période que les Albatros vont faire la différence même si Jeff Lerg est comme prévu très bon. Il repousse absolument tout pendant de longues minutes. Il frustre ainsi Graham Avenel pourtant bien décalé par Michal Dian (24’32’’) puis Nicholas Pard de la jambière (27’50’’).

2013-10-05-Brest-Villard-1Pierre-Antoine Simonneau subit la pression locale qui est de plus en plus forte. Il est chargé irrégulièrement contre la bande par Quentin Berthon trop entreprenant sur le coup (31’32’’). Le Villardien est sonné tandis que l’attaquant brestois est logiquement sanctionné. Les supériorités numériques n’ont pas été brillantes des deux côtés en première période et cela se poursuit dans la deuxième. Chris Zarb de sa zone défensive relance directement plein axe sur Daniel Carlsson. Le capitaine brestois prend de l’élan avant de décocher à hauteur de la ligne bleue un tir pleine lucarne qui laisse sur place Jeff Lerg (0-1 à 32’11’’).

Le verrou Lerg a enfin cédé et cela semble donner un peu plus d’aile aux Albatros. La prison de Berthon tout juste fin lorsqu’une nouvelle mauvaise relance coûte encore cher aux Ours. La passe de James Jorgensen ricoche sur les patins de Aïna Rambelo venu faire le pressing. Jonathan Avenel récupère le palet perdu et place un tir superbe sous la barre pour ouvrir son compteur but cette saison (2-0 à 33’45’’).

Jeff Lerg a beau faire le show depuis le début de match, il a en face un concurrent de taille qui n’a rien à lui envier en la personne de Michael Dupont. Le néo-portier brestois impressionne depuis le début de saison et il répond encore présent sur cette rencontre. Il calme les ardeurs des Ours bien décidés à revenir au score jusqu’à aller dégoûter Matic Kralj d’un énorme arrêt mitaine (36’08’’).

Chris Zarb, déjà coupable sur le premier but, n’aide pas son équipe en écopant de deux minutes pour faire trébucher en fin de tiers-temps (39’04’’). Une pénalité fatale puisque pour la première et dernière fois de la rencontre les Albatros concrétisent leur jeu de puissance. Nicholas Pard sillonne dans la zone offensive adverse et inscrit un but magnifique du revers en angle fermé à une seconde du terme de la période (3-0 à 39’59’’).

Après ce tiers-temps idéal où chaque ligne brestoise a inscrit un but, il faut maintenant faire le nécessaire pour conserver cette avance. Et c’est loin d’être évident lorsque David Croteau (42’53’’) puis Daniel Carlsson (43’32’’) sont sanctionnés réduisant les Albatros à trois joueurs de champ pendant 1’21’’. Mais encore une fois les Villardiens sont stériles face à l’impérial Dupont et les prisons sont tuées toutes les deux.

Jeff LergPour son premier match, Luka Tosic aura donné de sa personne en prenant un palet en plein visage qui lui fera perdre quelques millilitres de sang (48’08’’). Réduit en défense, les Ours ont toujours leur arme fatale dans les cages auteur d’un nouvel arrêt de grand de classe sur une tentative de Vladimir Holik en pivot (49’04’’).

Villard-de-Lans retrouve un peu de couleur suite à une prison de David Hennebert. Leur fameux premier trio parvient enfin à déjouer Dupont sur un tir de Matic Kralj dévié par Vincent Couture (3-1 51’49’’). Les dernières minutes s’annoncent longues pour Brest qui commence à avoir les jambes lourdes et laisse venir dangereusement à eux leurs adversaires.

Rich Metro prend son temps mort (58’06’’) mais son équipe n’aura guère l’occasion d’appliquer la tactique envisagée. Sur l’engagement Nicholas Pard puise dans ses ultimes ressources pour placer une accélération sur l’aile droite. Il a son compatriote David Croteau au centre et Nicolas Favarin s’intercale entre eux. L’infortuné défenseur villardien dévie dans son propre but la passe de Pard et scelle l’issue de la rencontre (4-1 à 58’14’’).

Une très belle victoire pour les Albatros qui enchainent avec un deuxième succès après celui obtenu à Chamonix. Encore une fois le travail, la solidarité et surtout un très grand gardien ont permis d’empocher les deux points. Michael Dupont a remporté le match dans le match face à Jeff Lerg qui n’est pourtant pas le dernier venu dans ce championnat.

Villard-de-Lans n’a pas été suffisamment réaliste, notamment en supériorité numérique a 5 contre 3. La ligne Couture-Eriksson-Kralj a été présente mais peu efficace et cela pèse immédiatement sur le rendement de leur équipe qui se repose beaucoup sur ces trois joueurs.

Commentaires d’après match (Source : Le Télégramme)

Quentin Berthon (attaquant de Brest) : « On attendait beaucoup de ce match parce qu’on savait qu’il y avait deux points importants à prendre. On en avait vraiment besoin pour la suite des évènements. Nous savions aussi qu’il ne fallait pas les prendre à la légère. Ils avaient fait de très gros matchs juste avant. On avait un plan de match, on l’a respecté, défensivement et offensivement. Nous n’avons pas douté. Collectivement, nous étions en place. Ce soir, il était à nous ce match et n’a pas lâché. »

Rich Metro (entraîneur de Villard-de-Lans) : « Ce soir, c’était un match bizarre. Par deux fois, notre meilleure ligne n’a pas réussi à marquer à cinq contre trois. Si nous étions parvenus dès le premier tiers, cela aurait changé la physionomie de la partie. Brest a pris de la confiance en marquant le premier but. Prendre quatre buts pour ma défense, ce n’est pas correct. »


Brest – Villard-de-Lans 4-1 (0-0, 3-0, 1-1)
Samedi 05 octobre 2013 à 18h40 au Rïnkla Stadium. 1003 spectateurs.
Arbitrage de Mathieu Barbez assisté de Charles-Edouard Salmon et Clément Goncalves.
Pénalités : Brest 16' (6’, 4’, 6’), Villard-de-Lans 14' (10’,2’, 2’).

Évolution du score :
1-0 à 32’11’’ : Daniel Carlsson (inf. numérique)
2-0 à 33’45’’ : J. Avenel
3-0 à 39’59’’ : Pard assisté de Prosvic et Croteau (sup. num)
3-1 à 51’49’’ : Couture assisté de Kralj et Eriksson (sup. num)
4-1 à 58’14’’ : Pard

Brest

Gardien : Michael Dupont.

Défenseurs  : Daniel Carlsson (C) – Thomas Evans ; Nicolas Motreff – David Poulin ; David Hennebert (A) – Gaëtan Cannizzo ; Vladimir Holik (seulement en supériorité numérique).

Attaquants : Michal Dian – Jaroslav Prosvic (A) – Graham Avenel ; Aïna Rambelo – David Croteau – Nicholas Pard ; Jonathan Avenel – Erwan Pain (jusqu’à 15’) – Quentin Berthon ; Valentin Dumélié.

Remplaçant : Arnaud Goetz (G). Absent : Aurélien Gréverend (luxation de l’épaule).

Villard-de-Lans

Gardien : Jeff Lerg

Défenseurs : James Jorgensen – Nicolas Favarin (A) ; Luka Tosic – Chris Zarb ; Pierre-Antoine Simonneau (C) – Andreas Lindström.

Attaquants : Vincent Couture (A) – Jens Eriksson – Matic Kralj ; Norbert Abramov – Mike Leone – Crt Snoj ; Kévyn Richard – Kenny Martin – Bastien Sangiorgio ; Quentin Jacquier.

Remplaçants : Anthony Koren (G), Robin Drogue, Bastien Lardière. Absent : Daniel Näslund (pectoral).