Angers - Rouen (Coupe de la Ligue, poule A, 5e journée)

Jusqu'au bout de l'envie !

HARDYflorian20130910040Rouen attire toujours la foule au Haras. Et ce soir, malgré un enjeu limité pour les Ducs dans cette poule A de Coupe de la Ligue, la patinoire est bien remplie (1000 spectateurs).

Du côté rouennais, Miroslav Guren et Yannick Riendeau (blessés) ne fouleront pas le glaçon angevin. Au contraire d'Andrej Tavzelj, pourtant annoncé absent. Les Ducs, quant à eux, sont toujours privés de Braden Walls (douleurs au cou) et de Tomas Baluch (rééducation).

Les Dragons sont les premiers à mettre à contribution Florian Hardy, par l'intermédiaire de Stanislav Hudec de la bleue (1'). Angers ne tarde pas à répliquer et le ''joker'' Antonin Manavian, d'un tir du poignet puissant, trouve la mitaine sûre de Fabrice Lhenry (2'). Le portier international français a été préféré à Gabriel Girard pour cette rencontre.

Le jeu est agréable et les actions s'enchaînent rapidement. Quatre minutes suffisent pour que les Ducs se retrouvent en supériorité numérique. Mais ils ne se montrent guère dangereux malgré un tir de Jonathan Bellemare (6'). C'est au tour des Rouennais de se retrouver en power-play. Malgré une installation aisée et une circulation de palet impeccable, Florian Hardy ne sera inquiété que par un tir balayé de Lauri Lahesalu (11').

Une nouvelle supériorité angevine ne donne rien de plus, malgré un tir en angle mort de Johann Skinnars (16'). On se dirige tout droit vers la fin de ce tiers quand Monsieur Barbez – l'arbitre – sanctionne Florian Hardy et Anthony Rech. S'ensuit alors une situation de quatre contre quatre qui favorise les espaces. Dans cette configuration, les Angevins semblent plus à l'aise que leurs hôtes, mais seul Jonathan Bellemare inquiète un Fabrice Lhenry bien sur ses appuis (17').

L'action la plus dangereuse intervient quand Johan Skinnars récupère la rondelle derrière le but et sert Tim Crowder plein axe. Ce dernier tire entre les bottes du cerbère visiteur qui semble dévier légèrement la rondelle sur son poteau droit (19'). Chaude alerte pour les Rouennais mais le tiers se termine sur ce score de 0-0.

Le deuxième tiers redémarre sur des bases relativement identiques. Néanmoins, petit à petit, Rouen s'installe dans la zone angevine. Andrej Tavzelj trouve la botte droite d'Hardy (23'). Puis Julien Desrosiers inquiète de près le portier angevin qui ne laissera pourtant pas de rebond (24'). Les esprits s'échauffent un petit peu entre ce même Desrosiers et Johann Skinnars. S'ensuit une nouvelle situation de 4 contre 4 qui verra Julien Albert – par deux fois – donner des sueurs froides à Fabrice Lhenry (24' et 25').

Un fait de jeu assez inhabituel intervient peu après puisque l'arbitre de la rencontre décide d'expulser Alex Stein. Très revendicatif depuis le début de la rencontre, le coach angevin se voit contraint de suivre la suite de cette rencontre des tribunes (25'38''). Son assistant, Simon Lacroix, prend donc le relais sur le banc pour diriger les Ducs.

Dès lors, les débats s'équilibrent et le jeu va d'un côté à l'autre de la patinoire. À noter un superbe arrêt de la mitaine de Florian Hardy, consécutif à un tir soudain de Raphaël Faure (35'). Sur une action angevine, Éric Fortier passe la bleue côté gauche et tente de servir Alexis Crosnier. Malheureusement, sa passe est déviée par une crosse rouennaise et le palet finit dans le nez du jeune attaquant angevin qui s'écroule de suite. Le visage en sang, il rejoint son banc sous les applaudissements de la foule. La marre rouge présente sur la glace décide le trio arbitral à renvoyer tout le monde au vestiaire avant la fin des quarante minutes réglementaires (35'44'').

Le dernier tiers dure donc plus de 24 minutes et les équipes se rendent coup pour coup. Peu de temps mort durant les premiers instants de ce troisième acte. Mais après quelques minutes, Rouen prend les choses en main et qui imprime son rythme. Les Angevins sont dans le dur et se retrouvent logiquement en infériorité, tant ils sont pressés (45'). En trois minutes, les Dragons cadrent six fois leurs tirs, sans pour autant tromper la vigilance d'un Florian Hardy décidément – une nouvelle fois – dans un grand soir.

Petit à petit le jeu s'équilibre et Angers se retrouve même en supériorité numérique lorsque Marc-André Thinel est sanctionné sévèrement d'une ''dureté excessive'' (50'). Un avantage dont ne profitent pas les Angevins malgré des tentatives d'Antonin Manavian, Jonathan Bellemare et Cody Campbell.

La fin de ce tiers est équilibrée et chaque équipe a sa chance de prendre l'avantage définitivement. Tim Crowder, sur un bon décalage côté gauche de Johann Skinnars, tire instantanément et manque de surprendre Fabrice Lhenry, désaxé, qui dévie la rondelle du bout de la mitaine (54').

En prolongation, chaque équipe aura eu une grosse occasion. Tout d'abord Johann Skinnars chipe la rondelle à Jonathan Janil avant de défier en break le portier visiteur. Malheureusement pour l'attaquant suédois des Ducs, sa tentative termine sur la barre transversale (66'). Ensuite, à une poignée de secondes de la fin, Julien Desrosiers se retrouve dans la même situation mais il tergiverse devant Florian Hardy et n'arrive pas à conclure (70').

Le public, gâté par le niveau de jeu proposé, aura droit à sa séance de tirs aux buts. Sur les trois tirs réglementaires, seuls Janos Vas (d'un superbe spin-o-rama) et Jonathan Bellemare (d'une feinte sur la droite) arriveront à tromper la vigilance des gardiens. On arrive donc à la mort subite. Si Cody Campbell et Marc-André Thinel réussissent leurs essais respectifs, c'est Jonathan Bellemare – d'une superbe lucarne côté mitaine – qui donne la victoire aux Ducs puisque Fançois-Pierre Guénette échoue d'un cheveu dans sa tentative

Rouen est donc venu chercher le point qui lui manquait pour accéder aux quarts de finale de cette coupe de la Ligue mais repart avec une défaite. Angers reste invaincu dans cette compétition et finira premier du groupe A, quoi qu'il advienne du dernier match de poule contre Caen la semaine prochaine.

Étoiles du match : *** Florian Hardy (Angers), ** Fabrice Lhenry (Rouen), *  Antonin Manavian (Angers)

 

Angers – Rouen 0-0 (0-0, 0-0, 0-0, 0-0) / 3-2 aux tirs au but 
Mardi 8 octobre 2013 à 20h30 à la patinoire du Haras. 1000 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Matthieu Loos et Pierre Dehaen.
Pénalités : Angers 16’ (4’, 8’, 4’, 0’) ; Rouen 18’ (6’, 4’, 6’, 2’)
Tirs : Angers 41 (7, 16, 13, 5) ; Rouen 45 (9, 16, 14, 6)

Tirs au but :
Angers : Skinnars (échec), Crowder (échec), Bellemare (réussi), Campbell (réussi), Fortier (échec), Bellemare (réussi)
Rouen : Thinel (échec), Vas (réussi), Desrosiers (échec), Thinel (réussi), Vas (échec), Guénette (échec)