Conférence de presse des Ducs d'Angers - 09/10/2013

Au lendemain de la victoire des Ducs en Coupe de la Ligue contre Rouen, l'état major des Ducs d'Angers avait convié la presse – présente en nombre – en ses locaux. Étaient présents (de gauche à droite sur la photo ci-dessous) Alex Stein (entraîneur élite), Michael Juret (Président),  David Deshaies (manager général du club) et Simon Lacroix (entraîneur adjoint élite et coach équipe espoir).

L'occasion pour le Président Juret de faire un point sur les aspects sportifs et financiers du club, les éventuels recrutements et les projets futurs.

img 1342

Un début de saison encourageant

Michaël Juret rappelle que le début de saison fut délicat pour son équipe. ''Alex [Stein] n'a pas pu  bénéficier de tous ses joueurs en raison des différents stages de l'équipe nationale ou des blessures apparues lors de la préparation''.

Néanmoins le début de saison est satisfaisant à tous les points de vue : ''Nous avons un bilan comptable intéressant puisque nous en sommes à 8 victoires sur 9 matchs officiels. De plus, l'intégration des nouveaux joueurs semble bien se passer et nous avons une équipe soudée malgré la phase de découverte entre le coach, les anciens et les nouveaux joueurs. L'arrivée d'Alex aux commandes de cette équipe change également pas mal de petites choses au niveau du jeu''.

img 1348L'entraîneur des Ducs (photo ci-contre) est au diapason de son Président : ''Je suis très content du début de saison. Il ne faut pas oublier que l'objectif est de gagner des coupes ici à Angers. Il faut continuer comme ça et garder un état d'esprit positif. Les gars ont bien donné jusqu'à présent''.

L'occasion aussi de rappeler la complémentarité entre les jeunes et l'élite puisque ''l'équipe espoir est sur une phase de professionnalisation. Un fossé se creusait entre les jeunes et l'élite. Nous avons eu des résultats encourageants contre des équipes phares en terme de formation en France – Mont-Blanc, Amiens et Rouen – et on ses rapproche de plus en plus de celles-ci. Tout ceci grâce aussi à l'arrivée de Simon [Lacroix] comme entraîneur de ces jeunes'' se réjouit le Président.

La mise en place des licences bleues permet également à ces jeunes de progresser. Actuellement ''7 jeunes angevins bénéficient de cette licence, mais 3-4 vont régulièrement jouer avec le club voisin de Cholet en Division 1. Les entraîneurs se mettent d'accord  entre eux pour les différentes mises à disposition des joueurs'' précise David Deshaies.

''C'est un effet gagnant pour les 2 clubs puisque les jeunes obtiennent du temps de jeu avec ce système. De plus, nous sommes très heureux de voir les Dogs monter en Division 1 cette année car on a un peu participé à cela. La fraternité avec le club des Mauges est grande et on fait tout pour la conserver'' se félicite le Président.

Des efforts fournis mais une situation financière délicate

Michaël Juret est conscient que des rumeurs sur la santé financière de son club existent. Néanmoins, ''le club travaille en totale transparence avec la ville d'Angers et la Fédération''.

Au rayon des bonnes nouvelles, la barre des 100 partenaires privés est – pour la première fois – dépassée. ''C'est encourageant de voir autant de gens suivre notre projet. À la date d'aujourd'hui, nous avons récolté 420 000 € grâce aux partenaires privés. L'objectif est d'arriver à 490 000 € pour respecter notre budget. Nous avons réussi à attirer 17 nouveaux sponsors et nous espérons bientôt arriver à 30. Ce qui permettra d'arriver à l'objectif annoncé''.

Le problème se situe au niveau de la trésorerie du club. Michaël Juret est clair là-dessus : ''On doit améliorer l'écart de trésorerie. Lors de l'exercice budgétaire précédent, nous étions passé de 220 000 € à 170 000 €. Le contrat d'objectif financier signé avec la fédération nous impose d'arriver à 100 000 € en fin d'exercice budgétaire. À mon arrivée à la tête de ce club il y a sept ans, l'écart était de 385 000 €''.

img 1352Le Président renchérit en précisant que la Fédération prend en compte les efforts du club : ''Au début de la saison 2012-2013, le club avait signé un contrat d'objectif financier (COF) et avait été mis sous surveillance avec un recrutement contrôlé. Pour cette nouvelle saison, le contrat d'objectif est toujours d'actualité mais nous ne sommes plus sous surveillance''.

Michaël Juret ne cache pas certaines difficultés inhérentes à cette situation délicate de trésorerie et assure qu'il faut ''négocier avec les fournisseurs sur les délais de paiement. C'est clair que tout n'est pas parfait de ce point de vue là'' et complète sa présentation : '' Si nous avions une plus grande enceinte, nous pourrions vendre beaucoup plus d'abonnements et nous n'aurions pas de problème de trésorerie. Les abonnements, compte tenu de la taille de la patinoire du Haras, sont limités et ne rapportent que 15 000 € par saison. C'est quinze à vingt fois moins que certains grands clubs français. Mais je connaissais la situation des infrastructures en prenant la tête de ce club''.

De nouvelles têtes dans l'effectif ?

''Le budget qu'on a présenté en début de saison fait qu'on pourrait avoir un joueur supplémentaire''. Mais le Président, tout en prenant en compte les éléments financiers exposés ci-dessus, a ''pris la décision de ne pas donner suite pour l'instant au recrutement d'un nouveau joueur. L'équipe peut remplir les objectifs sans apport complémentaire''.

Autrement dit, il ne sera pas proposé de contrat à Antonin Manavian qui, rappelons-le, possède une licence amateur et joue actuellement avec les Ducs. En cas de proposition intéressante, le défenseur international français pourrait quitter les bords de Maine du jour au lendemain.

Les projets du club

Concernant la construction d'une nouvelle patinoire, les études se poursuivent et une réunion avec les élus locaux est prévue le 11 octobre prochain. Le cahier des charges se met en place et le club a fait remonter ses demandes (enceinte de 3500 places, 2 pistes sur lesquelles on puisse pratiquer le hockey, un nombre de vestiaires suffisant, etc...). Globalement, ''le Maire est en phase avec ce que souhaite le club'' dixit Michaël Juret. Il est clair que l'arrivée rapide d'un tel outil règlerait pas mal de problèmes logistiques et financiers. Le Président glisse malicieusement : ''On règlerait nos problèmes de trésorerie avec les abonnements de cette nouvelle patinoire''.

Le club travaille également sur un gros dossier qui va être présenté dans les 15 jours. David Deshaies assure que cela pourrait être ''un bel événement sur Angers''.

Enfin, pour finir sur une note plus folklorique, le Président annonce l'arrivée d'une nouvelle mascotte pour les Ducs car cela ''fait partie de l'identité d'un club''.