Amiens - Mulhouse (Coupe de la ligue, Poule B, 5e journée)

De la tête et des épaules

Ce match de coupe de la ligue au Coliséum doit être l'occasion d'une « fête », les Gothiques recevant des Scorpions de Mulhouse qui ne jouent pas cette coupe, et pour cause, les pensionnaires de D1 sont focalisés sur l'objectif de la remontée en Ligue Magnus, et sont déjà éliminés. Les Amiénois, quant à eux, doivent impérativement l'emporter pour ne pas voir la porte des quarts de finale se refermer devant eux pour la première fois de leur histoire. Pour l'occasion, afin de mettre de l'ambiance pour pousser les joueurs, et pour remplir le Coliséum, beaucoup de lycéens et d'étudiants sont présents.

2013-10-08-Amiens-Mulhouse-8Le round d'observation dure à peine une minute, et les locaux sont déjà à l'offensive, pas de réelle occasion dangereuse, mais la possession du palet, et Niko Uola, en tentant de récupérer la rondelle dans sa zone, se rend coupable d'une crosse haute, et se retrouve pénalisé pour deux minutes.

Le jeu de puissance picard doit être une clé de ce match, mais il ne s'installe pas, Valentin Claireaux perdant la mise au jeu, et les Mulhousiens dégagent en fond. Le palet est remonté par les rouges jusqu'à une charge dans le dos en zone neutre d'Aki Uola, qui se retrouve en prison avec son frère. Les Gothiques ne se font pas prier avec cette occasion en 5 contre 3. Valentin Claireaux gagne cette fois la mise au jeu, et les Amiénois s'installent. Martin Gascon à la bleue transmet à David Bastien à droite, le jeune Québécois trouve Danick Bouchard complètement seul à l'opposé, ce dernier fusille Guillaume Richard, totalement impuissant sur cette action (1-0, 2'20).

Le jeu des hommes de Leime est très fluide et également très dangereux. Les Alsaciens sont totalement dépassés, et sur un beau mouvement collectif entre David Bastien et Romain Carpentier, il s'en faut de peu pour que le Canadien, qui avait tenté de glisser le puck entre les jambières de Richard, ne double la mise rapidement. La zone mulhousienne est assiégée pendant près de deux minutes, durant lesquelles le cerbère des Scorpions réalise quelques arrêts décisifs pour permettre aux siens de rester dans le match. Mais une nouvelle faute d'Aki Uola, un peu sévère sur ce coup, permet à Amiens d'être à nouveau en supériorité, pour la troisième fois de la soirée en même pas 9 minutes. Valentin Claireaux gagne la mise au jeu mais perd le palet très peu de temps après, la défense des hommes d'Eriksen tente de se dégager mais Bastien veille et récupère avant de transmettre à Santala à la bleue, le très actif Finlandais lance du poignet, le tir est dévié par Carpentier devant le but qui trouve le fond des filets, une nouvelle fois en supériorité numérique (2-0, 9'15).2013-10-08-Amiens-Mulhouse-9

Le jeu se calme quelque peu, jusqu'à une passe Gothique bien interceptée par Michal Klejna en zone neutre. Il réalise une belle feinte, rentre en zone offensive sur le côté, est accroché par Ohlsson, qui est pénalisé pour cette faute, se relève, et réalise un très beau tir qui se dirigeait vers la lucarne, mais Bertein stoppe le palet grâce à un très bon placement. Mulhouse obtient son premier powerplay.

Le jeu de puissance des Scorpions s'installe très vite et très bien, et permet un slap puissant à la bleue de Martinka, en plein sur le portier local qui gèle aussitôt le palet, pour la seule occasion de ce jeu à 5 contre 4.

Les gardiens réalisent quelques bons arrêts chacun leur tour dans un match très plaisant à regarder malgré l'écart de niveau évident entre les deux équipes. Les visiteurs se mettent alors bêtement à la faute sur un surnombre évident.

Le déjà très efficace jeu en supériorité des Gothiques, a une occasion de se mettre une nouvelle fois en évidence dans ce match. Claireaux prend une nouvelle fois la mise au jeu, le palet circule bien, Danick Bouchard met le palet en fond pour Serer qui met à Ohlsson sur le côté droit. Le Suédois met en retrait à Gascon, seul à la bleue.Le Canadien élimine son vis-à-vis d'une super feinte de tir, décale instantanément Danick Bouchard, une nouvelle fois seul à gauche qui arme un nouveau slap très puissant qui fait encore une fois trembler les filets de Richard (3-0, 17'58). Le powerplay des Gothiques en est déjà à 3 sur 4 ce soir en à peine un tiers temps. Ce qui avait fait défaut sur les matches précédents permet aux locaux de ne pas douter dans ce match, et le premier tiers se termine sur cet avantage de trois buts.

Des buts, des coups et "Sérial Danick"

Les amiénois ne relâchent pas l'étreinte sur des Scorpions sans piquant, et les visiteurs se mettent à la faute après seulement une minute de jeu dans ce deuxième tiers. Cette fois-ci Heikki Leime envoie son deuxième bloc de supériorité, et bien lui en prend puisque David Bastien prend le faceoff et que Jimi Santala réussit une sublime passe devant le but qui arrive jusqu'à François Ouimet qui n'a plus qu'à pousser le palet dans le filet désert pour le quatrième but en supériorité des Gothiques dans ce match (4-0, 21'27).

2013-10-08-Amiens-Mulhouse-4Les locaux imposent un pressing total aux Mulhousiens, et Danick Bouchard récupère le palet en zone offensive, il élimine un adverse, tire du poignet, et trouve le poteau des cages alsaciennes, le triplé ne sera pas pour tout de suite.

Le jeu commence à se durcir, et une bagarre, due à quelques coups de crosse de Bastien sur Richard après le coup de sifflet de l'arbitre éclate, opposant d'un côté David Bastien à Kévin Fiset et de l'autre Romain Carpentier à Joe Dubé. Pour l'anecdote, si les deux derniers ont été séparés par les arbitres, les deux premiers se sont quittés sur une mise au sol de Bastien sur Fiset, digne d'un ippon au judo. Amiens se retrouve logiquement en infériorité, puisque David Bastien prend 2+2 alors que les 3 ne prennent « que » 2 minutes.

Et contre toute attente, les Gothiques font le jeu en infériorité et arrivent à jouer en zone offensive. Et après moins d'une minute en infériorité, Martin Gascon, qui a récupéré le palet à la bleue défensive, lance magnifiquement Danick Bouchard qui tire entre les jambières de Richard pour inscrire son troisième but de la soirée (5-0, 24'28).2013-10-08-Amiens-Mulhouse-10

Moins de trente secondes plus tard, les Gothiques enfoncent encore un peu plus le clou. Cette fois-ci, on prend les mêmes, on inverse les rôles, et on recommence. Danick Bouchard récupère en zone neutre, est accroché et se retrouve à genoux mais parvient à transmettre à Martin Gascon sur sa droite qui perce en zone offensive le long de la bande, arme un tir dans un angle impossible et trouve la lucarne (6-0, 24'54).

Suite à ce sixième but d'Amiénois en feu, Guillaume Richard est chassé, et Mickaël Muller prend sa place dans les cages alsaciennes. Il est très vite mis à contribution sur un tir puissant de Kévin Dusseau, puis repousse bien les rebonds laissés, alors que les Mulhousiens sont asphyxiés dans leur partie de glace.

Les « punis » de la bagarre précédente reviennent alors sur la glace, et quelques secondes après une mise en jeu remportée par les hommes d'Eriksen dans leur zone, David Bastien se rend coupable d'une très violente charge qui propulse Galkins directement contre la bande, il est logiquement exclu, et Amiens se retrouve pendant 5 minutes à un de moins.

Et une nouvelle fois, le jeu de puissance des visiteurs est impuissant, malgré des tirs de Martinka, Mrna ou des Uola, sans danger pour Bertein qui repousse facilement les chances adverses du soir. La plus grosse occasion est à mettre à l'actif de l'attaque locale, puisque sur une mise en fond de Ouimet, Muller rate sa relance qui atterrit sur Bault derrière la cage. Il remet spontanément à François Ouimet qui tire du revers, mais le cerbère mulhousien est revenu dans les cages et arrête le palet de la mitaine.

Les troisièmes lignes de chaque équipe commencent à avoir de plus en plus de temps de jeu, sans toutefois parvenir à inscrire un nouveau but, malgré une belle occasion à mettre à l'actif de Dubé qui arme un beau slap bien arrêté par Bertein.

Le deuxième tiers se termine sur une nouvelle pénalité évitable pour Michal Kleine et des Mulhousiens complètement dépassés par des Gothiques qui volent, poussés par une excellente ambiance.

Mulhouse sauve l'honneur

Ce dernier tiers démarre sur les mêmes bases que les deux autres : une grosse domination amiénoise, qui ne laissent pas Mulhouse respirer. Quelques bons arrêts de Muller permettent aux Scorpions de ne pas sombrer définitivement, mais il est laissé à l'abandon par sa défense lorsque Vincent Bachet donne le palet à Gascon qui le laisse en retrait à Bouchard, feinte Lehéricey et place un tir dans la lucarne (7-0, 44'10).

Le gardien tente alors de remotiver ses troupes mais rien n'y fait, les visiteurs sont dépités et envoient voler quelques crosses sur le banc, et quelques unes se brisent, l'arbitre siffle alors une pénalité pour cinglage. Et il suffit d'à peine 30 secondes sur ce jeu à un joueur de plus pour voir un nouveau but arriver. Kévin Dusseau sur la droite voit Romain Carpentier seul à la bleue qui tire du poignet. Quentin Fauchon, placé devant le but, redirige le palet dans les airs, ce qui surprend Muller qui est battu (8-0, 45'07).

2013-10-08-Amiens-Mulhouse-6Heikki Leime se permet quelques changements de ligne, faisant notamment monter sur la glace Fabien Bourgeois et Rémi Thomas, sans toutefois toucher à l'inarrêtable première ligne, Martin Gascon se fendant d'un slap repoussé difficilement par Muller.

Cependant ces changements de lignes se font ressentir et Joe Dubé récupère le palet dans la zone amiénoise sur un palet mal contrôlé par Fauchon, qui recevait une passe très puissante de Dusseau, le Scorpion avance et ne laisse aucune chance à Bertein sur un slap aussi puissant que précis, et trouve la lucarne pour sauver l'honneur de Mulhouse sur ce match (8-1, 47'06). Les visiteurs se sentent alors pousser des ailes et tentent de plus en plus d'offensives, qui passent à côté ou sont repoussés par le portier amiénois, très bon malgré le peu d'actions dangereuses.

La joie dans les tribunes se fait ressentir, et à une dizaine de minutes de la fin, le Coliseum se lance dans une ola. Le jeu des Gothiques fait plaisir au public venu en nombre, et les joueurs ne comptent pas s'arrêter là. Valentin Claireaux lance, c'est repoussé par Muller sur un Gascon qui voit Bouchard seul au centre. « Serial Danick », comme il est appelé en tribunes, trouve le fond des filets pour la cinquième fois (9-1, 52'40).

Mulhouse durcit peu à peu le jeu, et se rend coupable de quelques charges très physiques contre la bande. Cependant les Amiénois ne tombent pas dans le piège de la « provocation » et continuent à jouer leur jeu, très séduisant ce soir. Léo Bertein réalise quelques arrêts photos, et la dernière occasion plutôt dangereuse est à mettre à l'actif de Fabien Kazarine, discret ce soir, qui récupère en zone offensive, tire de suite, mais Muller réalise le dernier bel arrêt. La sirène finit par retentir et le public exulte.2013-10-08-Amiens-Mulhouse-14

Les Gothiques auront passé une soirée de « rêve », mais face à une équipe de division inférieure, et il faudra confirmer samedi à Briançon pour le deuxième gros match à l'extérieur en Ligue Magnus cette saison. Le jeu produit était de très bonne facture, fluide, tout le monde était impliqué, les jeunes Quentin Fauchon, auteur d'un but astucieux, Rémi Thomas et Fabien Bourgeois n'ont pas pris de risque sur chaque montée sur la glace, mais ont fait un travail très propre. Il faudra s'appuyer sur ce jeu pour espérer accrocher les Diables Rouges à René Froger ce week-end.

Les Scorpions, quant à eux, voulaient se rassurer quelque peu après la défaite en prolongation samedi à Anglet. Il n'en est rien. Aux abonnés absents sur la très grande majorité du match, ils auront au moins réussi à marquer un but, et ce n'était pas couru d'avance, tant ils ont été dominés aussi bien physiquement que dans le jeu. La défense a laissé tour à tour Richard, puis Muller, trop souvent esseulés pour espérer accrocher Amiens comme à l'aller. Une soirée à oublier en somme. Les troupes d'Eriksen devront se réveiller samedi à l'Illberg pour éviter de voir Reims leur chiper les points.

Elus meilleurs joueurs du match : Joe Dubé pour Mulhouse, Danick Bouchard pour Amiens

 

Amiens – Mulhouse 9-1 (3-0, 3-0, 3-1)
Mardi 8 octobre 2013 à la patinoire du Coliseum, 2700 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Charles-Édouard Salmon et Jérémie Douchy.
Pénalités : Amiens 33' (2', 31', 0'), Mulhouse 30' (8', 8', 14').
Tirs : Amiens 47 (16, 16, 15), Mulhouse 34 (8, 19, 7)

Évolution du score :
1-0 à 02'20 : Danick Bouchard assisté de David Bastien et Martin Gascon (sup. num.)
2-0 à 09'15 : Romain Carpentier assisté de Jimi Santala et David Bastien (sup. num.)
3-0 à 17'13 : Danick Bouchard assisté de Martin Gascon et Johan Ohlsson (sup. num.)
4-0 à 21'27 : François Ouimet assisté de Jimi Santala et Romain Carpentier (sup. num.)
5-0 à 24'28 : Danick Bouchard assisté de Martin Gascon (inf. num.)
6-0 à 24'54 : Martin Gascon assisté de Danick Bouchard (inf. num.)
7-0 à 44'10 : Danick Bouchard assisté de Martin Gascon et Vincent Bachet
8-0 à 45'07 : Quentin Fauchon assisté de Kévin Dusseau et Romain Carpentier (sup. num.)
8-1 à 47'06 : Joe Dubé
9-1 à 52'36 : Danick Bouchard assisté de Martin Gascon et Valentin Claireaux

 

Amiens

Gardien : Léo Bertein

Défenseurs : Baazzi-Santala, Ohlsson-Dusseau, Bachet-Leclerc

Attaquants : Claireaux-Gascon-Bouchard, Carpentier-Bastien (puis Fauchon à 39'48)-Ouimet, Kazarine-Serer-Bault, Thomas

Remplaçant : Ramon Sopko (G), Absent : Mathias Arnaud (Acromio claviculaire)

Mulhouse

Gardiens : Guillaume Richard puis Mickaël Muller à 24'54

Défenseurs : Pozivil–Martinka, Galkins-Lehericey, Ari Uola.

Attaquants : Dubé-Fiset-Levasseur, Mrna-Klejna-Chipaux, Bini-N.Uola-Joly, Papaux-Papa-Marchand

Absents : Mathieu Chevalier, Denis Vydrov