Ligue Magnus, 5e journée.

Rouen à fond, Gap au fond

Epinal, pourtant mené face à Brest à Poissompré par trois buts de Croteau, a remporté la rencontre (5-3) grâce à un but en cage vide et au joueur du match, Anze Kuralt, qui a inscrit un doublé et deux passes. Dupont a dû céder sa place à Goetz devant la cage des Albatros avec moins de dix minutes à jouer alors que le score était de parité.

L’ICE abandonne ainsi la dernière place à Gap, défait chez lui face au co-leader, Grenoble (2-4) dans un match où les box-play ont été intransigeants. Toujours menés au score, les Rapaces ont poussé au deuxième tiers mais malgré Garman son nouveau gardien et un Valchar auteur d’un doublé, les hommes d’Ari Salo restent les seuls à ne pas compter de victoire (ils comptent un match en moins). De leur côté les joueurs de Jean-François Dufour restent en tête en compagnie de Rouen qui a écrasé Villard-de-Lans (10-0). Il n’y pas eu de haute Couture chez les Ours, blanchis par Girard et suppliciés par Desrosiers responsable de la moitié des dix buts rouennais et qui passe en tête du classement des buteurs et des statistiques totales.

Briançon et Angers maintiennent la pression sur le haut du classement à deux points des meneurs. Les Diables Rouges ont battu Amiens qui ne va pas mieux (5-0). Quemener avec 34 arrêts a blanchi l’attaque amiénoise où Bouchard est donc resté muet. Les Ducs d’Anjou ont eu besoin du dernier recours pour ramener les deux points de Caen. Les Drakkars à l’instar d’Epinal ont été menés dès le début du deuxième tiers par trois buts, tous encaissés en infériorité numérique. C’est le capitaine bas-normand, Thibaut Geffroy, qui a signé la révolte. Grâce à deux buts de Geslain et Poudrier inscrit dans les trois dernières minutes, les joueurs de Luc Chauvel arrachent un point sur leur glace car ensuite l’ASGA et Hardy ont été solide en prolongation et c’est Bellemare qui dans les tirs en rafale a marqué le tir au but salvateur des visiteurs (3-4). Caen septième se rapproche de Morzine qui a perdu le derby Haut-Savoyard à la Skoda Aréna face à Chamonix (1-2). À cause de l’indiscipline des pingouins au premier tiers, les locaux ont toujours tiré de l’arrière puis ils se sont heurtés à Fouquerel et à ses 33 arrêts. Carlsson a rendu une bonne fiche de deux assistances pour son premier match avec Strasbourg, et même si Pardavy est responsable d’un doublé, Dijon repart de l’Iceberg avec la victoire (3-4) à la faveur d’un Ritz présent sur trois des quatre buts des Ducs de Bourgogne et se donne de l’air au classement.--