Angers - Gap (Ligue Magnus, 6e journée)

Service minimum pour les Ducs

BELLEMAREjonathan20130910062Belle affluence au Haras pour cette sixième journée de Ligue Magnus qui voit Angers accueillir Gap, lanterne rouge du classement.

Si les Angevins sont toujours privés de Braden Walls et Tomas Baluch, les gapençais sont amputés d'Étienne Chiappino et de Lucas Savoye.

C'est aussi le dernier match d'Antonin Manavian sous les couleurs angevines. En effet, sans contrat depuis le début de saison, le numéro 7 d'Angers – qui évoluait jusque là avec une licence amateur – rejoindra les Dragons de Rouen à l'issue de ce match. À noter également la présence en tribune du sélectionneur national, Dave Henderson.

Les Rapaces jouent crânement leur chance en début de match et imposent leur rythme face à des Ducs bien timides et légèrement désorganisés. Même si Brian Henderson est le premier à mettre en évidence Mickaël Garman, les Gapençais réagissent par l'intermédiaire de Radim Valchar et Mickaël Perez (3'). Florian Hardy répond présent.

Les débats s'équilibrent peu peu mais Angers se montre tout de même un peu plus incisif, à l'image de Tim Crowder qui voit son tir dévié du bout de la botte gauche par (6'). Il faudra une situation de supériorité numérique angevine pour voir – enfin – des actions un peu plus ''chaudes''. Mais encore, Mickaël Garman est décisif par deux fois à bout portant sur des essais d'Éric Fortier (11') et de Johann Skinnars (12').

Mais à 5 contre 5, c'est bien Gap qui se montre le plus dangereux sans toutefois inquiéter outre mesure Florian Hardy. Les protégés d'Ari Salo se battent bien dans les coins, font bien tourner la rondelle mais ne parviennent à inquiéter le portier visiteur que sur des tirs lointains. Ainsi, Colin Moore et Radim Valchar (14') trouveront un Hardy impeccable. On se dirige vers la fin de ce premier acte quand Angers se retrouve une nouvelle fois en supériorité numérique. Un avantage qui ne se concrétise pas malgré un bel essai de Robin Gaborit (19'). Score nul et vierge donc à l'entame du deuxième tiers.

Le discours du coach Alex Stein a dû être musclé puisque les Angevins adoptent un jeu viril d'entrée de jeu. Cela a pour effet de déstabiliser le bloc gapençais qui se mettra à la faute par deux fois en moins d'une minute. En double supériorité numérique, Johann Skinnars ne tardera pas à ouvrir le score en reprenant une offrande de Tim Crowder au second poteau. L'attaquant suédois trouvera la lucarne de Mickaël Garman dans un angle très fermé (1-0, 22'18'').

Petit à petit, les Rapaces refont surface et se retrouvent à leur tour en situation d'avantage numérique. Même s'ils s'installent rapidement dans la zone angevine, ils ont du mal à trouver des bonnes positions de tir. En fait, seul Kai Syvasalmi trouve la mitaine sure de Florian Hardy, impeccable sur cette action (27').

Un peu contre le cours du jeu, Angers va tout de même reprendre l'avantage. Les Rapaces n'arrivent pas à se dégager et Cody Campbell se bat devant la ligne bleue pour conserver le jeu dans la zone offensive. Involontairement, il renvoie le palet devant le but gapençais. Johann Skinnars traîne par là et du bout de la palette dévie la rondelle entre les bottes de l'infortuné Mickaël Garman (2-0, 29'33'').

Néanmoins, les Rapaces ne lâchent pas et continuent de jouer vers l'avant mais ils n'arriveront pas à inquiéter outre mesure l'arrière-garde angevine. Pire pour eux, ils commenceront le troisième tiers en infériorité numérique, suite à un ''accrocher'' de Collin Circelli. Angers ne profite pas de cette situation malgré un tir de Jonathan Bellemare dévié du bout de la mitaine par Mickaël Garman (42').

Le jeu est équilibré entre les deux équipes et Gap montre de belles dispositions, qui ne reflètent en rien son classement actuel. Mais l'indiscipline des Rapaces va encore leur jouer des tours. Ils tiennent en infériorité mais Brian Henderson – une seconde après la fin de la pénalité de Collin Moore – crucifie le gardien adverse sur un bon service de Cody Campbell (3-0, 53'36'').

Il reste moins de quatre minutes lorsque Jonathan Bellemare – une nouvelle fois un ton en dessous dans cette rencontre – se retrouve sanctionné d'un ''cinglage''. Ari Salo demande un temps mort et décide de sortir son gardien pour s'offrir une situation de six contre quatre. Belle inspiration du coach gapençais puisque ses joueurs vont réduire la marque. Radim Valchar – le long de la balustrade sur le côté gauche – centre fort devant le but. Hardy semble contrôler le palet mais celui-ci file assez inexplicablement au fond des filets (3-1, 57'48''). Gap pousse fort dans les derniers instants mais le portier local soulage ses partenaires qui n'arrivent pas à sortir de leur zone.

Victoire pour Angers, mais ce ne fut pas aussi facile que le classement le laissait paraître. Gap a toujours essayé de jouer et a proposé un jeu intéressant. Le nouveau gardien Mickaël Garman est rassurant et apportera sans nul doute une certaine sérénité à ses partenaires.

Étoiles du match : *** Johann Skinnars (Angers), ** Brian Henderson (Angers), * Mickael Garman (Gap).

 

Angers – Gap 3-1  (0-0, 2-0, 1-1)
Samedi 19 octobre 2013 à la patinoire du Haras. 1000 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Nicolas Dessaint et Jérémy Metais.
Pénalités : Angers 12’ (0’, 6’, 6') ; Gap 14’ (4’, 8’, 2’)
Tirs : Angers 34 (10, 11, 13) ; Gap 32 (13, 7, 12)

Évolution du score :
1-0 à 22'18" : Skinnars assisté de Isherwood et Crowder (double sup. num.)
2-0 à 29'33" : Skinnars assisté de Crowder et Campbell
3-0 à 53'36" : Henderson assisté de Campbell et Busto
3-1 à 57'48" : Valchar assisté de Hirvonen (sup. num.)