Coupe de France : toutes les équipes de Magnus battues chez elles

Quatre équipes de Ligue Magnus se présentaient devant leur public ce soir en Coupe de France... et elles ont toutes été battues ! Deux d'entre elles jouaient, il est vrai, contre des consoeurs. Caen a été sans surprise battu 4-6 par Rouen, non sans avoir mené 3-1. Grenoble a été transpercé par un triplé de son ex-joueur Nicolas Arrossamena pour Gap (3-6). Par contre, les deux autres affrontaient des adversaires de division 1. Brest a buté contre celui qui n'était que son second gardien en D1, Pierre Pochon, revenu aujourd'hui sous les couleurs de Nantes.

Et que dire de Chamonix, dont joueurs et dirigeants disaient rêver de Bercy et qui sort encore prématurément de la coupe, défait 4-6 par Lyon... Et pendant ce temps-là, son ex-doublure Tom Charton et son ex-vétéran Richard Aimonetto ont permis au Mont-Blanc de se qualifier en s'imposant 3-0 à Annecy.

Pour une équipe de Ligue Magnus, il valait donc mieux se déplacer. Épinal a eu besoin de deux buts en supériorité numérique pour gagner à Mulhouse (2-1). Danick Bouchard est toujours aussi efficace même en Coupe de France et a grandement allégé la soirée d'Amiens à Meudon (7-3). Les deux divisions d'écart ont aussi nettement avantagé Dijon (9-1 contre Vanoise à Méribel) et Strasbourg (11-1 à Compiègne).

Les formations de D2 ont par contre affronté la D1 les yeux dans les yeux. Bordeaux a eu toutes peines du monde à venir à bout de Tours (4-3). Et surtout, Toulouse-Blagnac a réussi à battre 3-2 Anglet, qui s'était déplacé sans ses trois attaquants majeurs Zbynek Hampl, Xavier Daramy et Luc-Olivier Blain. La Coupe de France.