Allemagne - Slovaquie (Deutschland Cup)

Les Slovaques se plaignent de l'arbitre... slovaque

STANA Rastislav-130503-118Après deux rencontres terminées aux pénaltys le premier jour, la Deutschland Cup reste encore assez ouverte, et la deuxième journée s'annonce décisive. La Slovaquie aligne deux débutants pour ce deuxième match : Lukas Handlovský et Peter Zuzin, qui ont été appelés au début du camp d'entraînement pour remplacer les attaquants blessés Marek Svatos et Jan Sykora.

Malgré une première occasion de Zaborsky, les Allemands pratiquent un jeu engagé et mettent beaucoup de pression d'entrée. Le gardien Rastislav Stana, masqué, ne peut pas grand-chose sur le rebond de Michael Wolf (1-0, 05'44"). Jusqu'ici dans ce tournoi, Wolf a été impliqué sur les trois buts de son équipe, mais elle va être privée de cette pièce maîtresse trois minutes plus tard, car la crosse haute du capitaine allemand blesse son homologue slovaque Bartovic. Pendant cinq minutes d'infériorité numérique, l'Allemagne se montre souveraine. La Slovaquie parvient encore à s'installer à 5 contre 5, mais sans porter de grand danger sur Endras.

Des ouvertures existent de chaque côté en deuxième période, et Dennis Endras se montre décisif en arrêtant en particulier deux breakaways du rapide Radoslav Tybor. Finalement, le match bascule quand Ivan Svarny, sanctionné pour retard de jeu, rejoint Mezei en prison. À 5 contre 3, le nouveau venu de l'équipe d'Allemagne, le naturalisé Daryl Boyle, lance dans la lucarne droite depuis la ligne bleue (2-0, 36'45"). Comme Kudroc a donné un violent coup de crosse, le jeu continue encore avec deux hommes de différence pour une minute et demie, mais sans autre but.

Le troisième tiers-temps se joue intégralement à cinq contre cinq, et l'Allemagne, collectivement solide et compacte, défend très bien. Elle se crée même quelques occasions en contre-attaque. Sa victoire ne souffre donc guère de doute, même si Bartovic critiquera l'arbitre... et ne sera guère suivi par une opinion publique slovaque déçue de la prestation de ses joueurs à trois mois des Jeux olympiques. Quand on est aussi médiocre pendant une supériorité de cinq minutes, disent les supporters en substance, on s'abstient de chercher des excuses...

Désignés joueurs du match : Dennis Endras pour l'Allemagne et Rastislav Stana pour la Slovaquie.

BARTOVIC Milan-120515-287Commentaires d'après-match

Milan Bartovic (capitaine de la Slovaquie) : "L'arbitre slovaque [M. Mullner] a influencé le match avec ses décisions contre nous. Je ne juge pas trop les arbitres car ils font leur maximum, mais son verdict erroné nous a réduit à trois et a amené le second but. C'était un des facteurs de la défaite. Notre jeu manquait de présence devant le but, les défenseurs allemands ne nous ont pas laissé faire. La mobilité et l'engagement physique de toute l'équipe étaient bons, mais il est difficile de gagner quand on ne marque pas. Je ne pense pas que nous soyons en difficulté, mais il nous manque les buts."

Vladimir Vujtek (entraîneur de la Slovaquie) : "Les Allemands étaient meilleurs devant le filet, nous avons manqué de concentration dans la passe finale. Nous avions déjà perdu 0-2 l'an passé. Les gars se sont battus. Peter Zuzin m'a surpris par la bonne conduite du palet et le patin, je pense que c'est une perspective pour le hockey slovaque."

Christoph Ullmann (attaquant de l'Allemagne) : "C'était une super performance collective. Nous avons été plus constants pendant 60 minutes que contre la Suisse. Dennis a fait un match phénoménal. Les jeux en supériorité et en infériorité ont bien fonctionné, cela a fait la différence aujourd'hui. Nous espérons confirmer cette performance contre les Américains."

 

Allemagne - Slovaquie 2-0 (1-0, 1-0, 0-0)
Samedi 9 novembre 2013 à 16h15 à l'Olympia Eisstadion de Munich. 6000 spectateurs.
Arbitrage de Georg Jablukow (ALL) et Robert Mullner (SVK) assistés de Dominic Erdle et Robert Schelewski (ALL).
Pénalités : Allemagne 31' (2'+5'+20', 4', 0') ; Slovaquie 20' (2', 8', 10').
Tirs : Allemagne 44 (12, 14, 18) ; Slovaquie 26 (10, 8, 8).

Évolution du score :
1-0 à 05'44" : Wolf assisté de Schütz et Kettemer
2-0 à 36'45" : Boyle assisté de Mauer et Schütz (double sup. num.)


Allemagne

Gardien : Dennis Endras.

Défenseurs : Benedikt Schopper - Torsten Ankert ; Bernhard Ebner - Justin Krueger ; Benedikt Kohl (+1) - Florian Kettemer (+1) ; Daryl Boyle - Felix Petermann.

Attaquants : Frank Mauer – Patrick Hager – Daniel Pietta ; Alexander Barta - Christoph Ullmann (A) - Ulrich Maurer ; Michael Wolf (C, +1, 5'+20') puis à 8'22" René Röthke - Felix Schütz (+1) - Mathias Plachta (+1, 2') ; Marcus Kink (A) - Garret Festerling - Yannic Seidenberg (2').

Remplaçant : Dimitri Pätzold (G). En réserve : Danny aus den Birken (G), Denis Reul, Peter Lindlbauer, Martin Buchwieser, Alexander Weiss.

Slovaquie

Gardien : Rastislav Stana.

Défenseurs : René Vydarený - Michal Sersen (-1) ; Branislav Mezei (-1, 2') - Tomáš Starosta (A) ; Ivan Švarný (2') - Kristian Kudroc (2') ; Peter Mikuš.

Attaquants : Milan Bartovic (C, -1) - Juraj Mikúš (-1) - Branko Radivojevic (A, -1) ; Tomáš Záborský - Tomáš Surový - Michel Miklík ; Radoslav Tybor (2') - Marcel Hossa - Rastislav Špirko ; Peter Zuzin - Andrej Štastný (10') - Lukáš Handlovský.

Remplaçants : Jan Laco (G), Tomáš Sýkora. En tribune : Marek Daloga, David Skokan.