Toulouse-Blagnac – Chambéry (Division 2, 8e journée)

Les Bélougas sur le fil

La 8e journée de championnat a lieu patinoire Alex Jany en attendant la disponibilité de la patinoire de Blagnac. Le match se déroule devant 530 spectateurs. D'un côté, de rouge et noir vêtus, les Bélougas, après un début difficile, se sont mis à enchaîner les victoires et se maintiennent depuis plusieurs journées sur le podium. En face, en jaune et blanc, Chambéry a réussi à atteindre les demi finales l'année dernière mais navigue pour l'instant en milieu de classement à quelques longueurs des leaders. À noter dans les tribunes la présence d'une poignée de supporters des Éléphants qui animent de jaune et noir un virage.

Les Éléphants étouffent les Bélougas

Tout de suite, Chambéry prend le match en main et met en place un jeu collectif performant qui prive les Bélougas de palets. Il ne faut pas attendre longtemps pour que Chambéry trouve la faille. Réduits à 4 après la pénalité de Kevin Marias-Magill, le TBHC craque sur une attaque construite des Éléphants que Valentin Dugast conclut d'un magnifique tir sous la barre. 0-1, Chambéry concrétise sa domination.

À partir de ce moment, les locaux comment à accélérer le jeu et tentent d'installer leur jeu collectif. Mais le constat est simple : Chambéry est plus costaud physiquement, et à part miser sur leurs compétences individuelles, les Bélougas n'ont pas d'autres choix que de tenter de partir en contre. À la 13e minute, Jussi Korvakangas part seul, slalome dans la défense et tente de tromper Joffrey Pingrit, mais personne n'est là pour prendre le rebond. Le jeu des Éléphants est très dangereux sur presque toutes les actions. À la 16e minute, l'intégralité de l'équipe de Chambéry fait le siège de la cage de Niklas Lehti et Lucas Orts manque de glisser le palet entre le poteau et la jambière du gardien. C'est de plus en plus chaud dans la zone défensive rouge et noire, et seul un Niklas Lehti des grands soirs permet aux locaux de maintenir le score. Il est clair que les Bélougas vont devoir réagir et réussir enfin à imposer leur jeu pour pouvoir espérer l'emporter.

Égalité

Le match reprend et les Éléphants n'ont toujours pas l'intention de baisser leur niveau de jeu. À la 24e minute, à la limite du hors-jeu, Gabriel Gervais s'empare du palet et prend de vitesse le duo défensif du TBHC. Mais c'est encore un Niklas Lehti en grande forme qui bloque le palet sans rebond. Au fur et à mesure que le temps passe, il est clair que seule la rapidité de jeu des locaux peut leur permettre de déjouer le bon positionnement de Chambéry. C'est exactement ce qui se passe à la 31e minute. En supériorité, c'est la rapidité d'exécution de l'action qui permet à Santeri Halme de se trouver seul face à Joffrey Pingrit. En passant sur le côté gauche de la cage, le numéro 16 lève le palet qui passe par-dessus le gardien et termine au fond des filets.

Malheureusement, cette égalisation ne permet pas à Toulouse-Blagnac de se remettre sur les rails en termes de jeu car la fin du tiers est perturbée par les pénalités : Alexis Codevelle pour 2+10 minutes et Manuel Plamondon-Ratte pour 2 minutes. Le score en reste là : 1-1.

Au bord du chaos

Des deux côtés, on sent que le jeu est plus nerveux, tendu. Il reste 20 minutes à jouer, 20 minutes pour faire basculer la rencontre. Comme lors des deux autres tiers, c'est Chambéry qui débute le mieux. Dans le jeu collectif les Éléphants sont supérieurs, et même en infériorité, ils arrivent à empêcher les attaquants des Bélougas de se mettre en position. Par deux fois Chambéry s'en sort en infériorité, et sur la première pénalité de Toulouse-Blagnac, Martin Cizek trompe Niklas Lehti. 1-2, Chambéry est devant.

Il ne reste que 5 minutes de jeu et le TBHC est dans l'obligation de marquer. C'est Chambéry qui va donner aux Bélougas l'occasion de recoller au score. Avec une double supériorité numérique et encore une minute à 5 contre 3, Toulouse-Blagnac prend un temps mort. Au retour sur la glace il faut 25 secondes pour que Aleksi Laine dévie un palet de Santeri Halme et égalise. 2-2, égalisation de justesse, les Bélougas ont eu chaud. Le tiers se termine sur ce score de parité. Le TBHC est revenu dans le match miraculeusement.

Prolongation

Dix minutes de jeu pour faire la différence. À 4 contre 4 le palet navigue rapidement d'un but à l'autre. Réduits à 3 après une pénalité de Fabien Marcon les Bélougas pensent pouvoir l'emporter. Non seulement Joffrey Pingrit est vigilant, mais surtout la défense des Éléphants est solide et empêche les Rouges et Noirs de se mettre en position de tir. La prolongation se termine sur ce score d'égalité. Direction les tirs au but.

Tirs au but

C'est Chambéry qui commence. Martin Cizek voit son tir repoussé par Niklas Lehti. Jussi Korvakangas rate également. Deuxième série, Michal Borovansky s'élance mais sans succès, de même pour Santeri Halme. Troisième série, le chaos peut intervenir à tout moment. Dmitri Lavrov ne trouve pas la faille et laisse Jani Laine se présenter avec la victoire au bout de la crosse. Et effectivement Joffrey Pingrit est battu. Victoire des Bélougas.

Conclusion

Victoire finale du TBHC qui se sort de justesse de ce match-piège que Chambéry aura presque tout le temps dominé aussi bien au score que sur la glace. Avec les deux points, Toulouse-Blagnac se maintient sur le podium et continue à espérer dans la course à la première place. Du côté des Éléphants, cette défaite peut être amère car la victoire était a porté de main mais le point acquis permet quand même à Chambéry de pointer en 5e position à seulement 3 points des équipes de tête.

 

Toulouse-Blagnac – Chambéry 3-2 (0-1, 1-0, 1-1, 1-0)
Samedi 16 Novembre 2013 à la patinoire Alex-Jany. 532 spectateurs.
Arbitrage de Marie Tjana Picavet assisté de Jérôme Moulin et Olivier Salicio.
Pénalités: TBHC 22' (4', 14', 2', 2'), Chambéry 16' (4', 2', 8', 2').

Évolution du score :
0-1 à 04'17" : Dugast assisté de Borovansky et Marcon (sup. num.)
1-1 à 30'39" : Halme assisté de Korvakangas et J. Laine (sup. num.)
1-2 à 54'28" : Cizek assisté de Marcon et Lavrov (sup. num.)
2-2 à 56'48" : A. Laine assisté de Halme et Korvakangas (double sup. num.)

Tirs au but :
Chambéry : Cizek (manqué), Borovansky (manqué), Lavrov (réussi).
Toulouse-Blagnac : Korvakangas (manqué), Halme (manqué), J. Laine (réussi).


Chambéry

Gardien : Joffrey Pingrit

Défenseurs : Mathieu Pons, Martin Cizek, Arnaud Faure, Romain Sadoin,  Kevin Grabit

Attaquants : Dmitri Lavrov, Jérémy Bigot, Fabien Marcon, Nicolas Drewniak, Lucas Orts, Romain Broyer, Michal Borovansky, David Escolier, Gabriel Gervais, Valentin Dugast

Toulouse-Blagnac

Gardien : Niklas Lehti

Défenseurs : Jani Laine, Kevin Codevelle, Aleksi Laine, Sébastien Pommier, Jussi Korvakangas

Attaquants : Kevin Marias-Magill, Théo Michel, Fabrice Faure, Marvin Krukoff, Sébastien Savajol, Santeri Halme, Alexis Codevelle, Manuel Plamondon-Ratte, Maxime Faup.