Qualification historique de Gap en Coupe de France

Deux équipes de division 2 défiaient ce soir les finalistes du dernier championnat de France. Mais si Rouen s'est imposé proprement à Asnières 7-0 avec trois buts de François-Pierre Guénette, Angers a vraiment souffert sur la glace de Toulouse-Blagnac, ne parvenant à faire la différence que dans le dernier tiers-temps (3-1).

Certains publics ont vécu des périodes difficiles en début de saison. Le Coliseum bien plein a donc savouré la victoire tranquille d'Amiens et le blanchissage de Ramon Sopko contre Neuilly-sur-Marne. Les 1080 spectateurs de l'Alp Arena ont célébré la victoire de Gap 5-2 sur Villard-de-Lans. Les Gapençais en quart de finale ? Ce n'était jamais arrivé depuis la réinstauration de la Coupe de France, et leur dernière apparition remonte à... 1987, où ils avaient étrillé d'apprentis Dragons !

Il y a du changement aussi à l'est. Dijon restait sur trois qualifications consécutives en quart de finale, et la dernière élimination remontait donc à novembre 2009, à domicile contre Strasbourg. Et encore une fois, les Ducs ont succombé à l'Étoile Noire, aux tirs au but (3-5). Cela faisait en revanche cinq ans qu'Épinal ne s'était pas qualifié aussi loin. Mais pour cela, les Dauphins ont énormément souffert contre Lyon, ne prenant un avantage définitif que par un but de Martin Charpentier à cinq minutes de la fin.

Il reste une équipe de D1 en quart de finale, puisque deux de ses représentants s'affrontaient ce soir. Devant une petite affluence trahissant une ville de football (346 spectateurs), Nantes a battu Bordeaux 3-1 et a pris sa revanche du derby perdu au même endroit en championnat au début du mois.