Ligue Magnus (11e journée) : Dijon au révélateur rouennais

Jusqu'ici, tout va bien à Dijon. Après six victoires d'affilée, les Ducs ont pris place sur le podium de la Ligue Magnus. Mais les voilà désormais face à un sacré défi. Pour réussir la passe de sept, les Bourguignons vont devoir dominer demain Rouen, le quadruple champion de France toujours invaincu après dix journées de championnat. Un test qu'il faudra réussir sans Benoît Quessandier, mais avec le jeune Tchèque Adam Sedlak, aligné pour le première fois cette semaine en Coupe de France au sein d'une défense qui n'a encaissé que cinq buts dans ses cinq dernières prestations en élite. Côté normand, Juho Mielonen ne sera pas de la partie. Le Finlandais s'est luxé l'épaule en Coupe contre Asnières. Son indisponibilité est estimée à trois mois. Julien Desrosiers, en revanche, pourrait faire son retour.

Intercalé au classement entre Rouen et Dijon, Briançon reçoit ce week-end Morzine/Avoriaz. Et cela sans son capitaine, Marc-André Bernier, out pour six semaines après une blessure à la cheville. Viktor Szelig et Thibault Farina devraient eux aussi manquer la rencontre face aux Pingouins.

Un éventuel faux pas de Dijon ou Briançon pourrait profiter à Angers, en embuscade au pied du podium. Les Ducs affrontent au Haras une équipe d'Amiens toujours à la recherche d'une première victoire en déplacement cette saison. Le dernier succès de Grenoble en championnat remonte déjà au 19 octobre (4-2 contre Strasbourg). Depuis, les Brûleurs de Loups ont enchaîné quatre revers. Les joueurs de Jean-François Dufour vont tâcher de se relancer à domicile face à Brest, un promu qui après un début de saison honorable a du mal à enchaîner les bons résultats.

Quatre jours après un premier duel en Coupe de France, remporté par les Rapaces aux dépens des Ours, Gap et Villard-de-Lans se retrouvent. En cas de victoire, les Gapençais pourraient sortir de la zone rouge. Les Villardiens, eux, espèrent conforter leur place dans la première moitié du classement. Que Strasbourg et Chamonix, face à face en Alsace, aimeraient bien accrocher. La dernière rencontre de cette 11e journée de Ligue Magnus opposera Caen à Épinal.

Le programme :

Strasbourg (9e, 8 pts, 4v, 6d) - Chamonix (10e, 8 pts, 3v, 1dap, 5d), samedi à 17 h 30. La cote : Strasbourg 60 % / Chamonix 40 %.

Angers (4e, 14 pts, 7v, 3d) - Amiens (7e, 9 pts, 4v, 1dap, 5d), samedi à 18 h 30. La cote : Angers 70 % / Amiens 30 %.

Grenoble (5e, 13 pts, 6v, 1dap, 3d) - Brest (13e, 6 pts, 3v, 7d), samedi à 20 heures. La cote : Grenoble 60 % / Brest 40 %.

Caen (12e, 7 pts, 3v, 1dap, 6d) - Épinal (11e, 7 pts, 3v, 1dap, 5d), samedi à 20 heures. La cote : Caen 40 % / Épinal 60 %.

Dijon (3e, 14 pts, 7v, 2d) - Rouen (1er, 20 pts, 10v), samedi à 20 heures. La cote : Dijon 40 % / Rouen 60 %.

Briançon (2e, 14 pts, 7v, 2d) - Morzine/Avoriaz (8e, 9 pts, 4v, 1dap, 5d), samedi à 20 h 30. La cote : Briançon 70 % / Morzine/Avoriaz 30 %.

Gap (14e, 5 pts, 2v, 1dap, 6d) - Villard-de-Lans (6e, 11 pts, 5v, 1dap, 4d), samedi à 20 h 30. La cote : Gap 45 % / Villard-de-Lans 55 %.

Prochaine journée (29 novembre) : Brest - Angers, Épinal - Gap, Morzine/Avoriaz - Amiens, Villard-de-Lans - Strasbourg, Briançon - Caen, Chamonix - Dijon, Rouen - Grenoble.