Cergy – Français Volants de Paris (Division 2, 9e journée)

Ce 23 novembre nous propose un des 2 derbys franciliens offerts aux Français Volants dans la poule B du championnat de D2. Après avoir reçu les Castors d’Asnières lors du premier derby, les Parisiens se déplacent sur la glace des Jokers de Cergy.

Les Parisiens viennent de renouer avec la victoire face à Tours en réalisant une prestation solide tandis que les Jokers ont perdu de peu en prolongation sur la glace de Clermont.

Dès la 35e seconde, Milan Vastusko teste le gardien local, Steven Legatto, d’un tir sur la droite. Si le gardien arrête ce premier tir, il ne peut rien douze secondes plus tard. Sur un premier tir de Félix Chougui et un palet laissé libre, Milan Vastusko n’a plus qu’à reprendre tranquillement le palet pour marquer. Loin de se satisfaire de cette ouverture du score rapide, les visiteurs dominent largement les débats sur ces premières minutes, seule la pénalité concédée à 3’26’’ permettant aux Jokers de souffler un peu.

Et même lors de cette infériorité numérique, la meilleure opportunité est l’œuvre de Nicolas Chauveau sur un contre. Les Parisiens continuent ensuite d’imposer leur jeu pendant de longues minutes, le premier arrêt difficile pour Billy Blase intervenant à 10’43’’ : il réalise un double arrêt face à deux tirs dans l’axe. Dans les deux minutes qui suivent ce premier avertissement pour la défense parisienne, Alexandre Monge, Nicolas Chauveau ou Thomas Faudot-Bel ont l’opportunité de réaliser le break pour les Volants. Mais leurs tirs sont soit arrêtés, soit non cadrés. La défense des Jokers souffre de plus en plus et concède un nouveau but à 14’54’’.

Sur un palet perdu en zone défensive parisienne, Milan Vastusko et Félix Chougui remontent rapidement le palet par l’entremise de plusieurs passes rapides : Félix Chougui décale d’une passe venant de la gauche Milan Vastusko qui n’a plus qu’à contourner le gardien pour réaliser le doublé.

Les locaux essaient de réagir mais leurs tirs ne sont pas suffisamment dangereux pour inquiéter Billy Blase. La plus grosse opportunité pour les locaux intervient à 1 seconde de la fin du tiers : sur une poussée, trois joueurs de Cergy se jouent d’un défenseur parisien, mais le cerbère parisien veille et stoppe le tir.

Ce premier tir a été largement dominé par les Parisiens qui auraient pu marquer un ou deux buts supplémentaires avec plus de lucidité et de précision. La défense des Jokers est déjà aux abois et les attaquants ne cadrent que trop peu souvent leurs tirs pour inquiéter sérieusement le gardien parisien. Sur ce premier tiers, les Parisiens ont été solides, solidaires et appliqués.

Les premières minutes du deuxième tiers servent de round d’observation. À 22’20’’, Thomas Simon lance un très bon tir de la gauche, tir bien stoppé par Billy Blase qui est obligé de se coucher pour le bloquer. Cette occasion marque le début d’une nouvelle domination parisienne pendant plusieurs minutes, domination plutôt stérile en occasions. À 27’36’’, les Français Volants concèdent une nouvelle pénalité mais, comme la première du match, la meilleure occasion sera à mettre au crédit des visiteurs : Gaël Guilhem intercepte le palet, le passe à Nicolas Chauveau qui s’en va défier le gardien mais rate le cadre. À 30’24’’, Nicolas Chauveau prend sa revanche en marquant le troisième but parisien. Sur une nouvelle passe de Guilhem provenant de la gauche, Chauveau lance un joli tir que le gardien local ne peut stopper.

39 secondes plus tard, sur une passe de la ligne rouge, Milan Vastusko se présente seul face à Steven Legatto mais son tir passe légèrement sur la gauche. La pression parisienne ne cesse de s’intensifier et les Français Volants marquent un quatrième but. À 34’02’’, après une belle passe de Quentin Lamey, Martin Barnay mystifie un défenseur de Cergy en le contournant, se présente face au gardien et propose un lancer pleine lucarne. Ce but est superbe dans sa réalisation.

Ce deuxième tiers a été la copie du premier : les Parisiens dominent et maîtrisent leur sujet. Les Jokers ne font que subir le jeu et ne proposent que peu d’offensives d’envergure.

Les premières minutes du troisième tiers sont moins intenses, les Volants gérant leur avantage. Les Jokers se révoltent et proposent quelques tirs cadrés intéressants. Ils essaient de profiter de cette baisse de pied temporaire des Parisiens pour essayer de marquer un but qui pourrait les relancer. Mais à 47’43’’, Félix Chougui réalise un petit festival en partant de sa zone, remonte la patinoire sur la droite et voit son tir stoppé par un joli arrêt papillon du le gardien des Jokers. À 50’11’’, Frédéric Hostein réalise un beau tir, bien stoppé par Billy Blase. 45 secondes plus tard, c’est au tour de Benoît Proutat de faire briller le gardien parisien. Si les Jokers se voient plus pressants depuis le début de ce troisième tiers, ce sont les Volants qui marquent le cinquième but de la partie par l’intermédiaire d’Alexandre Monge à 54’10’’. Ce dernier tire de la gauche ras de glace : le palet passe entre les jambières du gardien.

61 secondes plus tard, Suite à un engagement dans son camp et une belle passe de William Place, Nicolas Chauveau remonte la glace et s’en va défier le gardien adverse : son tir pleine lucarne ne lui laisse aucune chance. L’objectif est désormais clair pour les Volants : essayer de garder la cage de Billy Blase inviolée.

Mais sur une pénalité concédée par Mario Sertic à moins de trois minutes de la sirène finale, les Jokers ne laissent pas cette opportunité de sauver l’honneur et marque par l’intermédiaire d’Ivan Cerny qui profite d’un très joli décalage venant de la gauche de Ondrej Fiedler à 58’37’’. Billy Blase ne peut rien faire. Vexés par ce but, les Parisiens repartent à l’assaut de la cage valdoisienne et Félix Chougui marque le septième but de son équipe à 34 secondes de la fin en contournant le gardien, de la droite vers la gauche, pour marquer aisément.

Les Français Volants ont su rendre cette partie facile en imposant leur jeu et leur mainmise dès l’entame du match. Les Jokers de Cergy n’ont jamais su répondre présents devant la supériorité de l’équipe parisienne. Les Parisiens confirment leur dernier succès de prestige face à Tours.

Pour les Jokers, il sera important de rapidement se remobiliser, la différence de niveau entre les deux équipes ayant été criante sur ce match. Pour les Volants, la venue d’Amnéville samedi prochain doit leur permettre d’avancer sereinement et de viser le haut du classement de cette poule B.

 

Jokers de Cergy – Français Volants de Paris 1-7 (0-2, 0-2, 1-3)
Samedi 23 novembre 2013 2013 à la patinoire du Parvis de la Préfecture. 100 spectateurs.
Arbitrage de M Catarino assisté de MM Elbaze et Yssembourg.
Pénalités : Cergy 4’ (0, 4’,0)  Paris 6’ (2’, 2’, 2’)

Evolution du score :
0-1 à 00’47’’ : Vastusko assisté de Chougui et Blanchard
0-2 à 14’54’’ : Vastusko assisté de Chougui et Wagner
0-3 à 30’24’’ : Chauveau assisté de Guilhem et Lamey
0-4 à 34’02’’ : Barnay assisté de Lamey et Guilhem
0-5 à 54’10’’ : Monge assisté de Chougui et Barnes
0-6 à 55’11’’ : Chauveau assisté de Place et Blase
1-6 à 58’37’’ : Cerny assisté de Fiedler et Lemaire (sup. num.)
1-7 à 59’26’’ : Chougui assisté de Place et Monge