Ligue Magnus (12e journée) : Dijon et Angers visent le podium

Horaire inhabituel cette semaine pour la Ligue Magnus. On ne joue pour une fois pas le week-end. On anticipe et on monte sur la glace dès ce soir.

Cela aurait dû être l'affiche de cette 12e journée de championnat. Mais Grenoble reste sur quatre défaites lors de ses cinq dernières sorties. Certes, les Brûleurs de Loups se sont repris samedi dernier en dominant Brest (6-2). Mais on voit mal les Isérois s'imposer face à Rouen sur la glace de l'île Lacroix. Les quadruples champions de France, toujours invaincus, n'ont pas l'intention de laisser des points en route, une semaine avant un déplacement compliqué à Angers.

Actuel dauphin du leader normand et meilleure défense de la ligue, Briançon espère conforter sa place sur le podium en s'imposant contre Caen. Les Drakkars n'ont plus gagné depuis le 26 octobre. Les Diables Rouges, eux, restent sur trois victoires de rang.

Quatrième à deux points de Briançon et à une longueur de Grenoble, Dijon peut se rapprocher de la tête. Condition sine que non : s'imposer à Chamonix. Le défi est jouable pour les Bourguignons face à une formation haut-savoyarde battue à chacune de ses sorties à domicile. Les autres Ducs, ceux d'Angers, ambitionnent aussi de revenir sur les leaders Les joueurs d'Alex Stein se déplacent à Brest, face à un promu mal classé mais qui, pour la première fois depuis la rentrée, est en mesure d'aligner un groupe au complet.

Strasbourg et Épinal, eux, n'ont guère le temps de penser au podium. Les deux formations de l'Est lorgnent plutôt sur le milieu de tableau. Et elles vont vite devoir marquer des points si elles ne veulent pas le laisser filer. La tâche ne sera pas aisée pour les Alsaciens, en déplacement à Villard-de-Lans, l'équipe en forme du moment. Les Vosgiens ont en revanche un bon coup à jouer à domicile face à Gap, la lanterne rouge. Le ventre mou du classement, Morzine/Avoriaz et Amiens sont en plein dedans. Les Pingouins, actuels 9es, n'ont qu'une longueur de retard sur les Gothiques (7es). Une longueur qui pourrait être effacée en cas de succès des joueurs de Tommie Hartogs.

Le programme :

Brest (13e, 6 pts, 3v, 8d) - Angers (5e, 14 pts, 7v, 4d), ce soir à 20 heures. La cote : Brest 30 % / Angers 70 %.

Épinal (10e, 9 pts, 4v, 1dtab, 5d) - Gap (14e, 5 pts, 2v, 1dap, 7d), ce soir à 20 h 15. La cote : Épinal 60 % / Gap 40 %.

Morzine/Avoriaz (9e, 10 pts, 4v, 2dap, 5d) - Amiens (7e, 11 pts, 5v, 1dap, 5d), ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine/Avoriaz 60 % / Amiens 40 %.

Chamonix (8e, 10 pts, 4v, 1dap, 1dtab, 5d) - Dijon (4e, 14 pts, 7v, 3d), ce soir à 20 h 30. La cote : Chamonix 40 % / Dijon 60 %.

Villard-de-Lans (6e, 13 pts, 6v, 1dtab, 4d) - Strasbourg (11e, 9 pts, 4v, 1dap, 6d), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 60 % / Strasbourg 40 %.

Rouen (1er, 22 pts, 11v) - Grenoble (3e, 15 pts, 7v, 1dtap, 3d), ce soir à 20 h 30. La cote : Rouen 70 % / Grenoble 30 %.

Briançon (2e, 16 pts, 8v, 2d) - Caen (12e, 7 pts, 3v, 1dtab, 7d), ce soir à 20 h 30. La cote : Briançon 70 % / Caen 30 %.

Prochaine journée.- Vendredi 6 décembre : Grenoble - Chamonix, Amiens - Brest. Samedi 7 décembre : Strasbourg - Épinal, Angers - Rouen, Caen - Morzine/Avoriaz, Dijon - Villard-de-Lans, Gap - Briançon.

pts : points ; v : victoires ; dap : défaite après prolongation ; dtab : défaite aux tirs au but ; d : défaites.