Rouen - Grenoble (Ligue Magnus, 12e journée)

2013-11-29-Rouen-GrenobleGagner en toutes circonstances

Pas serein dans le jeu et chahuté le long de la bande, Rouen a toutefois pu compter sur une superbe performance de Fabrice Lhenry et la crosse de ses buteurs Yannick Riendeau et Julien Desrosiers pour battre un Grenoble accrocheur pourtant amoindri par les absences de Tartari, Tardif et Bedin.

Les Brûleurs de Loups, plus agressifs, ont crânement joué leur chance. D'abord en perturbant les Dragons sous pression au premier acte de la partie. Ensuite, en se montrant, au deuxième tiers, beaucoup plus inspirés dans le domaine offensif que des Rouennais souvent maladroits dans leurs passes, gênés par la combativité adverse.

Le GMH 38 n'a pas su mettre à profit sa domination. Ses tireurs ne sont pas des « tueurs ». Petit (31'15), Charland (32'16, 37'44 & 37'49), Delemps (32'46), Lessard (33'09) et Perret (37'12) se sont précipités en manquant aussi de lucidité dans leurs derniers gestes.

Néanmoins, cela a suffi pour que l'île Lacroix retienne son souffle à plusieurs reprises, sentant ses joueurs - à part la majorité de ses défenseurs - beaucoup moins transcendants qu'à l'accoutumée. Le RHE 76 n'a jamais été à l'abri d'une désillusion. Chose qui n'arrivera pas car heureusement Fabrice Lhenry a été impeccable, irréprochable et excellent du début à la fin du match.

2013-11-29-Rouen-Grenoble4Mais voilà, lors d'un match serré, la discipline et les jeux spéciaux font souvent la différence. Et une prison d'un Grenoblois a permis à Yannick Riendeau d'ouvrir le score dans une cage ouverte par un jeu de surcharge. Sébastien Raibon un peu court de la mitaine sur l'ouverture du score s'était pourtant bien opposé jusque-là (1-0 à 19'47). Ensuite, les hommes de Jean-François Dufour ont muselé ceux du tandem Garnier-Kinding en interdisant le slot aux Normands… jusqu'à la cinquante septième minutes d'où Julien Desrosiers, démarqué par un bon travail de Vas dans la bande et un relais rapide de Rech, tirera pour la seconde fois de la soirée en ajustant cette fois la lucarne gauche de Raibon crucifié (2-0 à 56'43).  

Rouen, en grande équipe, sait gagner même malmenée, conserve son invincibilité et sa place de leader, Grenoble est lui bien mal payé.

Joueurs étoiles du match : *** Fabrice Lhenry (Rouen), ** Yannick Riendeau (Rouen), * Julien Desrosiers (Rouen).

Distinction au choix (de l'auteur) ou coup de cœur : Jason Crossman (Grenoble).

 2013-11-29-Rouen-Grenoble3

Rouen - Grenoble 2-0 (1-0, 0-0, 1-0)
Vendredi 29 novembre 2013 à 20h30 à l'île Lacroix. 2747 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Pierre Dehaen et Yann Furet.
Pénalités : Rouen 12' (6', 2', 4'), Grenoble 28' (10'+10', 4', 4').
Tirs : Rouen 18 (7, 6, 5) ; Grenoble 25 (3, 16, 6).
Supériorités : Rouen 1/8, Grenoble 0/5.
Chances : Rouen 7 (4, 1, 2) ; Grenoble 12 (1, 8, 3).

Évolution du score :
1-0 à 19'47" : Riendeau assisté de Guren et Thinel (sup.num.)
2-0 à 56'43" : Desrosiers assisté de Rech et Vas
 

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry (25 arrêts)

Défenseurs : Lauri Lahesalu – Jonathan Janil ; Raphaël Faure – Miloslav Guren ; Andrej Tavzelj (A) – Léo Guillemain.

Attaquants : Loïc Lampérier – François-Pierre Guénette (A) – Marc-André Thinel (C) ; Julien Desrosiers – Janos Vas – Yannick Riendeau ; Romain Gutierrez – Juraj Stefanka – Anthony Rech ; Anthony Goncalves – Loup Benoit – Dimitri Thillet.

Remplaçants : Gabriel Girard (G), Aurélien Dorey, Théo Lanvers. Absents : Stanislav Hudec (départ), Antonin Manavian (non qualifiable), Juho Mielonen (épaule) et Johan Saint-André (blessé).

Grenoble

Gardien : Sébastien Raibon (16 arrêts)

Défenseurs : Baptiste Amar (C) – Nicolas Antonoff ; Pierre-Luc Lessard – Stéphane Gervais ; Jason Crossman – Maks Selan.

Attaquants : Mitja Sivic – Felix Petit – Yorick Treille (A) ; Francis Charland – Toby Lafrance (A) – Jordann Perret ; César Joffre – Mathieu Le Blond – Julien Baylacq ; Sébastien Delemps.

Remplaçants : Antoine Bonvalot (G). Absents : Joris Bedin, Luc Tardif Jr, Christophe Tartari (clavicule).