13e journée D1 : Reims relégable

Depuis que le gardien Jure Verlic s'est fait une entorse contre Neuilly-sur-Marne, son remplaçant Thibaut Hiret ne s'en était pas si mal sorti puisqu'il avait décroché la première victoire de Courbevoie (à Annecy). Malheureusement pour lui, le déplacement chez le leader Lyon avait tout du traquenard fixé par le calendrier : onze buts sans se faire substituer, c'est une rude épreuve pour un portier (11-3). La soirée a été d'autant plus tranquille pour les Lyonnais qu'ils ont été débarrassés de leur concurrent collant Bordeaux, battu 4-2 à Neuilly-sur-Marne.

Nous sommes exactement à mi-championnat et il est l'heure de faire les comptes. Nantes, avec un match en plus, a réussi à se positionner troisième grâce à sa victoire chez l'autre promu Cholet sur un but en prolongation de Radek Hovora. Mulhouse est quatrième après sa victoire 6-4 à Annecy, et à seulement trois points du premier. Anglet est juste derrière avec une victoire en prolongation sur Mont-Blanc (3-2, but de Florent Neyens) et devance également d'un point Nice, vainqueur in extremis 6-4 à Reims, et Dunkerque, qui a ramené un point de Montpellier malgré l'expulsion de Mathieu Cyr à une minute de la fin qui a permis à Rolands Vigners d'inscrire le but vainqueur en supériorité numérique lors de la prolongation (5-4).

Cholet tient la huitième place en play-offs pour un point devant Neuilly... qui sera son prochain adversaire. Pour le maintien, c'est encore plus la bouteille à l'encre puisque Reims, avant-dernier et en position de descendre, n'a qu'un point de retard sur le trio Annecy/Mont-Blanc/Montpellier qui est loin d'être sauvé. La saison est encore longue.